Accueil Actualités Entreprise Maroc : 16 Mio EUR prêtés par la Berd pour l’automobile

Maroc : 16 Mio EUR prêtés par la Berd pour l’automobile

403
18
PARTAGER

L’industrie automobile du Maroc a le vent en poupe. La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) vient en effet d’accorder un prêt de 16 millions d’euros au secteur. Varroc Lighting Systems Maroc, filiale marocaine du géant des systèmes d’éclairage indiens Varroc Engineering en est « l’heureux bénéficiaire ».

Base industrielle au Maroc

Varroc a pour objectif de construire une véritable base industrielle au Maroc. Laquelle comprendra une usine ainsi qu’un centre de recherche et développement. La production sera dédiée tout particulièrement aux systèmes d’éclairage externe de nouvelle génération pour l’industrie automobile.

Une centaine d’emplois, des postes d’ingénieurs notamment, seront créés entre 2018 et 2024 et plusieurs centaines de jeunes seront formés.

Une stratégie « conforme aux efforts déployés » par le gouvernement marocain « pour porter le taux d’intégration régionale à 60% d’ici 2020 », tient à préciser Varroc Lighting Systems Maroc.

C’est en décembre 2017 que ce spécialiste indien de l’équipement automobile a fait son entrée au Maroc. Il fait en effet partie des 26 équipementiers ayant contractualisé avec le royaume chérifien en vue de mettre en œuvre des projets d’investissement dans le domaine de l’équipement automobile.

Dans le sillage de Renault et PSA

L’investissement devrait également servir de manière indirecte les intérêts des constructeurs français. Le prêt accordé permettra en effet à Varroc Engineering d’approvisionner l’usine Renault de Tanger et l’usine Peugeot PSA de Kénitra.

Varroc est en effet largement guidé par la stratégie d’expansion du groupe Renault. Les deux sociétés étant partenaires. 

L’équipementier s’installera à la Tanger Automotive City (TAC), une implantation qui lui permettra notamment de fournir les chaînes de l’usine de Renault Tanger, situées à proximité.

Varroc : un équipementier majeur

Varroc Engineering, acteur majeur du secteur des systèmes d’éclairage automobile, cible principalement les marchés émergents. Plus largement, le groupe Varroc est un fabricant de composants automobiles, systèmes d’éclairage externe, de groupes motopropulseurs, de composants électriques et électroniques, de carrosseries et de châssis pour les principaux segments de voitures et de motos. Parmi ses clients figurent également Audi, Range Rover ou Honda.

C’est en 2012 que l’indien Varroc rachète la filiale éclairage de Visteon. Laquelle affichait alors plus d’un siècle d’existence en tant notamment que fournisseur de Ford en solutions d’éclairage.

La société a réalisé un chiffre d’affaires de 1,3 milliard d’euros en 2017. Elle dispose de bureaux dans 12 pays, avec un effectif de 13.500 personnes et de 36 centres de production.

Son expansion au Maroc intervient après l’annonce récente de l’ouverture d’un nouveau centre de développement à Cracovie, en Pologne, ainsi que d’une usine à Sorocaba au Brésil. 

Sources : Varroc Engineering, Presse marocaine

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "Maroc : 16 Mio EUR prêtés par la Berd pour l’automobile"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

A noter que l’usine PSA de Kenitra va embaucher 900 personnes 😉

Pedro5
Invité

Bravo au soutien de l’Europe pour… a ben non c est au Maroc.

Gus
Invité

Pareil, je ne comprends pas…
Je n’ai rien contre les marocains, au contraire, mais je trouve ça incroyable!

wizz
Membre
http://www.lepoint.fr/automobile/maroc-l-usine-dacia-trois-fois-moins-chere-que-celle-de-roumanie-04-04-2018-2207877_646.php …. Le site de Tanger emploie 8 600 personnes et « 100 % du personnel est marocain », avec des salaires légèrement supérieurs au minimum local, autour de 250 euros par mois, selon Renault. Après les tensions sur les salaires à l’usine historique de Dacia à Pitesti en 2015, l’atout salarial de Tanger est manifeste avec un rapport, pour les opérateurs de base, de 1 à 3 vis-à-vis de la Roumanie et de 1 à 10 avec la France. Personnel jeune, avec peu d’ancienneté, le Maroc fonctionne aussi avec des semaines de travail de 44 heures, 18 jours de… Lire la suite >>
wizz
Membre

https://www.cleiss.fr/docs/cotisations/maroc.html

ce qui ferait un cout salarial autour de 300€ par mois (à 44h par semaine)

Tof
Invité

En plus c’est pour aider une entreprise…indienne! Ce n’est plus une balle qu’on se tire dans le pieds mais le chargeur complet…

gigi4lm
Invité

Aider un pays c’est aussi donner du travail à ses habitants et améliorer leur quotidien et donc à participer à limiter la migration vers l’Europe.

Kaizer Sauzée
Invité

Et c’est un prêt, avec intérêts, pas gratuit.
Plutôt que de blâmer les marocains qui veulent travailler, il serait plus intelligent d’acheter ce qui est produit chez nous, et laisser ces productions pour les pays émergents.
Ce sont ceux qui veulent tout acheter low-cost qui viennent critiquer ces pratiques, on croit rêver.

amiral_sub
Invité

pour infos un pret est une aide. Si tu vas voir ta banque et tu demandes un pret pour la creation d’un truc qui ne tient pas la route, tu n’auras l’argent. Si tu vas voir ta banque avec un projet réaliste, tu auras l’argent.

Elisabeth
Invité

Tout compris!!!!

Amiral_sub
Invité

Depuis le temps qu’on attend un plan Marshall pour le Maghreb, félicitations à la berd!

Fred21
Invité

Si on poussait l’Afrique à réaliser l’équivalent de l’UE. Ce système n’étant pas la panacée totale (on le sait tous ici) de par sa gouvernance mais il amène des projets communs, des normes communes, une paix réelle, de la démocratie, etc …
Mais je crois que l’Afrique reste considérée comme des territoires à garder sous influence pour des questions autant stratégiques qu’économiques.

amiral_sub
Invité

tu es bien optimiste. Le Maroc n’est pas pret de faire une union avec l’Algérie, ils sont toujours en guerre théorique au sujet du Sahara occidental. Qui s’allierait avec la Lybie? Le Mali? Le Niger?
J’arrete là, ce continent a encore un avenir – passez moi le jeu de mots – bien noir.

amiral_sub
Invité

d’un pur point de vue cynique, ça limitera forcément l’envie d’émigrer vers l’europe. Par exemple, contrairement à une idée reçue, l’immigration des pays du sud vers les USA est en déclin grâce à la bonne santé de l’économie de l’amérique latine :
http://www.lepoint.fr/phebe/phebe-etats-unis-le-grand-declin-de-l-immigration-10-09-2018-2249973_3590.php
Perso je suis heureux de cette nouvelle, je souhaite le meilleur avenir possible aux habitants du Magreb. Vive le Maroc, vive la Tunisie, espérons que la Libye se pacifie. Vivre sans perspectives d’avenir est affreux.

Pedro5
Invité

C’est ça super on va voir débarquer des véhicules en Europe ou il manquera des pièces techniques dans le moteur ou des plaquettes de frein.
Ca se revends facilement à la sauvette des pièces neuves…
Jamais je n’achèterai une voiture qui peut rouler à 130 kmh fabriquée un peu n’importe où on ne rigole pas avec la sécurité…

Amiral_sub
Invité

Alors mieux vaut que tu restes dans ton ignorance, dans ton monde de Bisounours , surtout ne cherche pas l’origine des pièces détachées de ta voiture, ni de son réel pays d’assemblage. Même les Aston Martin ont des pièces de pays low-cost

wpDiscuz