Accueil F1 F1 – Espagne 2018 : Présentation et pronostics

F1 – Espagne 2018 : Présentation et pronostics

772
2
PARTAGER
Catalunya Spain 2017 Formula 1

Le GP de Bakou est encore dans toutes les mémoires qu’il faut se tourner vers le début de la saison européenne à Barcelone.

La Formule 1 utilise le circuit de Montmeló (Barcelone-Catalogne pour le nom officiel) depuis 1991. Auparavant, elle avait élu domicile à Jerez, Montjuïc, Jarama ou même Pedralbes. Le circuit est un circuit « semi-moderne » de 4,655 km dans sa définition F1. En effet, il sert à de nombreux événements sur 2 ou 4 roues et par exemple la chicane des virages 13, 14 et 15 n’est utilisée que par les 4 roues pour favoriser les dépassements. Le dénivelé total est de 30 m avec grosso-modo 3 « côtes » à grimper. Un élément à ne pas négliger.

Très utilisé en essais, le circuit est sans doute le plus connu des pilotes. Même les débutants comme Leclerc ou Sirotkin ont déjà roulé sur Montmeló et appréhenderont les difficultés du tracé. Ce dernier mêle une ligne droite d’un peu plus de 1 km à un enchaînement de virages de forme et de rayon disparates. Outre la ligne des stands, une deuxième zone DRS est disposée sur la ligne droite du retour, bien plus courte (un peu moins de 500m).

Le circuit de Catalunya est très souvent le théâtre d’un grand-prix surprise. Depuis 2005, il n’y a pas eu de pilote capable de gagner 2 fois de suite. Hamilton, vainqueur 2017 peut-il faire mentir la statistique ? Les éditions comme 2012 avec Maldonado, ou 2016 avec Verstappen (suite à l’énorme accrochage entre les deux Mercedes de Rosberg et Hamilton) sont les climax de ces surprises.

A noter que Barcelone 2013 est la dernière victoire en carrière (pour le moment ?) de Fernando Alonso. C’était avec Ferrari. Le circuit a reçu un nouveau tarmacadam et l’ancien bosselé est regretté par bon nombre de pilotes. Néanmoins, cela devrait permettre d’abattre les records.

Beaucoup de nouveautés

Barcelone, c’est aussi pour bon nombre d’écurie le bon moment pour amener plein de nouveautés. Ce weekend, on verra par exemple des rétroviseurs accrochés sur le Halo pour Ferrari (autorisé par le règlement), ou un nouveau museau pour McLaren. Ce museau lorgne du côté de Force India ou de Sauber avec des trous pour capter une partie du flux aérodynamique. Mais, il y a aussi les « ailes » de Mercedes,  Très complexe (voir ici), ce museau permettra-t-il un meilleur fonctionnement de la MCL33 ? A voir.

Difficile de tout détailler dans les changements tant ceux-ci sont nombreux. Fonds plats, diffuseurs, ailerons avant, arrière, « side-pods », « barge-boards » (les nombreux panneaux sur les côtés), mais aussi l’invisible avec des mise à jour moteur ou de « package ». Chez Red Bull, il semble que le refroidissement (pêché mignon depuis le début de la saison) a été revu (et corrigé ?). Est-ce que cela va permettre aux deux pilotes d’être plus proches de la tête et faire oublier l’accident entre eux à Bakou ?

D’autres semblent déjà dans l’optimisation plus que les grosses modifications comme Mercedes ou Ferrari. C’est surtout côté ailerons que l’on remarquera plus facilement les cascades de plans modifiées.

La météo prévue ce weekend est plutôt bonne sur le circuit. Quelques douches dans la nuit de samedi à dimanche pourraient nettoyer la piste mais sinon, le soleil sera là. Côté températures, ce sera plutôt « frais » avec une vingtaine de degrés attendus dans l’air.

Pronostics

Pour Bakou, il était difficile de prévoir les rebondissements. Au final, Vettel est « dépossédé » d’une victoire qui semblait logique au profit de Hamilton. Bottas qui a bien failli l’emporter n’était que le 6ème de vos choix. Le Finlandais serait-il sous-évalué ?

Pour Barcelone, avec tant de nouveautés, difficile de prévoir exactement ce qui va bouger dans les forces en présence. Mercedes et Ferrari devraient rester aux avant-postes, mais Red Bull amène son « package fou » (selon Ricciardo). McLaren qui amène aussi « sa vraie » MCL33 mise beaucoup là-dessus. Alonso, ragaillardi par sa victoire avec Toyota à Spa Francorchamps le weekend dernier peut-il mettre la papaye sur le podium ?

Et derrière ? Renault est à la course avec McLaren mais semble amener moins de nouveautés. Quid de ce weekend ? Force India, Haas et les autres veulent revenir dans la course aux « meilleurs des autres ». Enfin, notez que le départ du GP aura lieu dimanche à 15h10.

Quel est votre favori pour le GP d'Espagne 2018 ?

  • Sebastian Vettel (33%, 45 Votes)
  • Lewis Hamilton (26%, 36 Votes)
  • Daniel Ricciardo (9%, 12 Votes)
  • Fernando Alonso (9%, 12 Votes)
  • Valtteri Bottas (7%, 10 Votes)
  • Kimi Räikkönen (5%, 7 Votes)
  • Romain Grosjean (3%, 4 Votes)
  • Serguey Sirotkin (2%, 3 Votes)
  • Charles Leclerc (2%, 3 Votes)
  • Max Verstappen (1%, 2 Votes)
  • Pierre Gasly (1%, 1 Votes)
  • Sergio Perez (1%, 1 Votes)
  • Carlos Sainz (0%, 0 Votes)
  • Kevin Magnussen (0%, 0 Votes)
  • Stoffel Vandoorne (0%, 0 Votes)
  • Lance Stroll (0%, 0 Votes)
  • Marcus Ericsson (0%, 0 Votes)
  • Esteban Ocon (0%, 0 Votes)
  • Brendon Hartley (0%, 0 Votes)
  • Nico Hülkenberg (0%, 0 Votes)

Total Voters: 136

Loading ... Loading ...

Illustration : F1

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "F1 – Espagne 2018 : Présentation et pronostics"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
gigi4lm
Invité

A noter parce que rarissime : un 3eme pilote devant un titulaire en EL1.
Bon, c’est Kubica devant Stroll. La surprise n’en est pas une.

wpDiscuz