Accueil Actualités Entreprise Conduite autonome : Lyft partage ses données de recherche

Conduite autonome : Lyft partage ses données de recherche

209
0
PARTAGER

Lyft, société américaine du secteur des VTC, vient d’annoncer qu’elle mettait à la disposition du public ses données de recherche sur la technologie de conduite autonome.

Objectif affiché : encourager la coopération avec l’industrie et les universités pour accélérer le développement de voitures sans chauffeur.

Lyft publie ses données collectées

Lyft a déclaré que cette initiative représentait la plus grande quantité de données mises à la disposition des chercheurs et de ses concurrents.
Seront ainsi rendus publics, plus de 55 000 images en trois dimensions provenant de caméras, de lidar et de radars installés sur sa flotte de recherche.

Le « partage » inclut également des données de cartes très détaillées créées par les véhicules d’essai de Lyft, qui collectent des informations depuis près de deux ans.

Partage des données pour accélérer le mouvement

Lyft rend publiques les données sans conducteur dans le but d’accélérer le développement des projets associés. Un essor qui est considéré comme essentiel à sa viabilité … Ne rêvons pas, la philanthropie n’est pas de mise dans le secteur …

«Une des façons d’accélérer l’innovation dans cet espace consiste à élargir la collaboration non seulement avec l’industrie, mais également avec le monde universitaire», a déclaré Luc Vincent, vice-président exécutif de l’unité de conduite autonome de Lyft, dans un entretien accordé aux medias. «Nous ne nous soucions pas de tout faire dans le secret; nous nous soucions d’accélérer l’ensemble de l’industrie » a-t-il ajouté.

Accélérer l’innovation pour réduire les coûts …

L’élimination du poste de « pilote humain » au sein d’un taxi devrait réduire les coûts de la société de VTC jusqu’à 60%, augmentant la perspective de tarifs plus bas et de profits plus importants. Le nerf de la guerre … et l’enjeu de la démarche actuelle de Lyft.

La société a noué un partenariat avec l’unité automobile autonome Waymo de la société mère Alphabet  et le principal fournisseur de logiciels automobiles Aptiv. Elle pourrait néanmoins avoir moins à perdre en rendant ses données publiques, ses propres recherches sur la conduite autonome étant censées entraîner les leaders de l’industrie.

Ralentissement des développements

La course à la voiture autonome a considérablement ralenti depuis qu’un véhicule de test Uber a frappé mortellement une femme l’an dernier à Tempe, en Arizona. Désormais, les milieux techniques et les dirigeants du secteur automobile laissent entendre qu’ils ont peut-être surestimé l’arrivée de l’ère de la conduite autonome et promettent de se concentrer sur la sécurité avant de laisser la route aux robots.

Lyft affirme qu’en publiant ses données sur la conduite sans pilote, il peut aider les créateurs de la technologie à proposer des solutions permettant de résoudre les problèmes restants. « Il est tout à fait possible que grâce à ces données, nous accélérions les travaux d’un autre intervenant dans le secteur capable de créer quelque chose de grand », a déclaré Vincent.

Ajoutant espérer qu’alors l’innovation serait mise en place sur la plate-forme Lyft.

L’avis de Leblogauto.com

Une démarché aucunement désintéressée de la part de la société qui souhaite créer de l’émulation et accentuer les recherches sur un domaine on ne peut plus stratégique pour elle.

Le partage des données permettra de gagner un temps précieux en vue de pouvoir proposer des avancées  le plus tôt possibles … et rentabiliser ainsi plus vite ses investissements et diminuer ses charges en personnel …

Sources : AUTOMOTIVE NEWS, Lyft, Bloomberg

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz