Accueil F1 F1 – Brésil 2018 : Ocon permet à Hamilton de gagner

F1 – Brésil 2018 : Ocon permet à Hamilton de gagner

1047
13
PARTAGER

Drôle de course que ce GP du Brésil. On a cru que Verstappen allait pouvoir aligner une 6e victoire en carrière, mais un accrochage avec Ocon donne la victoire à Hamilton.

Hamilton a signé la pole devant Vettel. Vettel a pu conserver sa 2nde place malgré une procédure de pesée au cours de la Q2, peu réglementaire. Suivent Bottas, Räikkönen, Verstappen et un incroyable Ericsson qui dépasse une fois n’est pas coutume son coéquipier Leclerc. Grosjean, Gasly et Magnussen complètent le TOP10. Ricciardo manque la Q3 mais pourra choisir ses pneus, 11e. Côté Force India ce n’est pas brillant, pas mieux côté Renault 13 et 15e.

Départ

Au départ, Bottas réussit à passer Vettel. Ericsson se loupe et perd le bénéfice de sa belle qualification. Ricciardo a pu grimper de 2 rangs. Mais celui qui impressionne est Verstappen. Il prend rapidement l’avantage sur Räikkönen, puis Vettel. Plus économe avec ses pneumatiques, il repousse son changement de gomme très longtemps.

Hamilton rentre au stand au 20e tour. Verstappen en profite pour prendre la tête. Puis, il tente de creuser un écart pour se mettre à l’abri d’un arrêt. Cela ne fonctionne pas mais en ressortant des stands il se retrouve très vite derrière Hamiton et le passe avec le DRS. Verstappen va-t-il se diriger vers un second succès consécutif après le Mexique ?

Derrière, Ricciardo a aussi profité d’une Red Bull à l’aise sur cette piste de Sao Paulo. Le meilleur des autres pourrait bien être Leclerc qui impressionne encore une fois sur sa Sauber. Grosjean et Magnussen sont en embuscade pour lui chiper sa place.

Et Ocon fait une « boulette »

Catastrophe pour Verstappen ! A l’entame du 44e tour sur 71, Ocon tente de se dédoubler (revenir dans le même tour NDLA). Il tente de dépasser Verstappen. Grossière erreur du Français qui n’avait pas à faire cela. Il envoie Verstappen en toupie. Envolées les 2,4 secondes d’avance. Hamilton repasse en tête. Ocon prend 10 secondes de pénalités lors de son prochain arrêt. Mais le mal est fait.

Vettel de son côté repasse par les stands au 55e tour. Il glisse à la 7e place derrière Leclerc. Pendant ce temps, Ricciardo tente de rattraper Bottas et de le doubler. Il le fait au 59e tour. Le Finlandais de Mercedes a été « fairplay ».

Juste après les 15 derniers tours, une nouvelle valse de « ravitaillements » à lieu. Ocon, Bottas, etc. De quoi changer encore le classement. Surtout, Verstappen va-t-il pouvoir ménager ses gommes pour s’épargner un arrêt ? Et Hamilton ? Les derniers tours sont « confus ». Il y a pas mal de trafic, et il n’est pas simple de se pousser. Hamilton perd pas mal de temps au profit de Verstappen.

Arrivée

Les pneus d’Hamilton sont très dégradés mais Verstappen a un fond plat endommagé après son contact avec Ocon. Ricciardo est dans la zone DRS de Räikkönen mais n’arrive pas à le passer.

Hamilton l’emporte malgré des pneus visiblement au bout. Verstappen rate le coche mais signe une belle 2nde place. Kimi Räikkönen complète le podium. Suivent Ricciardo, Bottas, Vettel, Leclerc, Grosjean, Magnussen et Perez qui accroche le dernier point.

A l’arrivée, Verstappen va chercher Ocon lors de la pesée et le repousse plusieurs fois de façon véhémente. Ocon semblait vouloir discuter, mais on comprend que le Batave n’a pas la tête à cela à l’arrivée. Y aura-t-il une suite ?

1 Lewis HAMILTON Mercedes
2 Max VERSTAPPEN Red Bull Racing +1.469
3 Kimi RÄIKKÖNEN Ferrari +4.764
4 Daniel RICCIARDO Red Bull Racing +5.193
5 Valtteri BOTTAS Mercedes +22.943
6 Sebastian VETTEL Ferrari +26.997
7 Charles LECLERC Sauber +44.199
8 Romain GROSJEAN Haas F1 Team +51.230
9 Kevin MAGNUSSEN Haas F1 Team +52.857
10 Sergio PEREZ Racing Point 1L
11 Brendon HARTLEY Toro Rosso 1L
12 Carlos SAINZ Renault 1L
13 Pierre GASLY Toro Rosso 1L
14 Stoffel VANDOORNE McLaren 1L
15 Esteban OCON Racing Point 1L
16 Sergey SIROTKIN Williams 2L
17 Fernando ALONSO McLaren 2L
18 Lance STROLL Williams 2L
19 Nico HULKENBERG Renault —
20 Marcus ERICSSON Sauber —

Classement pilote

PosDriverCarPTS
1Lewis Hamilton HAMMercedes383
2Sebastian Vettel VETFerrari302
3Kimi Räikkönen RAIFerrari251
4Valtteri Bottas BOTMercedes237
5Max Verstappen VERRed Bull Racing TAG Heuer234
6Daniel Ricciardo RICRed Bull Racing TAG Heuer158
7Nico Hulkenberg HULRenault69
8Sergio Perez PERForce India Mercedes58
9Kevin Magnussen MAGHaas Ferrari55
10Fernando Alonso ALOMcLaren Renault50
11Esteban Ocon OCOForce India Mercedes49
12Carlos Sainz SAIRenault45
13Romain Grosjean GROHaas Ferrari35
14Pierre Gasly GASScuderia Toro Rosso Honda29
15Charles Leclerc LECSauber Ferrari33
16Stoffel Vandoorne VANMcLaren Renault12
17Marcus Ericsson ERISauber Ferrari9
18Lance Stroll STRWilliams Mercedes6
19Brendon Hartley HARScuderia Toro Rosso Honda4
20Sergey Sirotkin SIRWilliams Mercedes1

Classement écurie

Avec 67 points d’avance du Ferrari et 43 points à distribuer à Abu Dhabi pour la meilleure équipe, le championnat équipe est lui aussi terminé. Haas peut théoriquement encore passer Renault pour la 4e place. Mais, le losange possède 24 points d’avance encore. Autant dire que c’est plutôt confortable.

Sauber a fait un grand pas grâce à Leclerc vers la 8e place. Toro Rosso est 9 points derrière. Prochain et dernière GP, Abu Dhabi le 25 novembre prochain. Pour un final sans pression ?

PositionEcuriePoints
1Mercedes620
2Ferrari553
3Red Bull Racing TAG Heuer392
4Renault114
5Haas Ferrari90
6McLaren Renault62
7Force India Mercedes48
8Sauber Ferrari42
9Scuderia Toro Rosso Honda33
10Williams Mercedes7

Illustration : F1

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "F1 – Brésil 2018 : Ocon permet à Hamilton de gagner"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Membre

Ocon s’enfonce…il a beau le nier, mais ce qui s’est passé depuis août l’a déstabilisé.

Mika
Invité

Petite coquille sur l’accrochage VER / OCO : Ocon tentait un dépassement sur le leader pour revenir dans le même tour, il l’a clairement dit sur C+

ERIC PASSOLUNGHI
Invité

Quand on est à un tour cela veut dire que l’on n’a pas le même rythme. Alors oui avec des pneus neufs il allait plus vite que Verstappen sur 3 ou 4 tours, mais ensuite il aurait été plus lent. Donc il aurait plus judicieux de rester derrière pendant ces quelques tours.

wizz
Membre

n’empêche Verstapen qui ralait, ou pleurait (ou chiait) sur le moteur « TAG », disant qu’il lui faisait perdre 1 seconde sur le dernier secteur, il a quand même doublé les 4 voitures Ferrari et Mercedes, ET à la régulière (!!!),

Rowhider
Invité

Oui mais ça c’est uniquement grâce au châssis ^^

Jc juncker
Invité

Dommage d occulter l incident de la pesée de Vettel et la faible réprimande. …

Sur l altercation post gp, ocon s est justifier être dans son bon droit ce qui a ensuite énerver le batave .

Membre

c’est surtout la fia qui offre la victoire à hamilton en ne le pénalisant pas suite à sa manoeuvre dangereuse en qualif

Kaizer Sauzée
Invité

Ouah la la !
Faut pas toucher à Hamilton.
Il est couvé et hyper protégé par la FIA depuis ses débuts.
Lui il avait, et à toujours, le droit de ruiner la course des autres sans risquer le moindre reproche.

wpDiscuz