Accueil Le Mans Series ELMS 2019-4h du Castellet : Oreca et Ferrari à la fête

ELMS 2019-4h du Castellet : Oreca et Ferrari à la fête

434
0
PARTAGER

Le circuit varois du Castellet a accueilli sous un beau soleil l’ouverture de la saison de l’European Le Mans Series, qui regroupe des prototypes LMP2 et LMP3 ainsi que des GT.

Aux essais, sans surprise, c’est l’écurie championne en titre LMP2 G-Drive qui a réalisé la pole position avec Norman Nato, au volant de ce qu’il faut désormais appeler une Aurus 01. Damiano Fioravanti (Oregon Team) a réalisé le meilleur temps de la catégorie LM P3 avec sa Norma M30. Enfin, en GT, Matteo Cairoli a offert la pole à la Porsche 911 RSR du Dempsey-Proton Racing.

 

Pourtant, en course, les pronostics ont été déjoués. Le niveau est tellement resserré que la moindre erreur se paie cash au classement.

Après deux ans de sevrage en ELMS, DragonSpeed (Oreca 07) avec James Allen, Henrik Hedman,  et Ben Hanley, l’a finalement emporté devant une autre Oreca 07, celle du team IDEC Sport emmenée par Paul Lafargue, l’expérimenté Memo Rojas (un vétéran de l’IMSA) et Paul-Loup Chatin. La 3e place revient à l’ORECA 07 du Duqueine Engineering (Nico Jamin, Pierre Ragues et Richard Bradley) qui a longtemps mené les débats mais a été retardé par une crevaison lente vers la mi-course. G-Drive est le grand battu du jour, après une mauvaise entame de course. L’Aurus 01 devra attendre donc pour enregistrer sa première victoire sous sa nouvelle appellation. Rusinov, Van Uitert et Norman Nato finissent 4e.

La victoire LMP3 revient à la Norma n°17 d’Ultimate, une première en ELMS pour l’équipe française de Jean-Baptiste Lahaye, François Heriau et Matthieu Lahaye. La Norma devance la Ligier n°11 de Mikkel Jensen et Jens Petersen.

En GTE, le match a vite tourné à l’avantage de Ferrari avec la 488 GTE du Luzich Racing qui a mené de bout en bout, avec l’équipage Fabien Lavergne/Nicklas Nielsen/Alessandro Pierguidi.

Superbe performance  du Kessel Racing, qui obtient la 2e place sur 488 GT3 grâce à un équipage 100% féminin composé de Manuela Gostner (qui s’était mise en évidence aux Finales mondiales Ferrari en 2018), Rahel Frey et Michelle Gatting. Elles devancent l’équipe championne GTE avec la Porsche 911 RSR du Dempsey Proton Racing.

Sources et images : ELMS

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz