Accueil BMW Geely a cherché à acquérir une participation dans BMW

Geely a cherché à acquérir une participation dans BMW

627
6
PARTAGER
BMW i3s (2017)

Geely n’a pas seulement cherché à racheter le groupe Fiat Chrysler Automobiles avant d’acquérir une participation de 9,69 % dans Daimler. Le constructeur chinois aurait cherché à investir dans BMW.

C’est ce que révèle l’hebdomadaire allemand Der Spiegel. Selon les sources du magazine, le PDG de Geely aurait garanti un accès privilégié au marché chinois en échange d’un accès au savoir-faire du constructeur dans le domaine des voitures électriques.

On ne connaît pas les raisons pour lesquelles BMW a rejeté l’offre du PDG de Geely, Li Shufu. Le constructeur allemand a depuis signé un accord avec Great Wall Motor pour produire et vendre des voitures électriques en Chine.

Geely a donc fini par jeté son dévolu sur Daimler. D’abord éconduit par le constructeur allemand, le constructeur chinois est revenu par une porte dérobée avec l’acquisition de 9,69 % du constructeur pour un montant de 7,2 milliards d’euros et en devenir ainsi le premier actionnaire.

Geely aurait par ailleurs cherché à racheter Fiat Chrysler Automobiles. Le PDG de Geely, aurait approché le groupe italo-américain au milieu de l’année dernière alors qu’il cherchait des options pour se développer en dehors de la Chine.

Le PDG de Geely n’aurait pas fait d’offre officielle de rachat, car les deux parties avaient des points de vue différents sur les valorisations futures de Fiat Chrysler.

 

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Geely a cherché à acquérir une participation dans BMW"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Tintin
Invité

Geely est un en train de devenir un géant de l’automobile mondial ! Et ce en l’espace de quelques années. Incroyable !

SGL
Invité

D’ici 2050 la Chine sera largement N°1 comme prévu depuis les années 90.

Jdg
Invité

JE me demande qd meme d’où il a sorti une telle somme….

Pilou
Invité
Daimler a indiqué jeudi que deux banques d’affaires américaines, Bank of America et Morgan Stanley, ont acheté à cette même date un volume d’options sur actions équivalant à un quart du capital du groupe automobile. Le montage basé sur des options d’achat et de vente d’actions pour une taille et un terme identique a permis à l’investisseur chinois de grimper d’un coup à un pourcentage élevé du capital de Daimler, en se passant du premier seuil obligatoire de déclaration à 3% du capital détenu. De plus, Geely s’est acheté par ce biais une protection contre des pertes futures sur les… Lire la suite >>
SGL
Invité

Avec l’argent de la mondialisation, cela fait des décennies que l’Europe achète par centaines de milliards $ des biens de consommation sortant des usines Chinoises.
Le plus beau symbole pourrait être l’IPhone.

Thomas
Invité

Bientôt on va apprendre que Geely a voulu discuter avec DongFeng pour entrer au capital de PSA 😀

wpDiscuz