Accueil DS Essai DS 3 Crossback THP 155 chevaux

Essai DS 3 Crossback THP 155 chevaux

6499
130
PARTAGER
Essai DS3 Crossback (2019)

Succéder à la DS 3 (d’abord vendue sous le blason Citroën), voilà un exercice difficile pour la jeune marque française. La première génération a trouvé son public, et il ne s’agit pas de décevoir ses aficionados. En devenant Crossback, elle change et affiche aussi de nouvelles ambitions. Découverte dans le sud de la France.

De citadine à crossover

Après les salons, la voici maintenant dans la rue ! Et c’est là qu’on en apprécie mieux les proportions. Son look interpelle. Elle ne passe pas inaperçue, aucun doute ! La DS 3 Crossback se dévoile tout en rondeurs, et très moderne à l’image des feux. Certains la voient même comme un concept-car. On vous laisse vous faire votre propre opinion.

Toutefois en étant aussi haute sur pattes, on a du mal à faire le lien avec la première du nom. Il fallait coller à la philosophie et aux codes de la marque, d’où le choix d’un petit crossover. Voici le lien fait avec le « Crossback » dans l’appellation. Pour ne pas oublier d’où elle vient, on retrouve l’aileron de requin, mais ici sur la portière arrière au niveau du montant B. Un détail qu’on adore, les poignées rétractables.

Des matériaux finement choisis

A l’intérieur, DS démontre le meilleur de son savoir-faire. La présentation flatte l’œil, et les détails de finition la placent dans le haut du panier. Certains matériaux finement choisis n’ont rien à envier à ce qui se fait de mieux sur le segment. La sellerie remarquable d’abord, puis les placages de cuir parcourus par de superbes surpiqures impressionnent. Les commandes en aluminium complètent le tableau. On regrettera pour le reste des plastiques trop granuleux en partie basse, qui gâchent un peu l’excellence du travail de certains revêtements.

La technologie s’invite également à bord avec la disparition notamment des compteurs analogiques. Les écrans couleurs prennent le pouvoir, et le principal tactile distille toutes les fonctions que l’on désire aujourd’hui. Carplay et Android Auto, navigation et une sono de bonne qualité font partie de la liste. Les pictogrammes des boutons n’étant pas toujours très clairs à distinguer, il faudra un temps d’adaptation pour s’y habituer. En revanche la place manque aux jambes pour les passagers arrière. Le coffre accuse une contenance un peu trop modeste également.

Un moteur un peu sonore

Sous le capot bombé de notre modèle d’essai, un essence THP de 155 chevaux. On entend déjà les détracteurs dire : « C’est tout ? » En tout cas, on n’en aura pas plus pour le moment, et nous nous contentons très bien de ses performances bien honorables. Les 240 Nm de couple, et le 0 à 100 km/h exécuté en 8,2 secondes n’ont en effet rien de ridicule. Pour l’accompagner, pas de boite manuelle, mais une automatique à 8 rapports.

L’ensemble se montre plutôt convaincant pour la conduite de tous les jours. Dans ces conditions, on n’a pas trop à se plaindre de la mécanique. Sauf quand on commence à aller taquiner les tours sur les superbes routes environnantes de l’arrière-pays niçois. D’abord le bloc se fait entendre, la transmission automatique se montre hésitante, et il faut sérieusement surveiller sa consommation qui flirte aisément avec les 10 litres. Le programme de conduite d’homologation (appelé « normal » sur le tableau de bord) si l’on peut dire est à éviter, et il faut le prendre le réflexe d’activer le mode « sport » systématiquement, que nous qualifierons de vrai « normal ».

Bon compromis confort / dynamisme

Le reste du temps on se sent plutôt bien au volant, en profitant en premier lieu du bon confort de la voiture. Nous nous inquiétions un peu de cela à cause des grandes roues, mais il n’en fut rien. Encore une fois chez PSA les liaisons au sol ont été bien peaufinées, avec des mouvements de caisse très bien contenus. D’où un très bon compromis avec le dynamisme. Car le conducteur prend du plaisir à sa place.

La direction consistante et précise facilite la tenue de cap, et on enchaine les courbes sans encombre. Quand il s’agit seulement de rallier une destination tranquillement par l’autoroute, DS n’a pas oublié de doter son dernier modèle des assistances permettant une conduite autonome de niveau 2. Pour cela, l’aide au maintien de file fonctionne de concert avec le régulateur de vitesse intelligent.

Bien Vu

Les aérateurs dans sur les contre-portes Essai DS3 Crossback (2019)
L’aileron de requin rappel de DS3 Essai DS3 Crossback (2019)

40 500 € pour notre modèle d’essai

Le constructeur premium tricolore ne s’est pas contenté de faire une voiture au niveau de la concurrence allemande. Elle la supplante dans le choix de certains matériaux à bord, l’égale au moins en termes de technologies et s’en détache largement au chapitre du style. Car au niveau des tarifs, notre DS3 Crossback n’a rien à envier à un Audi Q2 très bien équipé pour ne citer que lui. Encore faut-il avoir le coup de coeur visuel. L’avenir nous le dira.

 

+ ON AIME
  • Un look qui se démarque
  • Technologies embarquées
  • Compromis confort/dynamisme
ON AIME MOINS
  • Boite hésitante en conduite rapide
  • Un look qui se démarque…
  • Peut-être un peu chère

 

DS 3 Crossback
Prix (à partir de) 23 500 €
Prix du modèle essayé 40 500 €
Bonus / Malus + 45 €
Moteur
Type et implantation  3 cylindres en ligne Turbo injection directe – Ess.
Cylindrée (cm3) 1 199
Puissance (kW/ch) 115  / 155
Couple (Nm)  240
Transmission
Roues motrices  Avant
Boîte de vitesses  Automatique 8 rapports
Châssis
Suspension avant  Pseudo McPherson
Suspension arrière  Essieu souple à bras tirés
Freins  À disques
Jantes et pneus  215/55 R18
Performances
Vitesse maximale (km/h) 208
0 à 100 km/h (s)  8,2
Consommation
Cycle urbain (l/100 km) NEDC  6,5
Cycle extra-urbain (l/100 km) NEDC  4,9
Cycle mixte (l/100 km) NEDC  5,5
CO2 (g/km) NEDC  126
Dimensions
Longueur (mm)  4 118
Largeur (mm) 1 988
Hauteur (mm) 1 534
Empattement (mm) 2 558
Volume de coffre (l)  350
Réservoir (l)  44
Masse à vide (kg)  1 205

Poster un Commentaire

130 Commentaires sur "Essai DS 3 Crossback THP 155 chevaux"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
lataupe2B
Invité

Le chemin de l’excellence est encore long mais il y a de belle perspectives si DS trouve son identité . Reste à PSA de lui donner les moyens de ses ambitions. Qui a avoir un SUV autant qu’il ait de l’allure.

SGL
Invité

Chère oui, mais moins que la concurrence !
Qui ne se justifie pas toujours.

Nico
Invité

Ca reste quand même 41000 euros pour un petit SUV de 4m10. Alors oui il est moins cher que la concurrence mais il faut relativiser quand même. Revenons une dizaine d années en arrière, le prix d une Xsara haut de gamme, 25000 euros peut être?
Alors oui l équipement est complètement différent ( est ce que tous les gadgets sont utiles?)mais le positionnement était plus ou moins le même, à mi chemin entre les bas de gamme ( Fiat…) et le haut de gamme (Audi…) en présentation ou motorisation.
Actuellement pour 25k, tu as un SUV Dacia estampillé Low cost.

SGL
Invité

Houlà, déjà un Duster à 18 K€ … n’est plus vraiment un low-cost dans les prestations !

Nico
Invité

Même à 18k ça reste un Dacia et donc une image bas de gamme. Ou appelle ça populaire si tu préfères

SGL
Invité

Ouais… ça craint, effectivement ça fait trop voiture de « sans-dent » ou gilets-jaunes.
Mais on passe mieux les ronds-points. 😉

Nico
Invité

Je n ai absolument rien contre Dacia, c est un très bon compromis prestation/ prix au contraire. Mais c est toujours le même problème d image de marque, Dacia restera une gamme en dessous de Renault et en concurrence avec des marques accessibles ( Fiat par ex)

Invité

Et Citroën, tout DS qu’il soit devenu restera du citroën avec des moteurs bas de gamme, des transmissions dépassées et autres ridiculosités qui ne méritent qu’un prix au bas mot 25% plus bas que celui qu’ils espèrent pratiquer.

Invité

L’analyse sur la Xsara (plutot 20 ans en arriere et pas 10) est hors sujet.
Le marche a evolue, les salaires aussi (et si, ils ont augmente), avec l’inflation.
A ce train la, autant comparer au prix d’une mustang de 1967, vendue 2.500 dollars a l’epoque.

Nico
Invité

La Xsara a été produite de 1998 jusqu’à en 2006, on ne parle pas de 50 ans non plus. Pour l inflation, c est plutôt autour de 30% sur une période de 20 ans. Maintenant si ton salaire a augmenté de 60 % sur cette période, félicitations à toi.

Nico
Invité

La Xsara vts en 2002 était à 19800 e soit 25000 e en 2019 juste pour info.

pirene
Invité

Une xsara c’est l’équivalent d’une 308 aujourd’hui.
La 308 féline est trouvable aux alentour de 28000 euros.

DS c’est du premium, normal que cela soit plus cher.

Nico
Invité

De la à justifier 12000 e de plus pour une DS3 toutes options juste pour l image de marque pour le coup ( combien de composants partagés entre les 2?). Ma remarque ne visait pas directement DS , mais plutôt l augmentation des prix comparé au segment de gamme.ca reste un petit véhicule de 4m10. Maintenant tant mieux pour DS s ils vendent leurs modeles le plus cher possible

SGL
Invité

Nico, dit comme ça, je suis d’accord ! 😉
Le premium, veut aussi dire que l’on surpaye le prix des prestations de l’auto dans l’image de marque ou des services de conciergerie en dehors des prestations intrinsèques de la voiture.
OK pour dire que la DS 3 Crossback, peut-être trop !?
Mais pas plus que la concurrence, et là, la concurrence a du bon !
…et pour une fois qu’une française en profite, on ne va pas se plaindre.

pat d pau
Invité

y’a des Iphones a 1500€ et donc ? tant mieux si y a du pigeon c’est fait pour ca aussi le business.

pat d pau
Invité

Une 308 ca commence a 20k€ chez les mandataires.
Une FIAT panda ca commence a 7800€.
Le E85 est a 0,75ct/litre..
Une 208 commence a 11k€.
Avant on roulait en 205, maintenant ils veulent tous des gros bouzins.. laisse les dans leur choix.

miké
Invité

a lolman, les salaire n’ont pas pris +25% a taille de voiture comparable. pour ce ds3 on est carrément a +50% comparé a une c3 toutes options de l’époque.

Bizaro
Invité
Si on ne veut pas de superflus on ne se tourne pas vers une marque comme DS, ni vers une finition haute comme la finition exclusive de Citroën. En 2019 nous voyons arriver le DS3 XBack THP 155cv. En 1998 nous avons vu arriver la Xsara 2.0i 16V 135 Exclusive. Boîte automatique, 4 vitesses. 135ch : 0-100km-h : 12,10 s consommation :9.6l/100km équipement de série : ABS Air bag (à voir combien) Air conditionné (manuelle) Condamnation centralisée des portes Direction assistée Vitres électriques pour 20000€ Aujourd’hui DS a pour ambition d’être à la hauteur de Mercedes ou BMW, ce n’était… Lire la suite >>
maybeline
Invité

DS est en train de se faire une vraie place dans le Haut de Gamme avec une offre esthétique plus valorisante que les allemands qui se voient bousculés là en regard de leurs dernières productions. L’ avenir devrait nous raconter l’ excellent essor de cette marque encore jeune.

pat d pau
Invité

pourquoi une dizaine? reviens carrement a la Ford T.

Invité

moi ce n’est pas le prix qui m’arrête, mais le style, un rien torturé et inutilement compliqué. Cela ne vaut pas celui de la DS7

SGL
Invité

Cette DS 3 Crossback est une assez belle démonstration d’un constructeur français, qui, quand il se donne les moyens, ils peuvent faire aussi bien, et même, mieux que les BAM. (au moment que l’on constate une baisse de qualité inhabituelle sur l’Audi Q2)

JeanJacky Glin
Invité

C’est vite dit. « Bien, et même mieux » sur quel niveau ? La finition ?
Parce qu’en terme d’ergonomie, d’ajustage, de mécanique, de techno, les BAM sont encore loin devant.

Et je ne parle pas d’un critère important qui est impalpable et pourtant déterminant : l’image de marque.

SGL
Invité

A prix égale ?
Un exemple ?
J’en doute…
L’image de marque se fait sur la durée, si DS propose mieux et moins cher, ça changera de camp.
L’image de marque n’est pas gravée dans le marbre (cela doit être entretenu suffisamment un minimum), ou tout le monde devient des pigeons pour l’éternelle.

JeanJacky Glin
Invité

Parce qu’à prix égal, il y a des gens qui choisisse un DS vs une des BAM ?

SGL
Invité

Si c’est mieux !?
C’est une obligation de se comporter comme un pigeon ? Sous prétexte qu’il y a une BMW en face.

koko
Invité

Il y a des pigeons qui anticipent la décote.

SGL
Invité

Ok @koko
Si cela leur fait plaisir.
L’automobile est une dépense pas un investissement comme des actions ou de la pierre.
Est-ce plus judicieux de dépenser 5000 € de plus dans une voiture à forte image de marque pour gagner 500 € à la revente !? (quand ce ne sont pas que 50€)
Il faut acheter la voiture qui convient le plus au meilleur rapport qualité-prix et la DS 3 Crossback n’est pas la plus mauvaise (dans sa catégorie)

pat d pau
Invité

y’en a qui se la joue « je fais un placement automobile sur une caisse neuve qui perd 20% en sortant du concessionnaire ».. ahaha la blague.

On les appelle des pigeons.. et ils sont les preferés des vendeurs.

SGL
Invité

Mais oui, dans l’imaginaire de beaucoup de gens, le luxe se caractérise parfois uniquement par le prix.
C’est cher… donc c’est forcément du luxe.
Exemple archi connu, le dernier iPhone à 1000 € se vendrait moins bien s’il était vendu à 500 €

georges
Invité

Ceux qui aiment une voiture avec un bon châssis et une très bonne tenue de route par exemple, car des BAM ne sont pas toujours une référence même avec les béquilles électronique.
Pour les motorisations en ce qui concerne la DS3 CB, Audi ne propose rien de mieux dans la même zone de prix (surtout avec un équipement similaire).
On peut regretter une motorisation au delà des 150ch (mais comme la DS3 est plus légère que les allemandes). De toute façons il faudrait qu’elle soit hybride.

Invité

JeanJacky Glin: oh que oui. Ca s’appelle la conquete client.
Je ne connais pas les chiffres de DS, mais si on prend Volvo, leur taux de conquete clients en provenance de marques allemandes est juste impressionnant (on parle de dizaines de %). Il se trouve que de tres nombreux clients cherchent des choix alternatifs au tres (trop) classique BAM.
Tesla surf aussi sur cette vague, par exemple.

greg
Invité

C’est ce qu’ont du se dire les dirigeants de Lexus, Infiniti, et Xedos en introduisant ces marques sur le marché européen où elles tiennent la dragée haute aux marques allemandes.
Oh wait, en fait non :p

SGL
Invité

Les marques de luxe japonaises étaient destinées au marché US avec des modèles spécifiques… ça été un plein succès.
Volvo, qui a arrêté le généraliste pour se concentrer uniquement sur le premium, est en passe de réussir pleinement son pari.
Land Rover, malgré quelques difficultés, a fait sa place (non-négligeable) dans le premium.
Mazda avec sa très bonne gamme a un pied dans le premium et avec un certain succès.
etc.

le lorrain
Invité

Techno? un exemple en dehors de la maitrise logicielle concernant les émissions de CO2?

Lee O Neil
Invité

@le lorrain :
des exemples :
– feux LED matrix beam
– poignées de portes escamotables
– stationnement entièrement automatique (volant et pédale)
– conduite assistée : régulateur de vitesse avec fonction stop&go et maintien dans la voie
suffit d’aller voir sur le site internet de la marque…

Ça existe évidemment depuis quelques années mais il me semble que c’est une première dans cette catégorie de voiture.

Invité

A part pour les feux led, j’avais tout ça sur ma passat de 2008, elle est ou la technologie de ouffe?

SGL
Invité

La technologie des feux LED matrix « intelligents » se trouve chez Audi que sur l’A8.

JC Juncker
Invité

Nan A4 également. J ai doute pour le A3 A7 et R8

SGL
Invité

DS est le seul à avoir ce type de système à ce niveau de segment !
Audi sur c’est sur leur limousine
Lire à partir de 2 :00
https://tv-programme.com/automoto_magazine-sportif/replay/essai-ds3-crossback-le-plus-raffine-des-suv-citadins_5c8e508c74596

pat d pau
Invité

non sur l A4 aussi.
https://www.leblogauto.com/2015/08/la-technologie-matrix-led-de-laudi-a4-en-video.html

De toute facon ceux sont des tehcno des equipementiers , pas du tout des constructeurs…

Les constructeurs s’occupent du powertrain

Et si on compare DS a Audi c’est que Ds a deja reussi son coup.

pcur
Invité

Mieux ? pour être monté rien que le virtual cockpit de Audi me paraît largement supérieur au système de la DS3 sportback (et le fameux effet ‘wahou’ est beaucoup plus présent). Quand au style très (trop ?) torturé il ne fera assurément pas l’unanimité !

miké
Invité

entre un style torturé et un étron, mon choix est vite fait.

SGL
Invité

Notez que la version 100 % électrique est très attendu et elle s’annonce très prometteur dans les performances globales, peut-être plus convaincantes que les versions thermiques.

amiral_sub
Invité

effectivement j’ai hâte de voir la version électrique. Parce que force est de reconnaitre que le groupe propulseur (moteur+boite) n’est pas au top (bruit/passages de rapports/consommation) contrairement à la finition et au confort

georges
Invité

Au contraire d’après les tests les 130 et 150 sont pas mal là comme ici, c’est en pilotage sportif que le moteur se fait entendre et que le comportement de la boite n’est pas parfait ce qui n’est pas très représentatif de l’usage normal.
Il y a un consensus d’après toutes les vidéos que j’ai vu (l’article ici ne contredit pas) sur la qualité du confort, de la tenue de route, de la qualité du touché de route et d’une motorisation suffisante même avec le 130ch.

greg
Invité

très attendue? Je me demande bien par qui, tu as des statistiques?

SGL
Invité

Oui, par @amiral_sub et moi !
C’est déjà énorme 😉 😀

amiral_sub
Invité

😉

Invité

136ch pour la DS, 204 pour la Tesla Y de base. 50kW de batterie pour la citroën, 60 pour la Tesla.
On a effectivement la promesse d’être déçu

SGL
Invité

Dans quel sens ?
Sachant que l’on ne connaît ni le prix ni les caractéristiques définitives, je m’abstiendrais du donner un vainqueur.
Une chose est sûre, la Tesla Y est dérivé direct de la 3 sera certainement ultra performante. (elle ridiculise une BMW 3.30i)
Mais la DS jouera sur d’autres qualités et le segment n’est pas le même, alors…

AXSPORT
Invité

Que c’est vilain………..
Ca va que le noir la sauve un peu !!!
Et que dire des ridicules sorties d’échappement type « William Saurin » pour un 1200cm3………

Supercharged
Invité

C’est ce que je me disait. Quand on viens à se dire qu’en noir, finalement, c’est pas si mal, c’est que c’est bien foiré !

SGL
Invité

C’est une affaire de goût, mais je trouve ça mille fois mieux que le Countryman boursouflée et obèse.

amiral_sub
Invité

je trouve effectivement le design extérieur malheureux, par contre l’intérieur est chouette, surtout les sièges, quels sièges !
Mais bon les gouts et les couleurs…

Supercharged
Invité

Oui, mais vous êtes mille fois partial envers les marques françaises.

SGL
Invité

Bah oui, quand en face, on nous explique mille fois que l’image de marque justifie moins bien et plus cher.
Il faut un peu remettre les choses à plat !
Ce n’est pas parce que c’est Français que c’est forcément moins bien et sans, bien sûr, jamais le justifier !

wpDiscuz