Accueil Renault Stefan Müller quitterait Renault

Stefan Müller quitterait Renault

2655
21
PARTAGER
2018 - Essais presse Nouvelle Renault MEGANE R.S. chassîs Sport en Espagne

Stefan Müller, Chief Performance Officer de Renault, quitterait le constructeur selon des sources internes, ouvrant la voie à la nomination de Thierry Bolloré, comme numéro deux de Renault.

À quelques jours de la présentation des résultats annuels, la nomination d’un numéro 2 pour succéder un jour à Carlos Ghosn est devenue plus limpide. Stefan Müller aurait décidé de quitter le constructeur français cette semaine. Müller qui était en compétition pour le poste de numéro deux laisse le champ libre à Thierry Bolloré qui devient de facto le futur PDG de Renault.

Âgé de 54 ans, Thierry Bolloré remplit les conditions requises pour le poste : français, issu du groupe et plus jeune d’une dizaine d’années que Carlos Ghosn. Comme ce dernier, il a aussi commencé sa carrière chez Michelin.

Stefan Müller et Thierry Bolloré avaient tous deux rejoint Renault en 2012. Müller a d’abord travaillé chez BMW, Ford et Volkswagen avant de rejoindre le constructeur français en tant que responsable du marché européen. Il avait été nommé Chief Performance Officer en 2016.

 

Poster un Commentaire

21 Commentaires sur "Stefan Müller quitterait Renault"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Milou
Invité

L’AG Renault c’est le 15 juin 2018.
Résultats annuels 16/02/2018 .

dédé
Invité

Bercy a déjà commencé à se pencher sur le dossier, sous l’oeil attentif de Matignon et de l’Elysée….,l’exécutif ne veut pas, à ce stade, d’un étranger.
Stefan Müller n’a que la double nationalité allemande et suisse.

Fabrice
Invité

c’et con ces histoires de nationalité… quand Nissan a accepté Ghosn, ça a été mieux pour eux, peut-être pas pour l’égo nationaliste…

un Européen en plus un peu Suisse ça aurait été bien aussi…
j’ai peur que les gens associent Thierry Bolloré avec Vincent Bolloré : mafia de magnats de droite, alors qu’ils n’ont peut-être aucun lien de parenté!

MINI_Stig
Invité

Typiquement je ne pensais pas qu’ils n’avaient rien à voir ! J’ai eu peur sur le moment… ! Merci pour la précision 😉

mmc
Invité

Sur le site l’express je crois, on parle de « cousinage éloigné » mais sans précisions.

Mais cela ne change pas : sa carriere est large, hors et chez Renault, et il a le pilotage des dossiers pointus de l’entreprise.

A voir comment il va collaborer avec Thierry Koskas, le responsable des aspects commerciaux, qui va remplacer largement S. MUELLER …

Celui-ci pourrait partir chez Mitsu ? en tout cas, il n’a pas pris le poste de Nissan NA récemment pourvu par D LE-VOT !

polo
Invité

Même Ghosn il a pas grand chose de Français (ses origines sont au Liban et au Brésil), Tavares chez PSA c’est pareil (Portugais naturalisé Français), après c’est plus ou moins pareil chez tout les constructeurs je pense qu’on est pas près de voire un non-Allemand PDG de l’un de leur constructeur.

dédé
Invité

Globalement en économie / industrie le gouvernement Français se méfie de l’Allemagne.
Un Allemand à la tête de Renault « germanise » Renault. Est ce bon pour l’industrie Française , le gouvernement semble septique .
Carlos Ghosn est de culture méditerranéenne il n’est pas Anglo-germanique.
En plaisantant je dirais que Marchionne serait préféré à un patron venant de Daimler, VW , Bmw.

dédé
Invité

A regarder sur Videos-sénat : Jeudi 1 février 2018 Audition de M. Louis Schweitzer…
http://videos.senat.fr/video.535230_5a70ff659338d.audition-de-m-louis-schweitzer?timecode=1458000

à 11 minutes …. il n’existe pas de nationalité européenne en entreprise ….

polo
Invité

Et un Français PDG de VAG, BMW ou Mercedes tu crois que c’est possible? C’est pas mieux ailleurs, alors que regardes Renault ou PSA ne sont pas dirigés par des Français « d’origine », Citroën est même dirigé par une Britannique!

seb
Invité

« Stefan Müller, Chief Performance Officer de Renault »
C’est à dire? Chef de la performance? c’était le patron de RS? De Renault F1?

koko
Invité

Dans ce contexte de direction d’un grand groupe, la « performance » est financière (et non pas sportive).

seb
Invité

ça ne serait pas « financial » dans ce cas?

Invité

j’avoue moi aussi être dans le doute sur sa fonction exacte!
c’est le génie des grosses boite, de trouver des postes a anglissisme qui ne veut pas dire grand chose.
Pour ma part mon poste a été renommé « workpackage data leader » va l’expliquer aux gens normaux maintenant ^^

wizz
Membre
et si c’était l’âge (et l’orgueil) de Stefan Müller qui a fait qu’il quitte le navire? Il a 58 ans Ghosn rempile à la tête de Renault, pour « mieux préparer » son successeur Le poste ici n’est que n°2 Une fois que Ghosn aurait fini de bien préparé son successeur, ce n°2 deviendrait n°1, dans 1 an? dans 2 ans? dans 3 ans? A 60 ans passé, Stefan Müller serait tout au plus n°1 de Renault. Il lui resterait 3 ans, 5 ans au poste de n°1 de Renault. La vie commerciale d’un véhicule, c’est autour de 7 ans (sauf chez… Lire la suite >>
wpDiscuz