Accueil Finance Comptant, prêt, LOA ou LLD ? Comment financer son véhicule ?

Comptant, prêt, LOA ou LLD ? Comment financer son véhicule ?

2103
0
PARTAGER
LOA LLD

Même si c’est de moins en moins vrai, l’achat d’un véhicule est toujours un instant important dans la vie. Quel moyen de financement choisir pour ce moment ?

Au comptant ou à crédit ?

Evidemment, comme tout achat, il faut d’abord savoir si vous avez les moyens de le financer. Que ce soit en achat comptant, en prêt ou autres, il vous faut être certain de pouvoir faire face. La façon la plus simple reste bien entendu l’achat comptant. Soit vous avez l’argent, soit vous ne l’avez pas. A noter que vous pouvez aussi faire appel à ce que l’on nomme la « love money », à savoir des prêts familiaux/amicaux.

Mais, il peut être opportun de contracter un crédit, même en ayant le financement à disposition. En effet, les taux d’intérêt particulièrement bas en ce moment peuvent vous inciter à passer par le crédit et consacrer la somme restante à d’autres projets. Toutefois, la solution crédit implique que votre banque ou organisme prêteur vous l’accorde. Cela peut aussi jouer sur un projet futur contrarié par ce crédit.

Les organismes prêteurs peuvent également faire dans l’assurance, et vice-versa. Demandez à votre assureur ou à votre banque s’ils font des conditions de prêt automobile avantageuses en cas de mutualisation avec l’assurance automobile. Cela peut vous faire économiser des centaines d’euros rapidement.

LLD, LOA

C’est entre autres pour cela qu’il existe la Location avec Option d’Achat (LOA) ou la Location Longue Durée (LLD). Avec cela, impossible de ne pas trouver une solution d’achat pour sa voiture. Cela peut vous permettre d’avoir un véhicule neuf sans dépenser tout votre bas de laine. En prime, selon la formule choisie, vous pouvez même devenir propriétaire à la fin de votre contrat.

La LOA (ou leasing) est surtout proposé par les constructeurs qui ont trouvé là un relais de croissance de leurs ventes. L’avantage est de ne pas se soucier de la revente future de la voiture. En revanche, ce n’est pas sans contrainte. En effet, il faut souvent un apport initial important. Certaines offres débutent à 1 500 euros mais cela peut vite grimper à plus de 3 000 €. L’apport initial conditionne les mensualités de la LOA.

Surtout, vous êtes contraints par le contrat. Impossible de l’interrompre avant le terme, sauf à payer des pénalités. En plus, le kilométrage sur la durée du contrat est limité et tout dépassement se paie au prix fort. Enfin, lors de la fin du contrat, des frais de remise en état pourront vous être appliqués. Un peu comme une location immobilière en somme.

La LLD est également une location, sans rachat en fin de location. Contrairement à la LOA, elle « dissimule » moins de frais cachés. Les réparations, l’entretien, l’assistance sont souvent compris. Cela revient plus cher sur le papier, mais cela tranquillise l’esprit. Comme la LOA, la LLD demande un premier loyer plus ou moins important, et des frais de remise en état en fin de location.

Tout dépend de votre profil

En résumé, achat comptant, crédit automobile, LOA, LLD, tout dépend de vous. Si vous avez la somme nécessaire et n’aimez pas devoir de l’argent, alors l’achat comptant est votre seule voie de financement. Sinon, sans apport personnel, le crédit automobile est fait pour vous. En plus, il apporte une souplesse intéressante si vous comptez changer de taille de voiture (famille qui s’agrandit) ou vous en débarrasser. Il peut être soldé à tout moment.

La LOA ou LLD demandent d’avoir un peu d’argent pour le premier loyer / première mensualité, ainsi que de s’engager pour plusieurs années. Ensuite entre les deux formules, ce sera surtout si vous envisagez d’acheter la voiture à la fin ou non. Une fois la forme de financement choisie, vous voilà armé pour aller chercher la meilleure offre de financement.

Illustration : Renault