Accueil Constructeurs chinois Baidu et KingLong lancent leur navette autonome Apolong

Baidu et KingLong lancent leur navette autonome Apolong

472
0
PARTAGER
King Long Baidu Apolong (2018)

Annoncée à l’automne 2017, la nouvelle navette autonome conçue par King Long en partenariat avec Baidu vient de débuter sa production en série. Une rivale de taille pour les français Navya et EasyMile…

Le partenariat entre Baidu, le « Google chinois » et KingLong, grand spécialiste du bus, tient son calendrier. La navette autonome promise pour l’été 2018 vient en effet de débuter sa production, et 100 véhicules ont déjà été assemblés. Intégrée à la plateforme de conduite autonome de Baidu, Apollo, elle répond au nom d’Apolong et sera bientôt mise en service à Pékin, Xiongan, Shenzhen, Wuhan…

Il s’agit d’une navette autonome, sans commandes de conduite manuelles, répondant à la classification de conduite autonome de niveau 4. C’est à dire qu’elle peut circuler de façon 100% autonome, sur des trajets définis.

Mieux, grâce à un partenariat signé ce jour avec SB Drive, filiale de Softbank, cette navette de 4m30 pouvant emporter 14 passagers sera mise en test à Tokyo dès l’année prochaine

Valeo embarque sur Apollo

Et la boîte à outils Apollo embarque à présent un nouveau membre, puisque Valeo vient d’intégrer la liste des partenaires de Baidu Apollo. L’équipementier français pourra ainsi développer ses propres applications autour du système de conduite autonome du géant chinois, y intégrer ses propres capteurs et ainsi séduire des clients sur place. Car Baidu est en train de réussir là où Google a pour le moment échoué : imposer sa plateforme à l’industrie automobile au fil des partenariats, du moins en Chine.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz