Accueil F1 Renault F1 repart en tournée en France, dont Disneyland

Renault F1 repart en tournée en France, dont Disneyland

1193
5
PARTAGER
f1 renault

Après en avoir été longtemps sevrée, la France a repris une place de choix au sein du F1 circus. Comme en 2018, Renault F1 entend célébrer le grand prix de France avec une série de roadshows organisés en amont de l’évènement.

Renault chez Mickey

Cela commencera d’abord les 6 et 7 avril par l’organisation d’un roadshow inédit à Disneyland, là-même où un projet de circuit avait été imaginé quelques années auparavant. Une Lotus E20 de 2012 (décorée avec la livrée de la Renault R.S.19) et la fameuse GT Renault Sport R.S.01 (qui court dans quelques championnnats comme le VdeV et le VLN Allemand) se partageront le spectacle avec des démonstrations routières constituées d’accélérations et de « donuts ». D’autres animations sont prévues au sein du Village F1 avec des simulateurs en réalité virtuelle, des ateliers d’arrêt au stand et des tests de réflexes comme les vrais pilotes (le Batak Pro). Daniel Ricciardo, Nico Hülkenberg et Sergey Sirotkin seront présents.

Tournée élargie

Après les 8 évènements de 2018, 14 sont prévus cette année et s’étendent à d’autres régions, même si la région PACA reste la plus gâtée. Le maire de Nice Christian Estrosi, qui s’est beaucoup impliqué dans le retour de l’évènement en France, a déclaré : « Cette tournée de roadshow ne cesse de se développer sur le territoire national avec, cette année, la participation exceptionnelle de 15 villes de six régions différentes. Je remercie chaleureusement les Présidents des régions Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur et Auvergne-Rhône-Alpes, les partenaires qui nous accompagnent dans cette tournée, ainsi que les maires des 14 communes qui nous accueillent pour cet événement unique au monde. J’ai hâte de vous y retrouver pour partager ensemble cet avant-goût du Grand Prix de France de Formule 1 ! »

Les animations seront similaires, mais c’est sans doute Sergey Sirotkin qui assurera les prestations. L’an passé, c’est le 3e pilote Jake Aitken qui avait officié. Enfin, rien n’a encore filtré mais on peut espérer que Marseille, la capitale régionale située à une quarantaine de kilomètres du circuit du Castellet, accueillera une nouvelle fois un F1 Show d’avant-course.

Liste des dates :

6 & 7 Avril : Disneyland Paris

20 Avril : Marck (Pas-de-Calais)

26 Avril : Pierre-Bénite (Rhône)

27 Avril : Gap (Hautes-Alpes)

28 Avril : Valence (Drôme)

1 Mai : Nice (Alpes-Maritimes)

2 Mai : Auron (Alpes-Maritimes)

3 Mai : Châteaurenard (Bouches-du-Rhône)

4 Mai : Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône)

5 Mai : Toulon (Var)

8 Mai : Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)

9 Mai : Ville à confirmer

10 Mai : Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence)

11 Mai : La Londe-les-Maures (Var)

12 Mai : Saint-Raphaël (Var)

L’avis de leblogauto.com

La popularité de la F1 doit passer par une proximité et une accessibilité avec le public. L’initiative est très louable et permet en plus d’entendre un bon vieux V8 qui hurle.

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Renault F1 repart en tournée en France, dont Disneyland"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Béret vert
Invité

Estrosi:  » Je remercie chaleureusement les Présidents des régions Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur et Auvergne-Rhône-Alpes, »

Ca sent la subventionnite à plein nez, tout ça pour de la promo… Rendez l’argent !

Kaizer Sauzée
Invité

Le titre n’est pas bon .
C’est une tournée réservée au sud de la France.
C’est tellement nul que l’opération pourrait avoir l’effet inverse à celui attendu.
Pourtant l’idée était sympa…

RBC
Invité
Renault en F1 est et restera une c******* sans nom dont j’ai peine à voir les retombées sur l’image de la marque et les apports techniques (sous surestimés) sur les véhicules du quotidien. Renault restera toujours un roturier en F1 : il peut gagner 10 fois le championnat de suite, et Ferrari 10 ans sans rien gagner, c’est toujours Ferrari qui sera salué comme un grand de la F1. Pourquoi? Parce que pour moi il y a clairement un problème de positionnement : en WEC, en WRC ou en WRX je comprendrai sans peine le choix de Renault (en FE… Lire la suite >>
Gustave
Invité

c’est clair ! A l’époque du V10, la marque communiquait pas mal….mais ces motoristes de génie (car le V10 renault etait la référence absolue, et même encore maintenant les motoristes de Renault sont loin d’être des mauvais) n’ont jamais été foutus de nous pondre un superbe moteur v10 ou même v8 ou v6 de série !! Pourtant ce n’ést pas la compétences qui manquaient !!
Idem pour peugeot avec les 905 puis la 908 hdi

pat d pau
Invité

Honda revient en force comme a la grande epoque des Senna/Prost ! c’est ca qui est bon !

wpDiscuz