Accueil Jeep Essai Jeep Renegade 1.3 turbo 150 ch

Essai Jeep Renegade 1.3 turbo 150 ch

5381
33
PARTAGER
Essai Jeep Renegade restylé (2018)

Le Jeep Renegade, le SUV compact au look de vrai baroudeur, passe par la case restylage. Il voit surtout sa gamme de moteurs refondue, avec notamment un nouveau 4 cylindres 1.3 essence de 150 chevaux sous le capot de notre modèle d’essai.

Des retouches minimales

Balocco, Italie. Le lieu où sont développés la plupart des véhicules du groupe FCA. C’est ici que nous avons découvert le Renegade nouvelle version. A l’ombre du clocher de ce petit village du Piémont, difficle de le différencier de son prédécesseur. Les plus observateurs remarqueront les feux redessinés, désormais à led dans les versions supérieures, et les boucliers avant et arrière légèrement retouchés.

Pas de quoi révolutionner son allure, et franchement sa bouille lui allait déjà plutôt bien. Le Renegade, la meilleure vente de la marque, ne pouvait se permettre de prendre trop de risques. De tous les SUV compacts du marché, il paraît le plus légitime visuellement pour mettre les roues dans la boue. Il colle donc plutôt bien à l’image de Jeep. Enfin compact… il traine toujours en ville ses 4,24 m.

Les détails qui tuent

A bord, ce qui change le plus ne se voit pas. Avec la poignée imposante devant le passager, là aussi on se croit dans l’univers du franchissement. On apprécie toujours autant les détails de design, avec la calandre Jeep sur le support du rétroviseur intérieur, sur les grilles d’enceinte ou dans le fond du vide-poche central. Et le plus beau clin d’œil se situe à la base du pare-brise, avec une silhouette de Willys.

Essai Jeep Renegade restylé (2018)

On se sent toujours aussi bien installé à l’avant et à l’arrière. Probablement une des meilleures habitabilités du segment à ce rang. Du coup, la capacité du coffre y perd par rapport à d’autres concurrents. Le déjà convaincant système multimédia embarqué s’améliore, bien que toujours un peu compliqué. Toutefois l’intégration de Carplay et Android Auto vient largement faciliter les choses.

Des aides à la conduite pour aligner les bornes

Au volant, il se laisse conduire en douceur avec sous le capot un 4 cylindres essence de 150 chevaux, accouplé à une boite à double embrayage DDCT 6. Il aligne les kilomètres sans sourciller, dans un confort plutôt agréable. On branche les aides à la conduite, et l’autoroute se révèle être une formalité. Dans le pire des cas, la consommation lors d’une session dynamique n’excède pas les 10 litres.

Quand on augmente le rythme, les mouvements de caisse se montrent un peu plus marqués. La direction consistante manque alors tout de même un peu de précision. Rien de rédhibitoire pour autant, du moment que vous n’envisagez pas de conduire le Renegade comme une GTi. Néanmoins certains concurrents font preuve d’un meilleur agrément. D’ailleurs quand on essaie de prendre la main dessus, la boite montre aussi vite ses limites.

Version Trailhawk sur commande

Pour les accros au franchissement, les versions Trailhawk ne disparaissent pas du catalogue. Il sera a priori toujours possible d’en avoir, uniquement sur commande. Histoire de se rappeler à qui on a affaire, nous avons parcouru l’un des tracés 4X4 du centre de développement de Balocco. Boite courte enclenchée, mode « cailloux » activé, le Renegade fait toujours preuve de capacités surprenantes.

Essai Jeep Renegade restylé (2018)

Certes, cela a un intérêt limité, compte tenu du visage de ce marché. Mais pour certains clients aux besoins spécifiques, qui ne veulent pas pour autant conduire sur la route un véhicules typé 4X4 avec les inconvénients qui vont avec, cette déclinaison singulière a le mérite d’exister. Pour les chemins, le Renegade en deux roues motrices peut compter sur sa garde au sol et ses porte-à-faux courts pour passer par-dessus quelques pierres un peu trop hostiles.

Le plus 4X4 des SUV

Finalement, en y regardant bien, il n’existe pas vraiment de SUV compact au vrai style de baroudeur, comme l’est le Renegade. Son point fort selon nous, au milieu de toutes ces berlines surélevées. À ce jour les tarifs ne sont toujours pas arrêtés, et la commercialisation devrait démarrer en septembre. On s’attend à ce que les prix s’étendent de 20 000 à 35 000 euros environ, mais il faudra attendre encore un peu pour le vérifier.

+ ON AIME
  • Look
  • Aides à la conduite
  • Version Trailhawk disponible sur commande
ON AIME MOINS
  • Retouches timides
  • Rapidité boite automatique
  • Encombrement
Jeep Renegade (en attente d’homologation finale)
Prix (à partir de) NC
Prix du modèle essayé  NC
Bonus / Malus  NC
Moteur
Type et implantation  4 cylindres en ligne Turbo injection directe – Ess.
Cylindrée (cm3)
Puissance (kW/ch) 110  / 150
Couple (Nm)
Transmission
Roues motrices Intégrale
Boîte de vitesses A double-embrayage 6 rapports
Châssis
Suspension avant Pseudo McPherson
Suspension arrière  Multi bras
Freins  Disques ventilés / disques
Jantes et pneus NC
Performances
Vitesse maximale (km/h) NC
0 à 100 km/h (s)  NC
Consommation
Cycle urbain (l/100 km) NEDC NC
Cycle extra-urbain (l/100 km) NEDC  NC
Cycle mixte (l/100 km) NEDC  NC
CO2 (g/km) NEDC  NC
Dimensions
Longueur (mm) 4236
Largeur (mm) 1805
Hauteur (mm) 1667
Empattement (mm) 2570
Volume de coffre (l) 351
Réservoir (l) 48
Masse à vide (kg) NC

Poster un Commentaire

33 Commentaires sur "Essai Jeep Renegade 1.3 turbo 150 ch"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
panama
Invité

150cv essence et 1300 kg à vide : va falloir limiter les déplacements. Les 10l/100 sont en usage mixte si j’ai bien compris. Objectivement le diesel s’impose : plus de couple, moins de consommation.

Et les 4 roues motrices aussi car une Jeep en 2 roues motrices c’est une Jeep Canada Dry.

J’aime bien ces Renegade mais attention leur taille est plutôt imposante. On est plus proche du premium que ses concurrents, avec ce que cela implique côté tarif.

SGL
Invité

Oui, OK globalement sauf pour les 4RM, les gens l’achète pour le look et comme petit break dans 90 % des cas.
Et comme Jeep est appelé à devenir la principale marque de FCA sur tous les continents, ça va être de plus en plus vrai.

Hayden
Invité

« Plus proche du premium que ses concurrents », vous m’avez fait bien rire :).

SGL
Invité

D’autant plus qu’on lui mettrait un Duster 2018 HdG en face.
Je ne suis pas sûr que le Dacia soit ridicule !

SGL
Invité

… enfin oui vous avez raison, le Duster n’est pas comparable, il surclasse le Jeep largement sur presque tous les critères. 😉
http://www.auto-moto.com/marques-auto/dacia/actualites-dacia/nouveau-dacia-duster-2017-a-plus-de-concurrents-quon-ne-croit-134946.html
Dure réalité !

pat d pau
Invité

un Duster HDG… ahaha et oui Dacia canibalise renault.. mais pourquoi rouler en renault quand une dacia est moins cher et idem..

Bizarre ‘auto moto n’a pas osé compare le Duster et le Captur… surement que le marketing Renault ne voulait pas que ca se voit.

« Volkswagen T-Roc (à partir de 21 990 €) : Et si, finalement, c’était lui le plus sérieux concurrent du nouveau Dacia Duster ? » ahaha force de faire des VAG en plastique dur, VAG va concurrencer Dacia

panama
Invité

Un argument à faire valoir entre personnes de bonne compagnie ?

Rowhider
Invité

Pour conduire régulièrement des Renegades, je dois avouer qu’il tient plus de l’utilitaire rustique que du véhicule premium…

Phil-FR
Invité

Non, apparemment, les 10l/100 sont en conduite dynamique. Personnellement, sur mon Alfa, j’ai le précédent moteur 1400cm3 de 170ch avec la boite DCT6 (que le 1300 remplace), et j’arrive à 9l/100 en tartinant bien (sinon, entre 7l sur route et 8l en mixte route+ville).
Donc là, avec 4RM et une caisse plus haute et moins aérodynamique, il faut bien compter 1l de +. Ce qui veut aussi dire qu’il n’y a vraiment eu progrès entre les 2 moteurs, ceci dit…

pat d pau
Invité

150cv pour 1.3t, il faut imiter les deplacement ?? whaouu vous etes sacrement atteint.
 » Dans le pire des cas, la consommation lors d’une session dynamique n’excède pas les 10 litres. »

Et vous vous avez lu: Les 10l/100 sont en usage mixte si j’ai bien compris.

Et la je dis.. y’a rien a faire pour vous recuperer.. vous avez un gros pb de lecture..

beniot9888
Invité

Excuse-moi, j’ai rêvé on j’ai lu 10 litres au 100 ?

shanks
Invité

Franchement il faut apprendre à lire une phrase entière les amis …

beniot9888
Invité

Tu veux dire que j’ai « sorti de son contexte » cette consommation très élevée ?

En même temps, c’est la seule info de l’article à ce sujet.

shanks
Invité

« Dans le pire des cas, la consommation lors d’une session dynamique n’excède pas les 10 litres. »

Voilà…. On peut tabler entre 6,5 – 8 litres aux 100 en conduite normal. C’est pas dégueux pour ce genre de véhicule je trouve.

beniot9888
Invité

« peut tabler entre 6,5 – 8 litres aux 100 en conduite normal »

D’après qui ? Désolé, mais ce chiffre, tu l’as tiré de ton chapeau.

shanks
Invité

C’est quoi que tu ne comprends pas dans  » on peut tabler  » ?
Faudrait vraiment apprendre à lire une phrase en entier …
10L/100 en conduite dynamique, en conduite normal ça ferait combien selon toi ?

pat d pau
Invité

deja que tu sais pas lire… en rajoute pas sur ton cas..

Lolo
Invité

Ben oui le gens veulent un suv pour l’utiliser comme un break, et après ils râlent sur la conso…

beniot9888
Invité

C’est qui ces « gens » ? Je ne connais pas d’utilisateur correspond au profil « j’ai acheté un SUV pour l’utiliser comme un break », du coup ça m’intrigue. Tu en connais beaucoup ?

Lolo
Invité

C’est clairement une caricature, j’avoue.
Mais, à l’inverse, tu connais beaucoup de gens qui achètent un SUV pour réellement utiliser leur capacité « off-road ». Je ne leur demande pas de faire du franchissement. Mais pour moi, un suv comme celui-ci, c’est à minima pour emprunter des chemins de graviers, ou encore pour tracter un van de chevaux dans une prairie. Par exemple.
Mais non, sois honnête. L’immense majorité des conducteurs de suv l’utilisent uniquement sur la route, comme ils pourraient très bien le faire avec une compact break ou un monospace. Le poids en moins et l’aéro en plus.

pat d pau
Invité

mon dieu, tu sais pas lire, et tu t’essaie a la reflexion.. mon Dieu.

Tu veux pas faire la premiere partie qui est d’aller en primaire pour apprendre a lire ?

pat d pau
Invité

« Dans le pire des cas, la consommation lors d’une session dynamique n’excède pas les 10 litres. »

Vous aussi vous ne savez pas lire ?
Vous voulez pas retourner en primaire ? pour apprendre a lire ?

Jdg
Invité

L’intérieur fait vraiment daté

CDA
Membre

Le look dans les points positifs me laisse dubitatif : il est trop clivant pour ça.

zafira500
Invité

Il détonne au début, mais on finit par s’y habituer et finir par le trouver beau. En tout cas, il a plus de classe que certains soit-disant SUV.😉

CDA
Membre

Perso, je le trouve toujours trop cubique.

zafira500
Invité

Justement, c’est un clin d’œil aux autres productions Jeep (qui ont toujours eu une ligne « viriles »).

Leglouton
Invité

Un des rares petits Suv qui se demarquent et donne envie (avec le Juke plus petit…..)
Malgre la finition « a l’italienne » il offre beaucoup de charme et permet de s’eloigner des inconfortables citadines si peu habitables.
Un choix interessant surtout vu son prix !

wpDiscuz