Accueil VW Volkswagen : un cloud pour optimiser la production

Volkswagen : un cloud pour optimiser la production

535
10
PARTAGER

Le groupe Volkswagen vient d’inaugurer cette semaine son nouveau centre de développement informatique à Dresde.
Avant que les mauvaises langues ne se déchaînent, précisons d’entrée qu’il ne s’agit pas d’un site dédié à la mise au point de logiciels plus ou moins frauduleux destinés à contourner les normes d’émissions polluantes. Le centre sera en effet spécialisé dans les services numériques et le “cloud” (nuage informatique) appliqué au domaine de la production. 

Usines en réseau pour mieux contrôler les processus de production

Volkswagen vient ainsi d’ouvrir à Dresde un centre informatique chargé de mettre en réseau les usines afin d’améliorer le contrôle de production.

À la fin de 2020, environ 80 spécialistes devraient ainsi travailler sur le cloud dédié à la production, a tenu à préciser à cette occasion Peter Garzarella, responsable du développement de logiciels chez VW.

À l’avenir, ce cloud reliera les 122 usines Volkswagen du monde entier, favorisant ainsi la numérisation de la production et de la logistique.

On pourrait quelque peu s’étonner que cela ne soit déjà pas le cas …. mais il s’agit surtout à ce stade d’intégrer les fonctionnalités offertes par de nouvelles technologies telles que le cloud, lequel permet un stockage des données non plus en locales mais sur des serveurs de fournisseurs externes.

Adapter le processus de production en temps réel

L’objectif est de mieux contrôler les processus, en vue notamment de remédier aux goulets d’étranglement dans le domaine des livraisons ou de faire face aux perturbations de la production à un stade précoce.

Le cloud, exploité depuis Dresde, doit permettre un contrôle intelligent en temps réel  – de Wolfsburg à Shanghai. Si, par exemple, un camion était coincé dans un embouteillage ou si une machine tombait en panne, toutes les personnes impliquées le sauraient immédiatement, assure VW.

Intelligence artificielle pour reproduire la vision humaine

Le septième centre de développement de logiciels chez VW utilise également l’intelligence artificielle, qui reproduit la vision humaine , en vue notamment de contrôler la qualité optique. L’application robot provient de la start-up Wandelbots, implantée à Dresde.

L’emploi renforcé en Saxe

Le nouveau centre renforce également le secteur automobile et le site informatique de Saxe, a déclaré à cette occasion le ministre des Affaires économiques, Martin Dulig (SPD). L’emploi demeurant un dossier important.

Au total, environ 220 experts en informatique travailleront à la mise en réseau des usines de VW .

L’avis de Leblogauto.com

En août 2018, soit il y a un moins d’un an, une enquête d’Autocar menée afin de mesurer l’impact de WLTP auprès de différents constructeurs révélait que, bien que la plupart ne s’attendaient à aucun problème ou retard dû à la nouvelle réglementation, plusieurs d’entre eux avaient toutefois été contraints de suspendre leur production ou certains modèles  pour pouvoir répondre aux nouvelles règles.

Les marques du groupe Volkswagen avaient été alors particulièrement touchées par la modification des tests. Les marques Audi, Seat, Skoda et VW avaient toutes publié une déclaration similaire selon laquelle elles n’étaient pas autorisées à divulguer exactement quelles lignes de modèle étaient impactées par des changements ou étaient confrontées à des retards de production.

Les délais nécessaires à l’adaptation de la production de VW aux normes WLTP avaient entraîné un report des livraisons associées. A cette date des sources proches de Seat tablaient sur une attente de quatre à huit mois pour les modèles les plus vendus.

Comme quoi, le dieselgate et la mise en place de nouvelles normes WLTP qui a découlé du scandale aura notamment permis de mettre le doigt sur une amélioration potentielle de la  logistique du groupe allemand. La mise en place de ce nouveau centre pourrait être considéré au final comme une des conséquences – industrielles – du scandale. Permettant de s’adapter en temps réel  à tous les aléas.

Sources : VW , Automobilwoche

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Volkswagen : un cloud pour optimiser la production"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
koko
Invité

Volkswagen , cloud…indissociables
J’ai même remarqué qu ‘à chaque changement de vitesse, les vw ne peuvent s’empêcher d’émettre un petit cloud bien sombre.

SAM
Invité

VW est vraiment une marque de rêve et de luxe. Depuis que je roule en Golf, je ressens la haine des usagers avec leurs petites françaises bas de gamme.

koko
Invité

Quand je vois la tristesse des intérieurs vw, je dirais plutôt vw marque de cauchemars.

Bizaro
Invité

ironie?

wizz
Membre

SAM

tu n’étais pas censé rouler en Citroen??? (pour nous montrer ta bonne foi concernant ton PSA bashing)

koko
Invité

Et en 4×4 pour affronter les hivers rigoureux à la montagne ?

Daishin
Invité

Un koi? un clown ?? Il est fort ce monsieur vw , on continue ??

klm
Invité

j’espère que la sécurité sera aux niveaux car ce »cloud » permettra d’attaquer potentiellement 122 usines a la fois.

issue de MISC »there is no cloud just another person computer »

Bizaro
Invité

Sont-ce les premiers à le faire au monde, pour qu’une telle information sur les autres marques n’ait jamais été pas diffusée?
Ou simplement VW a encore trouver le moyen de se faire de la publicité « à pas cher » mais largement relayée. Vivement une publication du contrat d’embauche de Grete et Karim, futurs agents d’entretien chez AUDI, qui prouvera que le « dieselgate » est derrière VAG et que maintenant le groupe est « clean ».

wpDiscuz