Accueil Cadillac Fin de partie pour la Cadillac ATS

Fin de partie pour la Cadillac ATS

500
1
PARTAGER

L’ex-président de Cadillac, Johan de Nysschen, l’avait annoncé en 2017, les berlines seront sacrifiées au profit des SUVs. General Motors a confirmé la retraite imminente de la berline Cadillac ATS.

« Cette année apportera des changements importants à notre portefeuille de produits, notamment avec l’introduction du tout nouveau XT4 et la conclusion du cycle de vie de la berline ATS en Amérique du Nord », a déclaré le représentant à un confrère américain.

Sa mise à la retraite s’explique par les modifications nécessaires dans l’usine Grand River de Lansing, au Michigan, où elle est produite et où doit être produit le nouveau XT4.

La Cadillac ATS 4 portes prendra sa retraite lors du passage au millésime 2019 en septembre prochain. Le coupé restera en revanche au catalogue, y compris la version sportive l’ATS-V de 470 ch et 663 Nm. Cette disparition passera inaperçue chez nous puisque l’ATS n’a trouvé que trois acheteurs français en 2017.

L’ex- patron de la marque, Johan de Nysschen, a annoncé l’an dernier qu’il prévoyait de « rééquilibrer son portefeuille de berlines » avec une gamme simplifiée, marquant la fin des XTS, CTS et ATS alors que l’entreprise se concentre sur les SUVs.

Contrairement à Ford, la marque premium de General Motors ne tourne pas complètement le dos aux berlines. La luxueuse CT6 reste au catalogue et sera épaulée par la future CT5.

 

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Fin de partie pour la Cadillac ATS"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
klm
Invité

dommage c’est une belle voiture.

wpDiscuz