Accueil F1 F1 Autriche 2018 : la quatrième de Verstappen

F1 Autriche 2018 : la quatrième de Verstappen

942
5
PARTAGER

Verstappen remporte sa 4ème victoire en carrière, sur les terres de Red Bull après un GP marqué par les abandons mécaniques. Pour Grosjean, c’est la délivrance avec les premiers points et une 4ème place.

Entre la fin des qualifications et la course, certaines voitures ont vu certains éléments changés. Hartley a un nouveau moteur Honda. Autant prendre une pénalité vu sa place à l’arrière de la grille. Cela fera un moteur neuf « gratuit ». Il partira 19ème. Alonso qui a vu sa McLaren devoir changer plein de pièces sous régime de parc fermé partira des stands. Côté pénalité, Leclerc a reçu 5 places pour une boîte de vitesse changée avant terme et Vettel a reçu 3 places pour avoir gêné Sainz en Q2, même si cela n’a rien changé en terme de qualification pour le pilote Renault.

Dans le top 10, il y a des pilotes en super tendres, et d’autres en ultra tendres. Mercedes ou Red Bull sont en super tendres et Kimi 3ème ou Grosjean 5ème sont en ultra tendres. De quoi semer la confusion au départ ? On fête l’anniversaire de Ricciardo ce weekend. Un bon résultat pour l’Australien ?

Départ : des funambules sur la piste

Magnifique départ de Räikkönen mais aussi de Hamilton. Bottas est piégé à l’extérieur et Hamilton prend la tête suivi par le Finlandais de Ferrari. Grosjean est 4ème. Mais Bottas se replace et dépasse Kimi par l’extérieur. Ce dernier passe au large et se fait passer par Verstappen. Grosjean a reculé d’une place, passé par Ricciardo. Magnussen a passé Vettel. Quel départ ! C’est passé fin, mais c’est passé. Leclerc très bien parti passe dans les graviers et ruine sa course.

Au 3ème tour, Vettel passe Magnussen et Grosjean ! Les Mercedes s’échappent déjà. Vandoorne qui a touché Gasly au départ et est repassé par les stands se fait déjà prendre un tour. Longue course en vue pour les papayes ! Ocon a profité du départ pour doubler Sainz et rentrer provisoirement dans les points. Mais, il y a enquête sur ce dépassement.

Hamilton compte 2,5 secondes sur Bottas et 5 sur Verstappen 3ème au bout de 8 tours sur 71. Au 12ème tour, le moteur Renault d’Hülkenberg rend l’âme dans un panache de fumée et de flammes. Cela fait longtemps qu’on ne voit plus ce genre d’image en F1. A voir si ce sont les nouveautés introduites par Renault qui sont en cause ou si c’est autre chose. Cela permet à Ocon et Perez de grappiller une place, 9 et 10ème.

Tour 14/71 : Bottas abandonne

Deuxième abandon en quelques minutes. Bottas gare sa voiture dans un échappatoire ! La Mercedes a perdu son hydraulique visiblement. La température de l’air n’est que de 22°, mais sur la piste on dépasse les 45° avec le soleil. Une cause à chercher de ce côté ? Voiture de sécurité virtuelle en vigueur (VSC). Pour rappel, cela signifie que toutes les voitures doivent ralentir là où elles sont, de 40%. Pas de regroupement.

Cela lance la valse des changements de pneus, sauf pour Hamilton qui reste en piste de façon incompréhensible ! Lewis est devant Verstappen désormais et Räikkönen. Magnussen, resté en piste, avait passé Vettel passé par les stands. Mais le pilote Haas lui rend la place sans trop défendre sa position. Grosjean et Ocon ont changé leurs gommes, mais pas Perez qui les a donc doublés. On a donc Hamilton, Verstappen, Räikkönen, Ricciardo, Vettel, Magnussen, Perez, Grosjean, Ocon et Sainz 10ème. Hamilton compte 13 secondes d’avance (un pit stop sous VSC coûte moins de temps que sous drapeau vert) et va devoir cravacher pour augmenter son avance à plus de 20 secondes pour avoir son arrêt.

Tour 20, Ricciardo passe Räikkönen pour le podium provisoire. Hamilton ne creuse pas l’écart sur Verstappen pour le moment. Mais, il est à peu près à l’abri pour ressortir devant Vettel. On verra si c’est une erreur de ne pas avoir fait rentrer Hamilton sous la VSC ou non. Du côté de Red Bull, on commence à voir une possibilité de victoire sur ses terres.

Tour 25/71 : Hamilton change de pneus

Hamilton rentre aux stands au 25ème tour. Visiblement les super tendres n’ont pas tenu autant que Pirelli le prévoyait (entre 28 et 38 tours selon eux). Il ressort devant Vettel, mais derrière les deux Red Bull et Kimi Räikkönen. Verstappen mène le grand-prix d’Autriche 2018 ! Grosjean attend que Magnussen et Perez rentrent aux stands pour reprendre la 6ème place.

Belle passe d’armes entre Leclerc et Stroll. Pour le moment, Stroll résiste. Magnifique manoeuvre de Leclerc qui plonge au freinage du virage 3 et ressort devant. Perez a changé de pneus et repart 11ème derrière Ericsson. Magnussen l’imite un tour après, mais repart devant Ericsson lui. Le Danois a perdu des places à ne pas avoir changé de pneus sous VSC.

On atteint bientôt la mi-course et Verstappen a un peu de marge désormais (5 secondes). Ricciardo a affaire avec Kimi et Lewis. Ces deux derniers ont le DRS ouvert. Kimi indique voir du « blistering » sur le pneu arrière gauche de Ricciardo et c’est confirmé par l’image. La dégradation des gommes va être primordiale pour la victoire. Perez repasse Sainz au 35 tours. Sainz passe aux stands. 7,7 secondes d’arrêt ? Il plonge au classement et ressort 17ème ! Il n’y a que Vandoorne derrière lui. Problème à l’avant droit pour le pilote Renault.

Tour 38/71 : les pneus tendres souffrent

Kimi passe Daniel après une belle manoeuvre au virage 3. Ricciardo ressort plus difficilement et se fait passer. Il rentre aux stands pour changer de pneus et mettre des super tendres. Vettel fait le freinage à Hamilton à ce même virage 3 ! Très belle manoeuvre. Ricciardo, Sainz ou Hartley sont repartis en super tendres quand tout le monde est en tendres. Visiblement, les 45° sur la piste sont de trop pour les tendres qui se dégradent plus vite que prévu.

Grâce à la bagarre en piste entre Ricciardo, Räikkönen, Hamilton et Vettel, Verstappen a pu accroître son avance à 7 secondes. Magnussen asticote Ocon pour le gain de la 7ème place, mais de l’aveu de Steiner, patron de l’écurie Haas, les pilotes sont en mode « gestion » des pneus. Ultra frustrant d’entendre cela pour un fan de F1 !

Magnussen a fini par passer Ocon. On a donc Verstappen devant les deux Ferrari et Kimi et Sebastian, puis Hamilton, Ricciardo et les deux Haas. Si Hamilton se plaint de ses pneus, du côté de Verstappen tout semble ok. Il reste 20 tours. Hamilton n’a plus que 18 secondes d’avance sur Ricciardo et s’il rentre pour changer ses pneus maintenant il ressortira derrière.

Tour 53/71 : Lewis une nouvelle fois aux stands

Hamilton se plaint encore des pneus et Mercedes le fait rentrer pour chausser des pneus super tendres. Ricciardo le passe de justesse. Désormais il va falloir qu’Hamilton le passe en piste. Avec des pneus un peu plus frais, il est vrai.

Ce sera plus facile que prévu. Ricciardo a un souci au début de la ligne des stands ! La Red Bull se range sur le bas côté après le premier virage. Pas un beau cadeau d’anniversaire pour Ricciardo. Verstappen, lui, continue de mener devant les deux Ferrari et la Mercedes d’Hamilton. Grosjean est 5ème et pourrait marquer ses premiers points de la saison !

Hartley fait un tour par les dégagements. Il indique un souci à son équipe qui ne voit visiblement rien sur la télémétrie. Il se range sur le côté. 4ème abandon de la course. A 13 tours de la fin, Kimi revient peu à peu sur Max et sa Red Bull. Mais, il a Vettel derrière lui. Ferrari pourrait-il « sacrifier » Räikkönen pour laisser passer Vettel et prendre 3 points de plus au championnat ?

Leclerc est revenu dans les points. On ne l’a pas trop vu à l’image mais il fait une nouvelle course solide. Dommage d’avoir faire un tour dans les graviers au tout début. Mais il est poursuivi par Alonso. Perez passe Ocon au freinage du virage 3. A 10 tours de la fin, Kimi est revenu à 3,5 secondes de Verstappen !

10 derniers tours

Le circuit est court (1 minute 07 en course) et Grosjean, 5ème, vient de se faire dépasser par Verstappen. Ils ne sont plus que 4 dans le même tour. Alonso a passé Leclerc sans trop de souci. Il peut s’attaquer à Gasly juste devant lui. Mais Leclerc n’a pas dit son dernier mot. L’insolence de la jeunesse.

Hamilton abandonne ! Journée noire pour Mercedes. D’un doublé en qualification on passe à un double abandon ! Et Grosjean est 4ème ! Plus que 3 abandons et le voilà vainqueur (*rires*). Alonso passe Gasly qui semble en difficulté. Leclerc est revenu dans les points et Sauber pourrait même faire une double arrivée dans les points car Ericsson est 11ème.

Leclerc est passé. Ericsson est juste derrière Gasly. Ericsson passe juste après. Les deux Sauber sont dans les points. Impensable l’an dernier. Verstappen compte encore 2,2 secondes d’avance sur Räikkönen à 5 tours de la fin. Ericsson a passé son jeune coéquipier Leclerc pour la 9ème place. A noter qu’il n’y a plus que 3 voitures dans le même tour.

Arrivée : Verstappen triomphe

La tribune orange venue spécialement pour lui exulte à la victoire de Verstappen ! Räikkönen termine second devant Vettel. Grosjean termine 4ème pour ses premiers points (enfin) devant Magnussen. Ocon a repassé Perez juste avant l’arrivée et termine 6ème, Perez 7ème. Alonso réussit à accrocher la 8ème place en étant parti des stands, les deux Sauber finissent le top 10 avec Leclerc qui est repassé devant Ericsson. Il a manqué quelques tours dans les pneus de Gasly. Il sort des points à quelques tours de la fin de course.

Outre le double abandon de Mercedes, le premier abandon pour Hamilton depuis la Malaisie 2016 (son 26ème en carrière) c’est surtout un nouvel épisode de l’incapacité de Mercedes à réagir que l’on a vu. Déjà pris par la VSC en Australie, Mercedes a réédité ce cafouillage. Hamilton est resté très contenu et poli à la radio, mais cela va sévèrement débriefer chez Mercedes. Cela met fin à une série de 33 courses dans les points pour Hamilton.

Grosjean signe le meilleur résultat de Haas depuis son arrivée en F1 en 2016. Avec les points de Magnussen, Haas a déjà battu son record de points de 2017 qui était de 47.

P # Pilote
1 33 M.VERSTAPPEN
2 7 K.RAIKKONEN
3 5 S.VETTEL
4 8 R.GROSJEAN
5 20 K.MAGNUSSEN
6 31 E.OCON
7 11 S.PEREZ
8 14 F.ALONSO
9 16 C.LECLERC
10 9 M.ERICSSON
11 10 P.GASLY
12 55 C.SAINZ
13 18 L.STROLL
14 35 S.SIROTKIN
15 2 S.VANDOORNE
44 L.HAMILTON
28 B.HARTLEY
3 D.RICCIARDO
77 V.BOTTAS
27 N.HULKENBERG

Classement pilote

Au classement pilote, Vettel reprend le commandement pour un petit point sur Hamilton. La belle sera en Angleterre le weekend prochain. Räikkönen profite des déboires de Ricciardo et de Bottas pour grimper sur le podium provisoire. Avec sa 4ème victoire en carrière, Verstappen fait un joli rapproché sur Ricciardo et passe Bottas pour 1 point.

A noter que Grosjean passe de l’avant-dernière place à la 15ème avec 12 points, juste derrière la révélation de l’année, Charles Leclerc. Son coéquipier, Magnussen, continue sa moisson 2018 et grimpe 7ème, « meilleur des autres ».

Pos Pilote Voiture Points
1 Sebastian Vettel VET Ferrari 146
2 Lewis Hamilton HAM Mercedes 145
3 Kimi Räikkönen RAI Ferrari 101
4 Daniel Ricciardo RIC Red Bull Racing TAG Heuer 96
5 Max Verstappen VER Red Bull Racing TAG Heuer 93
6 Valtteri Bottas BOT Mercedes 92
7 Kevin Magnussen MAG Haas Ferrari 37
8 Fernando Alonso ALO McLaren Renault 36
9 Nico Hulkenberg HUL Renault 34
10 Carlos Sainz SAI Renault 28
11 Sergio Perez PER Force India Mercedes 23
12 Esteban Ocon OCO Force India Mercedes 19
13 Pierre Gasly GAS Scuderia Toro Rosso Honda 18
14 Charles Leclerc LEC Sauber Ferrari 13
15 Romain Grosjean GRO Haas Ferrari 12
16 Stoffel Vandoorne VAN McLaren Renault 8
17 Lance Stroll STR Williams Mercedes 4
18 Marcus Ericsson ERI Sauber Ferrari 3
19 Brendon Hartley HAR Scuderia Toro Rosso Honda 1
20 Sergey Sirotkin SIR Williams Mercedes 0

Classement écuries

Ferrari prend aussi les commandes du classement par écurie. 10 points devant Mercedes avant Silverstone. Red Bull aurait pu faire un plus joli rapproché mais la voiture de Ricciardo en a décidé autrement.

Renault conserve la 4ème place devant Haas désormais. Quand on pense à tous les points laissés en route (surtout en Australie). Les américains ont dépassé McLaren et Force India. Sauber revient sur Toro Rosso. Williams reste bon dernier avec des voitures qui jouent les chicanes mobiles.

Après 9 courses, Mercedes, Ferrari et Red Bull sont à 3 victoires chacune. Avec 4 victoires, Max Verstappen rejoint au palmarès de la F1 trois autres pilotes : Dan Gurney, Eddie Irvine et un certain Bruce McLaren.

Pos Ecurie Points
1 Ferrari 247
2 Mercedes 237
3 Red Bull Racing TAG Heuer 189
4 Renault 62
5 Haas Ferrari 49
6 McLaren Renault 44
7 Force India Mercedes 42
8 Scuderia Toro Rosso Honda 19
9 Sauber Ferrari 16
10 Williams Mercedes 4

Illustration : F1

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "F1 Autriche 2018 : la quatrième de Verstappen"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
gigi4lm
Invité

Le mode « fête » de Renault s’est terminé par un feux d’artifice !

PEMS
Invité

C’est assez incroyable les performances des Haas depuis le GP de France. Ils ont changés quoi?

Ortho Graphor
Invité

Textes à corriger.
Longue course en vu_e.
Ne confondons pas : être en affaire et avoir à faire !
Salutations. OG.

wpDiscuz