Accueil Finance Payer le bon prix pour sa pièce de rechange automobile

Payer le bon prix pour sa pièce de rechange automobile

168
0
PARTAGER
Toyota Verso

Qui ne souhaite pas acheter au bon prix, ou au prix le plus juste ? Tout le monde n’est-ce pas. Et dans le domaine des pièces de rechange automobile, il y a pléthore de choix. Aussi, il peut être difficile de s’y retrouver. Suivez le guide !

Même pour une voiture récente

Dans la vie d’une automobile, il y a en gros trois périodes. La première, quand la voiture est neuve ou récente, la deuxième, une fois que la voiture a pris de l’âge et que sa valeur a perdu de sa superbe. Enfin, la troisième, une fois que la voiture n’a de valeur que celle du « déplaceoir » utilitaire. En fonction de la période dans laquelle la voiture se trouve, les réparations se font avec des pièces de différentes origines.

Quand la voiture est encore sous garantie, même pour des pièces d’usage (hors garantie), on a tendance à aller dans un garage de la marque de la voiture ou du même groupe. Plus rien ne nous y oblige pourtant selon la loi. En effet, depuis 2002 et une décision de l’Europe, la garantie constructeur est préservée même si on effectue des réparations ou de l’entretien dans n’importe quel garage respectant le carnet constructeur et employant des pièces d’origine ou de qualité équivalente. Bien souvent, faire ses réparations chez un garagiste officiel de la marque coûte cher. Outre la main d’oeuvre qui peut faire exploser la facture, il y a le prix des pièces constructeurs. La douloureuse peut être salée.

Première source d’économie dès cette première étape de la vie d’une automobile, chercher sur internet la bonne pièce de rechange pour le modèle précis que vous possédez. Dans la jungle d’internet, Carpardoo est un nouveau site sur le marché français. On y trouve plus de 1 million de pièces automobile. Mais, également des accessoires pour « titine », ainsi que du matériel d’atelier. Le tout avec de grandes marques reconnues. De plus en plus de garagistes indépendants acceptent de monter des pièces que l’on fournit soi-même. Outre des prix canons, vous économisez la marge sur lesdites pièces.

Les self-garages pour alléger un peu plus la facture

Cette manière de faire, permet également de réduire grandement la facture lors de la deuxième phase de la vie de l’automobile. Une fois que même les plus réticents acceptent de ne plus faire l’entretien ou les réparations dans le réseau du constructeur, acheter la bonne pièce de rechange pour le bon modèle de voiture sur internet est un gain d’argent mais aussi de temps. En effet, plus besoin de prendre du temps dans la journée pour faire le tour des magasins de pièces. Vous pouvez le faire le soir, le matin, ou pendant une pause au travail. Moins de stress et beaucoup d’économies.

Que ce soit les filtres, les amortisseurs, le système d’échappement dans sa globalité, la distribution, le freinage ou plus basiquement l’huile, les balais d’essuie-glace ou l’éclairage, on trouve tout sur Carpardoo pour ménager son budget. Cela permet même de faire des réparations que l’on repousserait sinon et de passer haut-la-main le contrôle technique.

Et c’est d’autant plus vrai lorsque la voiture atteint la troisième partie de sa vie. Quand la valeur vénale atteint son plancher et que chaque réparation fait se poser la question : est-ce que cela vaut le coup « d’investir » dans cette voiture ? Le prix des pièces est alors encore plus prépondérant dans cette décision. Ces pièces, un garagiste peut vous les monter comme on a déjà vu. Mais, vous pouvez aussi le faire vous-même dans ce que l’on appelle les garages libre-service – ou self garage. Ici, vous êtes le mécano, avec la possibilité de vous faire encadrer ou aider.

Un marché de 33 milliards d’euros

L’après-vente automobile, pièces mais également main d’œuvre, représente annuellement un marché de plus de 33 milliards d’euros en France. Avec la crise économique mondiale de 2008, le marché de la pièce auto a connu un fort ralentissement. Reparti à la hausse depuis, la mutation du digital l’a profondément transformé. Souvent montré du doigt pour son coût qui peut aller à 50% de plus que chez nos voisins directs, le marché de la pièce automobile sur internet se renforce avec le parc automobile qui vieillit et les besoins d’économies.

Avec internet et le « do it yourself » (faites le vous-même) ou DIY, il y a de quoi faire baisser la facture. De 15 à 50% rien que sur les pièces. A condition de trouver la bonne référence, et là, la qualité et le professionnalisme du site internet est primordiale. La maison mère de Carpardoo, kfzteile24, est l’un des plus grands distributeurs allemands de pièces et accessoires auto en Allemagne depuis une vingtaine d’années. De quoi rassurer non ?