Accueil Droit routier PV radar : La dénonciation en entreprise fonctionne

PV radar : La dénonciation en entreprise fonctionne

852
51
PARTAGER
radar mobile

En 2017, le nombre de PV dressés par des radars automatiques à des véhicules professionnels a baissé sur une année. Merci la dénonciation.

En 2017, selon les chiffres de la Sécurité Routière, le nombre de PV dressés après un flash radar serait en baisse. 15 377 889 PV ont été dressés par les pandores numériques contre 16 051 231 en 2016. D’où vient donc la baisse ? D’une plus grande prudence des conducteurs ? Que nenni ! En effet, le nombre de PV dressés contre des particuliers grimpe de 1,2% à 12 178 388 en 2017.

Mais, ceux dressés à des personnes morales (ie. des entreprises) chutent de 9,4% à 3 199 501 avis de contraventions envoyés. Par quel miracle ? Celui de la dénonciation. Depuis le 1er janvier 2017, conformément à la loi du 18 novembre 2016 de modernisation de la justice du XXIe siècle, le représentant légal d’une entreprise est « fortement incité » à dénoncer le salarié qui a commis une infraction au volant d’un véhicule de société.

Fortement incité car s’il ne donne pas le nom du conducteur – il n’y est pas obligé -, et que le véhicule n’a pas été déclaré volé, le dirigeant risque personnellement jusqu’à 750 euros d’amende, et la société 3 750. De quoi pousser de plus en plus de patron à faire assumer à leurs salariés les infractions qu’ils commettent au volant des véhicules d’entreprise.

La fin d’une certaine impunité

Et en 2017, ce sont 2,59 millions de « désignations » (lire : « dénonciations ») qui ont été constatées. Ainsi, c’est une hausse de 1,7 million, un chiffre quasiment triplé, par rapport à 2016. Fin décembre 2017, 83% des PV adressés au représentant d’une entreprise se terminait par une désignation de conducteur.

Les petits patrons restent les plus « arrangeants ». Mais, les grandes entreprises n’hésitent pas et désignent le conducteur à 100%, même pour une simple infraction au stationnement. La fin d’une certaine impunité rend les conducteurs plus prudents. Cela n’empêche pas encore 463 décès sur la route, pendant les heures de travail.

C’est la première cause d’accidents du travail en France. Outre la vitesse excessive, on notera parmi les infractions récurrentes et mortelles chez les professionnels de la route, le téléphone au volant, ainsi que l’absence de ceinture. En 2016, 27% des tués, occupants d’un utilitaire, n’avaient pas leur ceinture (20% en voiture).

En 2018, avec l’arrivée des radars mobiles-mobiles opérés par des sociétés privées (et qui tourneront 8h par jour 365 jours par an), et l’abaissement à 80 km/h de la limitation sur le réseau secondaire dès juillet, ces chiffres risquent de connaître une petite flambée. A moins que la communication autour de tout cela fasse lever le pied à tout le monde ?

Illustration : Ministère

Poster un Commentaire

51 Commentaires sur "PV radar : La dénonciation en entreprise fonctionne"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Comme quoi la délation ça marche

AXSPORT
Invité

Comme à une certaine époque…….

aurel77
Invité

La dénonciation et la France une grande histoire, qui perdure aujourd’hui sous d’autre forme. Délation à la marie, délation au impôts et j’en passe…

georges
Invité

Ce n’est pas de la dénonciation mais de la responsabilisation !
N’en déplaise à certains

labradaauto
Invité

« …lever le pied à tout le monde » faudra traduire ça dans toutes les langues pour les conducteurs PL d’Europe de l’Est qui vont pousser ceux qui se traînent.
Ici « la milice » va opérer et foutre la trouille aux p’tits français qui n’ont pas le flouz pour se payer les bons avocats . Oui ce s’ra comme ça.

miké
Invité

Ça va devenir de plus en plus interéssant d’ouvrir une boite aux lettres au luxembourg, meme hors supercars et voitures de luxe.

beniot9888
Invité

Milice ?

« Les milices sont des polices parallèles et des forces supplétives de l’armée.

Dans les pays de l’ex-Bloc soviétique, la milice est l’organisation chargée du maintien de l’ordre public, l’équivalent de la police.

Le nom est donné aussi à des groupes de personnes créés ponctuellement pour maintenir l’ordre, notamment en cas de troubles civils, ou pour combattre. »

On a ça en France ? Je savais pas.

labradaauto
Invité

…la Wesh casquette remplace en 2018 le béret, on est tous d’accord que le béret basque n’a plus la cote pour le moment des critère de la mode . La délégation de la tâche ne change pas de nom pour moi: Milice !

miké
Invité

Les crs ? Tu sais, ces gros costauds sans cerveaux sur armés censés garder la paix mais qui sont payés pour/et prennent plaisir a taper sur des civils pacififistent qui utilisent leur droit constitutionnel à la grêve et à la manifestation.

greg
Invité

Le droit de grève est effectivement constitutionnel, depuis une décision du Conseil constitutionnel en ce sens.. Mais ce uniquement dans un cadre professionnel.
A contrario, celui de manifester ne l´est absolument pas: il peut être restreint, encadré, voire suspendu.
Quand a droit d´occuper des lieux non plus, de séquestrer pu agresser des gens, détruire des locaux, des machines, des véhicules et des boutiques il n´est pas non plus Couvert par la loi ou la constitution.
Juste pour info 🙂

miké
Invité
Les casseurs dans les manifestations, si on observe leurs balais (et je l’ai fais) on les retrouve souvent en train de brieffer, débrieffer avec les mêmes crs, avant, pendant, et après les manifs. Je pense que plus grand monde n’est naif la dessus. Il me semble qu’en allemagne les gens manifestent aussi pour se faire entendre. Et les manifestions sont respectueuses, dans les deux sens, (pas de faux casseurs pour clore les manifs et décrédibiliser le mvt) De la a considerer tout les manifestants (et il va y en avoir, avec tout ce à quoi jupiter essaie de toucher, et… Lire la suite >>
miké
Invité

Et pour clore le hs avant que la censure ne tombe, le gud, le sac, malik oussekine, rémi, tout ça ça n’a jamais existé hein ? Et c’est pas pret de se reproduire hein ? Pas au pays des droits de l’homme.. Donc oui, je pense qu’on peut dire qu’il y a des milices en france.

greg
Invité

Quel est le Rapport? Tu t´enfonces de plus en plus là.
Sinon la rengaine sur le pays des droits de l´homme, je t´invite à lire avant la déclaration de 1789, intégrée à la constitution de 1958, pour que tu saches ce que sont ces fameux droits :
https://www.legifrance.gouv.fr/Droit-francais/Constitution/Declaration-des-Droits-de-l-Homme-et-du-Citoyen-de-1789
Par exemple l´article 4.

miké
Invité

Je t’invites a relire les deux premiers 😉

miké
Invité

Puis le 11 et le 12

greg
Invité

Bien entendu, les casseurs dans les manifestations agissent en accord Avec la Police 😀
De la même manière, personne n´est jamais allé sur la lune, la terre est totalement plate, Hitler est toujours en vie, et nos Gouvernements sont dirigés en Sous-main par les reptiliens.
Tu en as d´autres des comme cela? Sinon j´ai dit d´autres choses.

miké
Invité

Oui oui, moi aussi. Tu dois pas souvent mettre les pieds en manifs… Mais je te laisse me traiter de complotiste, c’est tellement plus facile…

beniot9888
Invité

Et sinon, c’est quoi le rapport avec les PV pour excès de vitesse ? Parce que ce n’est pas la censure bolchevique anti liberté d’expression que tu devrais craindre. Juste celle anti hors sujet…

Anonyme
Invité

ça y est, c’est reparti pour le bon vieux précepte du
« Mauvais chiffres de sécurité routière, mauvais conducteurs
Bons chiffres de sécurité routière, Bonne politique de sécurité routière »

La Sécurité Routière observe une baisse de mortalité, tout de suite, elle assimile ça à sa politique, sans chercher à voir si d’autres facteurs ont joués ! Très scientifique comme approche.

beniot9888
Invité

Quels autres facteurs ont pu jouer ?

greg
Invité

Evolution technologique (sécurité active et passive, par exemple les système de freinage d´urgence), conditions climatiques, baisse de la consommation d´alcool…

Anonyme
Invité

entre autre greg. Mais de toute façon, quelque chose me dit qu’on ne le saura jamais. Déjà que quand on voit que l’étude qui montre que le passage de 90 km/h à 80 km/h n’a pas pas eu pour conséquence une baisse du nombre d’accidents contrairement à ce que dit Edouard Philippe est passé sous silence et que lorsqu’on demande au gouvernement de parler de cette étude ils se dérobent alors … tout ceci n’est pas décidé par pur pragmatisme, mais par idéologie
http://www.lepoint.fr/automobile/securite/le-rapport-secret-sur-le-80-km-h-evente-13-02-2018-2194498_657.php

ART
Invité

Si c’est sur tout le territoire, ça n’a plus rien d’une étude, faut pas dire n’importe quoi !
Quand on étudie quelque chose, on le fait sur un échantillon représentatif….
On sait très bien une fois le 80 en place, il n’y aura pas de retour arrière, faut arrêter de se foutre du monde !!!
(un peu comme les radars tronçons dont on avait juré que ça n’existerait jamais au début des radars !)

75% des personnes ne respectent déjà pas le 90, normal de passer à 80 bien sur !
Et 2×2, c’est à 110 !!!

ART
Invité

Bien sûr que ce n’est pas obligatoire, sauf qu’avant de généraliser une mesure debile qui a un impact, on teste a minima… Visiblement ça t’échappe

ART
Invité

Donc pour toi, il faut gentiment s’écraser et fermer sa gueule ? Vraiment affligeant…

ART
Invité

Qu’en sais tu ?? Seul le moyen légal vaut pour exprimer son désaccord ?? Intéressant…

ART
Invité

De l’art de tout confondre, belle mauvaise foie !

ART
Invité

Et tu devrais aussi bien te dire que c’est l’usage général qui fait la loi et non l’arbitraire d’un ministre sans essais préalables…

ART
Invité

Il suffit de voir des mouvements comme #metoo l’influence d’une population sur les lois ! Faut se réveiller quand même !!! Pfff ….

lym
Invité
Comme dans le mensonge originel de 1973: Limitation généralisée des vitesses pour cause de choc pétrolier… et baisse des mortalités cette année là imputée entièrement comme effet de bord de cette baisse par ceux qui la poussaient depuis les années 60. En « oubliant » que ce fut aussi l’année de la ceinture obligatoire à l’avant. Exemple d’un autre facteur ayant joué et que l’on sait fort bien oublier, au ministère des transports, quand il risque d’invalider les « démonstrations » que l’on souhaite faire. Car niveau démonstration, une étude menée à la fin des années 60 avait justement invalidé la pertinence de limitations… Lire la suite >>
Anonyme
Invité
« Comme dans le mensonge originel de 1973: Limitation généralisée des vitesses pour cause de choc pétrolier… et baisse des mortalités cette année là imputée entièrement comme effet de bord de cette baisse par ceux qui la poussaient depuis les années 60. En « oubliant » que ce fut aussi l’année de la ceinture obligatoire à l’avant. » Cela me rappelles un cas, lors de l’installation des radars automatique par Sarkozy : au même moment, un accident avait eu lieu en sortie de boute, avec des teufeurs complètement saouls, ayant foncé dans un mur au volant d’une Clio Williams. La Sécurité Routière… Lire la suite >>
wpDiscuz