Accueil Renault Essai Renault Clio 1.3 TCe 130 chevaux

Essai Renault Clio 1.3 TCe 130 chevaux

4403
70
PARTAGER
Renault-Clio-V

Renault renouvelle son bestseller fétiche, la Clio. La 5ème génération de la voiture la plus vendue en France progresse à tous les niveaux sur le papier. Risque-t-elle de trébucher de la première marche du podium ? On vous donne quelques indices…

Un style sans risque

En fait, on peut d’ores été déjà répondre à la question, la Renault Clio va continuer à caracoler en tête des ventes. L’image de marque rassurante du modèle suffit à son succès, si l’on en croit notamment les ventes insolentes de la 4ème génération, pourtant reconnue comme moins bien finie que la troisième. Dans notre pays, vient naturellement en tête la Clio quand on pense citadine.

Triste constat ou pas, Renault n’a pas pour autant négligé son dernier bébé. Physiquement d’abord, en caricaturant un peu, la nouvelle venue ressemble au premier regard à une Clio classique plus raffinée. La carrosserie semble avoir été lissée, les optiques modernisées. Le style globalement témoigne ainsi d’une montée en gamme. La marque prend donc le parti de renforcer ses fondamentaux, avec une touche de classe bien venue.

Révolution à bord

En revanche à bord, on peut raisonnablement parler de révolution. En l’occurrence, on ne retrouve rien de commun avec la génération précédente, que ce soit en termes de présentation, d’équipements ou de qualité perçue. On note un réel effort de design, qui repousse la Clio 4 au niveau d’une respectable Dacia Sandero bien équipée. On s’y sent plutôt bien.

On ne peut pas le rater… le grand écran vertical de plus de 9 pouces. A sa base des petites touches « raccourcies » facilitent certaines actions. Deux prises USB assurent la recharge et la communication avec les smartphones. Les aides à la conduite de Talisman ou d’Espace sont dans cette Clio, avec notamment un mode  semi-autonome à améliorer selon nous. Elle a tout d’une grande! (On devait la faire…).

130 chevaux et un confort de Megane

Sous le capot, nous avons pu étrenner le 4 cylindres 1.3 TCe de 130 chevaux.  Au quotidien il sert plutôt bien la conduite de cette 5ème génération de Renault Clio. Il fait preuve de suffisamment de souplesse en ville pour en prendre aisément la mesure. Bien aidé par la boite automatique EDC à 7 rapports, il offre un confort au volant plutôt agréable en agglomération.

En dehors, cette configuration permet aussi de rouler loin dans un confort finalement assez proche de celui d’une Megane. Tout d’abord à cause du nombre de vitesses disponibles. Ainsi l’autoroute n’a rien de rédhibitoire, avec en outre une insonorisation de très bon niveau pour une petite voiture.

Polyvalente, mais un peu chère

L’agrément de conduite progresse pour se situer au niveau d’une bonne compacte. Les mouvements de caisse s’avèrent suffisamment bien contenus au bénéfice du bien-être des passagers. Quant au conducteur, il apprécie également la rigueur d’amortissement et la bonne tenue de cap. On a une petite réserve sur la direction un peu trop légère quand on hausse le rythme. En fait, cela nous donne surtout envie de conduire la RS encore en développement.

Plus plaisante à conduire, plus confortable également et moderne, Renault a plutôt bien réussi son pari. On lui reprochera des aides à la conduite un peu perfectibles, mais elle gagne sensiblement en polyvalence. À un peu plus de 24 000 euros pour notre version RS line, la Clio n’a rien de bon marché, avec ses meilleures concurrentes moins chères ou proches, qu’elles s’appellent Polo ou Ibiza notamment. On attend maintenant avec impatience la Peugeot 208!

 

+ ON AIME
  • Style rassurant
  • Polyvalence
  • Finition en hausse
ON AIME MOINS
  • Versions haut de gamme un peu chères
  • Direction un peu légère en conduite dynamique
  • On veut la RS!

 

Renault Clio
Prix (à partir de) 14 100 €
Prix du modèle essayé 24 100 €
Moteur
Type et implantation 4 cylindres en ligne turbo Ess
Cylindrée (cm3)  1333
Puissance (kW/ch) 96 / 130
Couple (Nm) 240
Transmission
Roues motrices aux roues avant
Boîte de vitesses automatique
Châssis
Suspension avant  pseudo mcpherson
Suspension arrière  multibras
Freins  à disques
Jantes et pneus  205/45 R17
Performances
Vitesse maximale (km/h)  200
0 à 100 km/h (s)  9,0
Consommation (jantes 18 pouces)
Cycle urbain (l/100 km) 6,7
Cycle extra-urbain (l/100 km)  4,3
Cycle mixte (l/100 km)  5,2
CO2 (g/km)  119
Dimensions
Longueur (mm) 4050
Largeur (mm)  1798
Hauteur (mm)  1440
Empattement (mm)  2583
Volume de coffre (l)  391
Réservoir (l)
Masse à vide (kg)  1248


Illustrations : Le Blog Auto

Poster un Commentaire

70 Commentaires sur "Essai Renault Clio 1.3 TCe 130 chevaux"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Rickyspanish
Invité

..tain, c’est cher… et vu que pour avoir un intérieur avec les jolis matériaux, il faut choisir obligatoirement les niveaux de finition supérieurs… sinon c’est plastoc durs pour tout le monde…
Dommage que l’avant ne soit qu’un modèle réduit de celui de la Mégane qui date de 2016… Elle aurait mérité un design plus personnel et nouveau.
Curieux de voir la bataille avec la 208, plus originale et avec des propositions moteurs plus développées.

SGL
Invité

C’est cher, mais c’est une belle Renault !

SGL
Invité

« …avec des propositions moteurs plus développées. » Lesquels ?
Sauf erreur, il n’aura pas d’hybride chez la 208, et la version électrique de la 208 est une réponse à la future Zoe II

Rickyspanish
Invité

@SGL : +1.
Méa culpa, la « Clito » propose 4 essences, 2 diesels et la future hybride alors que la 208 propose 3 essences, 1 diesel et l’électrique. La formulation de ma phrase est fausse… dans mo esprit, j’étais plus sur la différence hybride/full élec. entre les 2 modèles.

SGL
Invité

Pas de souci @Rickyspanish,
Je ne connais pas non plus par cœur toutes les motorisations des 208 / Clio 🙂
Mais généralement, ils se marquent à la culotte.
Sauf qu’il y a une hybride chez l’un et une 100% électrique dans l’autre… Qui aura raison ?
L’idéal est de faire comme le groupe Kia …. Tout faire, mais ça coûte des milliards en plus !

bzep
Invité

Il est vrai aussi que Renault a déjà investi dans ZOE, on peut comprendre dans ce cas que la proposition clio électrique n’existe(ra) pas; les deux voiture étant de gabarit proche.

SGL
Invité

Ça sera intéressant plus tard à voir laquelle sera la meilleure solution pour la VE.
Une voiture 100 % conçut pour être électrique (Zoe II) ou un dérivé de VT (208)

Thibaut Emme
Admin

Attention @SGL : la e-208 n’est pas « un dérivé de VT ». C’est une voiture qui a depuis le début de sa conception été pensée pour pouvoir être thermique et électrique.
C’est différent de la démarche de certains constructeurs qui prennent un VT qui n’a jamais été conçu pour être électrique et qui placent les composants où ils peuvent.

gigi4lm
Invité

Il y a quand même fatalement une recherche de compromis thermique/électrique.

SGL
Invité
Ok @Thibaut, mais la réponse de @gigi4lm est excellente ! La question reste posée pour le futur entre deux méthodes. Parce qu’imaginons que la e-208 soit moins bonne parce que c’est un compromis… c’est un argument dur à avaler pour le futur propriétaire de la 208 électrique qui va se dire : « la prochaine sera une Zoe 2 » Inversement si la Zoe 2 n’est pas meilleure que la e-208 (à prix équivalent, bien sûr) , les ingénieures et techniciens de Renault risquent de se faire remonter les bretelles par le service comptabilité en disant : « Pourquoi avoir… Lire la suite >>
bzep
Invité

La 208 a l’air d’être moins grande et avec un plus petit coffre, cependant je la trouve réussi mais l’habitabilité reste quand même prioritaire pour une petite polyvalente. La clio et la 208 ne toucheront pas forcément la même clientèle de ce fait.

Invité
– Prestations moteurs plus développées … je crois rêver là ! – Le coup de la « voiture gigogne », je rigole un peu là, car à part Suzuki qui a des voitures au style différents pour chaque catégorie, tous els autres font jouer la photocopieuse, il faut bien donné une identité à une marque – Finitions désinvoltes … ce n’est pas forcément meilleur sur ta 208. La qualité perçue (et la qualité tout court, d’ailleurs), ce n’est pas que des plastiques moussés de 5 cm d’épaisseur Pour ma aprt, j’aimerais bien enfin voir toutes les possibilités de personnalsiation de l’habitacle. Renault… Lire la suite >>
Invité

Ceux qui jurent qu’elle est chère n’ont pas été encore voir du côté de chez Peugeot et sa 208 II 😉

labradaauto
Invité

Dans ce créneau , on achète un « tant par mois », et il faut que ça claque sa mère, et pis encore que ça ne cale pas au feu vert. Donc On a aussi besoin de 30 mkg de couple pour monter la côte limitée à 30. Je reconnais qu’avec la télé au milieu du tableau de bord, ce n’est pas facile de faire pour ne pas déplaire.
Une auto chasse une autre . Les échéances toujours …!

Sigmund
Invité
Cette Clio a tout d’une grande ! Ils ont peaufiné le design (le point fort de l’ancienne) avec une qualité perçue impressionnante comme j’ai pu le voir au salon : jeux très bien gérés, parties laquées au lieu de grainées, peinture brillante et optiques modernes. Et ont révolutionné l’intérieur avec des matériaux de la catégorie supérieure, une meilleure ergonomie et des équipements de nouvelle génération. Sans oublier le conforte habitabilité et l’agrément mécanique qui passent eux aussi un cap… C’est la quatrième test que je lis et toujours aussi dithyrambique ! Maintenant si les prix des versions hautes sont soit… Lire la suite >>
SGL
Invité

Franchement, si elle confirme qu’elle est bien finie et surtout très fiable, elle pourrait être le signal d’un nouveau départ dans une ère de qualité et de montée en gamme historique de Renault comme fut la R19 en son temps.

Rowhider
Invité

Le véritable souci risque d’être la qualité de finition à tiroir: si la 208 fait mieux dès les niveaux de gamme inférieurs, la messe sera dite pour la Clio

SGL
Invité

« Un style sans risque » mais quand il est réussi à la base… Pourquoi en changer ?
Il faut changer là où Renault est traditionnellement mauvais.

Fred21
Invité

Il aurait dû, tout de même, la démarquer un peu plus même sans casser le style maison.

SGL
Invité

Bah, on a tous constaté une baisse de qualité de la Clio III vers la IV, malgré tout, la « IV » fut un carton surtout grâce à son style qui plaisait à la majorité.
Alors une « IV » modernisée techniquement avec la qualité de la « III » même moi, pro-Peugeot, j’achète !
Je pense que c’est la formule gagnante ! (ça marche largement avec la Polo avec moins de changement)

SGL
Invité

N’oublions pas que même si la 208 à été un succès, elle a déçu malgré tout !
Trop petite, elle se doit de changer plus.
Problèmes différents… Solutions différentes !

miké
Invité

trop petite mais malgré tout plus spacieuse a l’intérieur que la clio, j’ai eu à faire des trajets a l’arrière de la 4, j’avais déjà la tète dans le pavillon, alors la avec un toit encore rabaissé…

SGL
Invité

Je n’en disconviens pas @miké, la 208 reste techniquement une belle réussite
Cela dit pour montrer le gap entre les deux petites françaises les liens :
http://carsalesbase.com/european-car-sales-data/renault/renault-clio/
http://carsalesbase.com/european-car-sales-data/peugeot/peugeot-208/
Souvent 100.000 exemplaires d’écarts quand même !
Jadis c’était l’inverse entre la 206 VS Clio II

pat d pau
Invité

le depart de LEQUEMENT a fait du bien au design renault

SGL
Invité

Ford Sierra; Twingo I; Scenic I; Mégane II ; Kangoo; Laguna I, Espace III, n’ont pas tous été des bides !

Bernardo
Invité

merci pour l’article , on a bien X photos de son popotin et tous les détails à bord , mais une vue globale de la planche de bord eut été la bienvenue . . .

wpDiscuz