Accueil Pneumatiques Sumitomo développe un pneu générant de l’électricité

Sumitomo développe un pneu générant de l’électricité

624
15
PARTAGER

L’entreprise Sumitomo Rubber Industries, branche de l’énorme conglomérat japonais présent dans le secteur pneumatique via sa filiale Falken, a présenté un nouveau prototype de pneus baptisé « Energy Harvester ».

Développé en collaboration avec l’Université de Kensai et avec le soutien de l’Agence japonaise pour la science et la technologie,  ce pneu est doté d’un dispositif interne capable de générer de l’électricité pendant la marche du véhicule.

Dans ce pneu répondant d’après Sumitomo au « Smart Tire Concept », le système se compose de deux couches de caoutchouc recouvertes à l’intérieur de la bande de roulement du pneu par deux électrodes, l’une munie d’un film chargé négativement et l’autre d’un film chargé positivement. Le système peut ainsi capturer un «type d’électricité statique appelée charge par frottement afin de générer de l’énergie électrique efficacement chaque fois que l’empreinte d’un pneu se déforme lors de la rotation d’un pneu». Lorsque les électrodes entrent en contact au moment où le pneu tourne, l’électricité statique issue de la friction est capturée et transmise à un fil métallique à travers une couche conductrice.

Attention, il n’est pas question ici d’alimenter une propulsion hybride ! Sumitomo estime que l’énergie ainsi générée pourrait alimenter de petits capteurs tels que ceux utilisés dans les systèmes de surveillance de la pression des pneus ou d’autres systèmes embarqués. Goodyear avait dévoilé également un concept de pneu à récupération d’énergie lors du salon de Genève 2015. Pour l’instant, aucun constructeur n’a annoncé une mise en production à court terme de ce type de technologie mais Sumitomo peut compter sur le soutien gouvernemental pour continuer de développer son concept.

L’avis de leblogauto.com

Après le pneu increvable de Michelin, le pneu générateur ? Si les progrès ces dernières années se sont focalisés naturellement sur les motorisations, le pneu demeure un élément fondamental qui ouvre sans doute de nouvelles perspectives d’évolution technologique. Intéressant et à suivre…

Source et images : Sumitomo

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Sumitomo développe un pneu générant de l’électricité"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Rickyspanish
Invité

Je n’ai aucune compétence technique à ce niveau mais je me suis toujours demandé pourquoi ils ne reprenaient pas le principe de la dynamo de vélo en l’adaptant au niveau des roues, axe ou essieu… et profiter du mouvement des roues pour produire de l’élec (c’est peut-être déjà le cas mais je n’y connais que dalle)… S’il y a des commentateurs compétents en la matière, je suis preneur.

gigi4lm
Invité

Ça existe !
Mais au lieu d’utiliser la rotation de la roue on utilise celle du moteur, ça tourne plus vite… et ça s’appelle un alternateur !

Rickyspanish
Invité

Ok, merci, je connais le principe de l’alternateur… je parlais d’un système supplémentaire (comme celui décrit dans l’article…) pour profiter de tous les mouvements produits par le véhicule…

gilles
Invité

Sur un vélo, quand vous enclenchez la dynamo vous remarquerez que l’effort à produire pour faire avancer le vélo est plus grand. En réalité vous consommez plus d’énergie que vous n’en produisez!

Rickyspanish
Invité

C’est sûr, je pensais à un genre de système, effectivement de type alternateur, dans lequel l’aimant serait fixé sur la jante pour profiter du mouvement des roues sans la résistance d’une dynamo de vélo… mais c’est sans doute inintéressant du fait de la faible production induite.

Chobulbeps
Invité

En fait il existe un système du genre mais au niveau du moteur, c’est le KERS. il n’est utilisé qu’au freinage car, comme dit dans les commentaires plus hauts, sinon on sur consommerait. Mais se système est présent sur beaucoup de voitures hybrides et électriques et permet de rallonger l’autonomie.

Chobulbeps
Invité

Sinon, beaucoup de systèmes ont été envisagé. Si je ne dis pas de bêtises, la Fisker Karma est entièrement propulsé par son moteur électrique. Son moteur thermique ne servant qu’a recharger les batteries.

pat d pau
Invité

gigi t’as expliqué que la dynamo de ton velo c’est l’alternateur de ta caisse… maintenant si tu comprends pas… mais que tu penses avoir la meilleur idée, postule chez michelin a la R&D..

Rowhider
Invité

La dynamo génère un contre-effort à la rotation de la roue et la freine: l’énergie crée n’est pas gratuite. Comme le souligne Gigi4LM c’est le principe même de l’alternateur.

seb
Invité

Comment sont alimenté aujourd’hui les capteurs de pression?
L’idée ne me semble pas mauvaise, il y a des mouvements dans tous les sens sur une voiture qui pourrait être utilisé pour générer un peu d’électricité (ça n’existe pas un truc du genre dans un amortisseur par exemple?) mais si il faut s’amuser à brancher le pneu au capteur de pression, ils vont bien s’amuser les mécanos, sans parler qu’il faudrait une prise universel pour ne pas être bloqué à une marque de pneus pour un constructeur de voitures.

gilles
Invité

On va finir par produire plus d’énergie que l’on en consomme! 😀

panama
Invité

C’est le principe d’ITER, si un jour ça fonctionne.

gigi4lm
Invité
Ezy
Invité

Allo!
Reveillez vous!
Regenerer de l’électricité lors des phases de deceleration, c’est exactement le principe des vehicules hybrides. La Prius a plus de vingt an deja, donc rien d’oublié.

seb
Invité

Visiblement tu n’étais pas réveillé pendant la lecture de l’article toi.
Si tu relis mieux tu verras que ça ne fonctionne pas qu’au moment de la décélération mais tout le temps puisque c’est le faite de faire tourner la roue qui génère un courant électrique. Et si t’es vraiment bien réveillé, tu verras même que ça n’est pas prévu pour recharger une batterie puisque le courant est trop faible.

wpDiscuz