Accueil Aston Martin La première des 24 Aston Martin DBS 59 prend la pose

La première des 24 Aston Martin DBS 59 prend la pose

1441
5
PARTAGER

L’Aston Martin DBS 59 est une édition limitée de la DBS Superleggera personnalisée par le département « Q by Aston Martin » à la demande d’Aston Martin Cambridge.

En 1959, Aston Martin remporte les 24 heures du Mans. Les deux Aston Martin DBR1 du David Brown Racing Department emmenées par Carroll Shelby et Roy Salvadori pour la #5, Maurice Trintignant et Paul Frère pour la #6, signent un doublé devant une armada de Ferrari 250 repoussées à plus de 25 tours. La #4 de Stirling Moss et Jack Fairman, leader au début de la course a dû abandonner après 70 tours.

Pour célébrer ce doublé, 24 exemplaires de DBS Superleggera vont donc devenir « DBS 59 ». Une façon pour Aston Martin de faire la retape de son département de personnalisation. Pour les marques de sportive de luxe, c’est un moyen d’augmenter l’attrait mais surtout les marges faites sur les véhicules. 24 exemplaires pour 24 heures.

Pour l’occasion, la DBS 59 revêt le même vert que la DBR1 de course, l’Aston Martin Racing Green qui continue d’être utilisé par les GT de Gaydon dans la Sarthe. Pour le toit, c’est une finition carbone brillant. La grille de calandre est ceinte de couleur bronze, que l’on retrouve sur différents badges, mais aussi les étriers de frein ou les jantes. Les palettes au volant prennent aussi cette couleur.

Malheureusement, pas faite pour rouler

Des clins d’oeil à la course sont mis un peu partout sur et dans la voiture. On notera des flèches blanches peintes à la main sur les pneus, le numéro dans la série, peint lui aussi à la main façon numéro de course, etc. A l’intérieur, le département « Q by Aston Martin » mélange du cuir noir Obsidian ainsi que du marron noisetier. Le tout est complété par le même tissu à carreaux qui revêtait les sièges de la DBR1 victorieuse en 1959.

Pour un peu plus « d’authenticité », des répliques d’un casque de l’époque, ainsi qu’une combinaison et les gants qui étaient les seules protections des pilotes comme Carroll Shelby. A noter que le logo Aston Martin sur le capot prend les couleurs de l’Union Jack, drapeau du Royaume Uni. C’est plus une pièce de collection qu’une voiture pour tous les jours. Sans doute un peu dommage.

Si l’Aston Martin DBR1 disposait d’un 6 cylindres en ligne de 3 litres, la DBS Superleggera est mue par le V12 5,2 litres bi-turbo « maison ». Il développe 900 Nm de couple dès 1 800 tours/min. La cavalerie est de 725 chevaux et le 0 à 100 km/h est abattu en 3,4 secondes.

La petite bestiole coûte plus de 375 000 euros (£325,000). Pour référence, une DBS Superleggera débute à plus de 277 000 euros (plus 10 500 euros de malus). Ah, dernier détail, c’est la concession Aston Martin de Cambridge qui a fait la demande au département Q. Il faudra donc passer par eux si vous voulez une des 24 DBS 59.

11062151_aston_martin_db59_special_edition_leaflet_screen_v5_1_

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "La première des 24 Aston Martin DBS 59 prend la pose"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
lataupe2B
Invité

Sans version hors série point de salut ?

gigi4lm
Membre

Oui, l’Aston Martin Racing Green a toujours cours dans la Sarthe mais affublé d’un horrible jaune citron

lataupe2B
Invité

C’est peut-être parce que son propriétaire est pressé ?

oldschool45
Invité

Thibaut, ne devrait-on pas plutôt écrire « prendre la pOse » et non « pause » ?

wpDiscuz