Accueil Renault Ghosn promet de rester au Japon pour être libéré sous caution

Ghosn promet de rester au Japon pour être libéré sous caution

720
11
PARTAGER

Carlos Ghosn tente désormais d’amadouer la justice japonaise … pourtant réputée on ne peut plus stricte. L’ancien patron de Nissan placé en détention depuis le 19 novembre dernier, soupçonné de malversations financières semble éprouver quelques difficultés à supporter le « régime » très spartiate des prisons japonaises. Via un communiqué publié par ses représentants basés aux Etats-Unis, Carlos Ghosn promet de demeurer au Japon dans le cas où la justice accepterait sa libération sous caution.

Ghosn souhaite rassurer la justice japonaise

Détenu depuis désormais deux mois dans une prison de Tokyo, Carlos Ghosn vient de promettre aux premières heures -japonaises – de la journée de lundi de rester sur le territoire japonais si une liberté sous caution lui était accordée. Tout en clamant de nouveau son innocence. Ou plus exactement :  pour tenter d’obtenir une libération sous caution, le patron de Renault souhaite rassurer la justice japonaise sur le fait qu’il ne cherche pas à se soustraire à ses juges.

Cette « promesse » de Carlos Ghosn intervient alors que le tribunal de Tokyo doit examiner dans la journée de lundi une demande du dirigeant à ce sujet. Rappelons également que ses précédentes demandes de mise en liberté ont été rejetées au motif du risque de fuite.

Ghosn veut avoir l’opportunité de se défendre

« Alors que le tribunal doit examiner ma demande de liberté sous caution, je veux souligner que je résiderai au Japon et que je respecterai toutes les conditions demandées par le tribunal », a déclaré Carlos Ghosn.
Détenu depuis 64 jours « sans libération en vue », il s’engage à assister à tout procès qui pourrait s’ensuivre « non seulement parce que j’y suis obligé juridiquement, mais parce que je suis désireux d’avoir enfin l’opportunité de me défendre », tient-il à préciser.

« Je ne suis pas coupable des accusations qui pèsent contre moi et j’ai hâte de défendre ma réputation devant le tribunal », conclut-il enfin.

L’avis de Leblogauto.com

S’il promet certes de demeurer au Japon s’il était libéré sous caution, il n’en demeure pas moins que l’ancien patron de Nissan est susceptible de « profiter » de sa liberté toute relative pour se rapprocher de biens puissants appuis … et parfaire sa défense.

Reste que le feuilleton judiciaire associé à l’autorisation d’accéder à un appartement de fonction de Carlos Ghosn à Rio de Janeiro devrait faire réfléchir une justice japonaise déjà très soupçonneuse.

Nissan s’était en effet alors battue pour interdire à la famille du dirigeant d’accéder à cet appartement, « afin d’empêcher la destruction de preuves éventuelles ». Au final, les proches de Ghosn  ont pu obtenir gain de cause auprès de la justice brésilienne.

Nissan affirmait alors avoir découvert trois coffres-forts dans l’appartement antérieurement mis à la disposition du dirigeant. Le constructeur avait alors déclaré ne pas avoir ouvert ces coffres, ajoutant qu’il les soupçonnait de contenir des preuves susceptibles d’incriminer l’ancien dirigeant de l’alliance Renault-Nissan.

Le même type de scénario pourrait se répéter au Japon, alors que les preuves formelles permettant d’inculper Ghosn manquent toujours à l’appel.

Sources : AFP, Reuters

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Ghosn promet de rester au Japon pour être libéré sous caution"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
miké
Invité

Crédibilité :
0 |————- 100

Opiomorph
Invité

Demeurer au Japon, c’est crédible. Il suffit qu’ils remettent ses quarante-douze passeports à la justice pour être coincé. En revanche, il risque de passer beaucoup, beaucoup de coups de fil une fois libre.

Lonbine
Invité

Rien n’est moins sur.
Il peut très bien fuir par bateau.

Thibaut Emme
Admin

Pourquoi s’enquiquiner avec un bateau quand la Corée du Sud ou la Russie sont à 30/40 km des côtes du Japon.
Un petit coucou dans un aérodrome, un vol en dessous de la couverture radar et hop 😉
Bon après il se ferait immédiatement extrader et je ne suis pas certain que ce soit à son avantage de fuir.

Thomas
Invité

Du Brésil, commencent donc les destructions de preuves allant à l’encontre de CG ??? 😀

LaPince
Invité

B. Tapie est un enfant de coeur niveau enfumage à côté de ce citoyen du Monde …

SAM
Invité

Ils veulent le garder.
Il peut demander la
nationalité japonaise.
L’Etat français lui avait
demandé de prendre sa retraite
et de se chercher un successeur.
Il a voulu rester. Il doit le regretter.

Luc
Invité

« …promet de rester au Japon pour être libéré sous caution ». Il a aussi promit qu’il était innocent, et promit aussi 10% de VE en 2020…

Fabi35
Invité

Il avait croisé les doits … Ca compte pas 😆

wpDiscuz