Accueil PSA PSA : un intéressement très intéressé ?

PSA : un intéressement très intéressé ?

2326
65
PARTAGER

Fort de ses résultats qualifiés de « records » par son patron, Carlos Tavares, PSA va redistribuer un milliard d’euros à ses salariés. Si « l’initiative » est plus que louable, ne serait-elle pas également liée à une ferme volonté d’acheter paix sociale contre intéressement ? Faisant alors de la politique d’intéressement…une politique…intéressée ?Rappelons d’ores et déjà que cette annonce intervient quelques jours à peine après une visite houleuse du Ministre de l’Economie à l’usine PSA de Mulhouse.

PSA : un intéressement … très intéressant

Quoi qu’il en soit, le patron de PSA, Carlos Tavares, a tenu à préciser qu’une prime d’intéressement de 2.400 euros net minimum serait versée à chacun de ses « collaborateurs d’une rare excellence ». La valeur moyenne s’établissant à 2 600 euros nets.

Une somme, importante pour un ouvrier, qu’il convient toutefois de relativiser. Cela demeure dans la lignée des montants pratiqués dans des fleurons de l’économie française. Et notamment dans des entreprises endeuillées par des suicides de ses salariés, lesquels peinent à voir la vie en rose. Alors, oui, intéressement contre paix sociale ?

A cet égard, le président du directoire du PSA a assuré que depuis 2014, le montant des rémunérations variables des salariés (intéressement et participation notamment) a été multiplié par quatre et que de 2006 à 2016, un milliard d’euros a été redistribué aux salariés du groupe. Soit « à très peu de choses près » autant que les « dividendes à nos actionnaires » a-t-il tenu à ajouter. Précisons à cet égard que PSA va proposer à ses actionnaires un dividende de 0,53 euro par action, contre 0,48 en 2017.

La politique d’emploi pointée du doigt

Car, ne rêvons-pas, ce montant qu’on nous présente comme absolument fabuleux – et qui, répétons-le est tout à fait dans la fourchette de ceux pratiqués par d’autres entreprises du CAC40 – a peut-être un « coût »…social !

Car si PSA s’est dangereusement approché du gouffre en 2014, la tendance est désormais à l’expansion. Avec des procédures d’embauches « adaptées ».

Le constructeur a en effet été prompt à faire sien le dispositif de ruptures conventionnelles collectives, désormais « offert » aux services RH. Des mesures qui lui permettent dorénavant de conforter ses pratiques d’embauches mixées avec des départs volontaires.

Lors de sa visite sur le site de l’usine PSA de Mulhouse, le 23 février dernier, Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie s’est fait d’ailleurs quelque peu chahuté à ce sujet. Une dizaine de syndicalistes de la CGT l’ont interpellé alors qu’il essayait la nouvelle DS7 Crossback. Le syndicat CGT a alors dénoncé une baisse d’effectifs ces dernières années et un recours plus fréquent aux intérimaires. Les syndicalistes reprochent également au ministre de cautionner la destruction d’emplois.

Crédit Illustration : Site PSA

Poster un Commentaire

65 Commentaires sur "PSA : un intéressement très intéressé ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Lolo
Invité

Article tres orienté.
Comment comparer l’interessement d’entreprises du cac entre elles? Loreal, Orange, Total ont je crois des resex fondamentalement differents. Le fait que PSA redistribue 1M recompense le personnel mis a rude epreuve ces dernieres annees.
Et quel est ce rapport avrc les suicides?
Je lis votre blog tous les jours et c’est la premiere fois que je vois un article politique et non automobile ou economique.
Pourquoi ne pas terminer par: allons manifester le 12 !
Je pense aussi que cela peut aussi donner espoir aux personnes d’opel.
Ps: porsche donne plus d’interessement que PSA! Honteux non????

beniot9888
Invité

La partie sur les suicides des salariés était, à mes yeux, une récupération assez moche et mesquine. Ayant déjà vécu le suicide d’un membre de mon équipe, je trouve ça dégoûtant, cette petite phrase.

Elisabeth
Invité

Désolée. Ce n’est pas de la récup. Mais un triste rappel des choses et des nouvelles méthodes rh. Directement impactée voire concernée aussi. On a tendance à trop oublier.

PanzerALED
Invité

en bref tant que c’est français ce n’est jamais bien, jamais suffisant…..
Si PSA n’avait redistribué vous auriez fait exactement le même article !
répugnant.

SAM
Invité
PSA ancien groupe familial est devenu un groupe à l’actionnariat hétéroclite… et son action est très sous évaluée. Avec l’actuelle direction… ce qui est regrettable est que PSA fait de la Communication 2.0 tout y est « maladresse » et « m’as-tu-vu. » Un Carlos (Renault) parle trop et dévoile son côté mégalomane à chaque mot. L’autre Carlos (PSA) tout aussi mégalo se cache derrière la communication de ce groupe … Tout est fait pour montrer la solidité et la santé car on craint Opel désormais! Et ça en fait des patacaisses avec des annonces dignes d’un PDG de Fiat. Il est loin le… Lire la suite >>
zeboss
Invité

groupe familiale qui a distribué des dividendes au moment de la crise au lieu de recapitaliser…. et dont la holding familiale investi bien ailleurs que dans l’auto…

futuristoday
Invité
Article incroyablement orienté, politique et stupide. Comparant des entreprises du CAC qui ont des structures de capitaux, des historiques de résultats (rappel PSA proche de la faillite en 2014 et cherchant désespérément à se faire racheter par un concurrent étranger) et des contraintes humaines totalement différentes. Allant jusqu’à évoquer les suicides dans d’autres sociétés, on croit rêver. Typiquement français de taper sur la réussite d’entreprises nationales au lieu de les féliciter et d’encourager d’autres à faire de même. Il est clair que les employés de PSA étaient sûrement en bien meilleure situation en 2014 quand l’entreprise était en quasi faillite…… Lire la suite >>
Gustave
Invité

Article à ch… !!!!
N’oubliez pas le principal : Carlos est passionné de voitures, et contrairement à ses collègues Directeurs de groupes automobiles, ça change tout !!! LOngue vie à psa !

elisabeth
Invité

je vous signale tout de même que psa à eu du mal à embaucher . il a du d’ailleurs recourir au final à de la main d’oeuvre étrangère malgré toute la pub qui a été faite. alors parler d’intéressement.. ca peut attirer les foules..

wpDiscuz