Accueil Ford Ford : chute vertigineuse des bénéfices au T2, la restructuration pèse

Ford : chute vertigineuse des bénéfices au T2, la restructuration pèse

1105
5
PARTAGER

La chute est si vertigineuse qu’on se doit de s’y arrêter. Ford vient d’annoncer que son bénéfice net a chuté chuté de 86% à 148 millions de dollars au deuxième trimestre 2019.
Une dégringolade que le constructeur tente d’expliquer par l’engagement de provisions exceptionnelles liées à sa restructuration mondiale en cours et par de coûteuses adaptations de ses véhicules utilitaires de fort volume.

Baisse de la marge en Amérique du Nord

En excluant les éléments non récurrents, le bénéfice avant intérêts et impôts de Ford n’a certes diminué « que de 2% » par rapport à l’année précédente, pour atteindre 1,65 milliard de dollars.

Le bénéfice s’établit à 1,7 milliard de dollars en Amérique du Nord. Diminuant de 3% par rapport à la même période de l’année précédente. La marge enregistrée par le constructeur dans cette région du monde s’élève à 7,1%, en baisse de 0,3% par rapport au deuxième trimestre de 2018. Et ce, alors que Ford Amérique du Nord tablait sur une marge à deux chiffres.

À l’échelle mondiale, les revenus se sont établis à 38,9 milliards de dollars, soit le même montant qu’il y a un an. La marge bénéficiaire globale de Ford a chuté de 2,4 points de pourcentage à 0,4%.

Ford affiche un certain optimisme

« Les tendances de performance sous-jacentes sont fortes », a toutefois déclaré Tim Stone, nouveau devenu directeur financier de Ford depuis le 1er juin. « Les efforts de refonte fondamentaux progressent et sont en train de démontrer leurs bienfaits » … selon lui.

Les restructurations mondiales menées en Europe et en Amérique du Sud, notamment la fermeture d’usines et des suppressions d’emplois, ont représenté la quasi-totalité des 1,2 milliard de dollars de charges spéciales enregistrées au cours du trimestre.

L’avis de Leblogauto.com

Si le constructeur tente d’afficher un certain optimisme par rapport à ces chiffres, mettant en avant le caractère exceptionnelle des dépenses ayant plombé son résultat du 2d trimestre, il n’en demeure pas moins que ces restructurations s’avèrent nécessaires compte-tenu des difficultés auxquelles est confronté actuellement le secteur automobile. Une tendance qui ne présage rien de bon pour l’avenir …

Quant à mettre en avant le fait que fermeture d’usines et suppression d’emplois sont exceptionnelles …  on ne peut que l’espérer.

Sources : Ford

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Ford : chute vertigineuse des bénéfices au T2, la restructuration pèse"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Yorgle
Invité

J’en reviens toujours à la même conclusion:
Concevoir et construire une bonne voiture n’est pas très difficile.
Concevoir et construire une bonne voiture à un volume élevé est beaucoup plus difficile.

Yorgle
Invité

oops, ce n’est pas le bon article…

ema
Invité

si, ça marche aussi !

Yorgle
Invité

ah oui en effet 😉

Thomas
Invité

Autrement dit: fabriquer une bonne voiture MAIS QUI SE VENDE ??? 😀

wpDiscuz