Accueil Electriques Fisker se lance dans la navette autonome avec l’Orbit

Fisker se lance dans la navette autonome avec l’Orbit

359
1
PARTAGER
Fisker Orbit (2017)

La Fisker eMotion n’est pas encore sur nos routes, mais un autre projet débarque déjà. Bien différent. La Fisker Orbit est en effet un projet de navette autonome, qui pourrait arriver dès l’automne 2018.

Fisker passe donc de l’émotion à la conduite totalement autonome sans transition en dévoilant l’Orbit. Une navette autonome, donc une probable future rivale des Easymile EZ10 ou Navya Autonom Shuttle. La griffe de Henrik Fisker est un peu plus difficile à faire passer sur ce type d’engin que sur un coupé. On notera surtout que le styliste danois a ici opté pour un avant très arrondi et un arrière vertical, là où ses rivales exploitent surtout un aspect symétrique. De quoi donner à la Fisker Orbit une allure plus éloignée du bus et plus proche d’un monospace dynamique. Les vitrages élargis sont en outre exploités comme surface d’affichage pour divers message.

Cette navette a été conçue en partenariat avec le groupe chinois Hakim Unique Group. Qui pourrait la mettre en service dès octobre 2018 à Hangzhou. Une ville qui cherche à être à la pointe en matière de nouvelles solutions de mobilité. Un planning ambitieux donc, puisque la berline Fisker Emotion n’a pour sa part pas encore été commercialisée plus d’un an après sa première présentation.

Fisker Orbit (2017)

Source : Fisker

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Fisker se lance dans la navette autonome avec l’Orbit"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Anonyme
Invité

un peu particulier comme design, même si plus « sexy » que les habituels cubes de ce genre. Par contre, je trouves la porte un peu petite !

wpDiscuz