Accueil BAIC GP de Macao 2017 : et le vainqueur est… Dan Ticktum ?

GP de Macao 2017 : et le vainqueur est… Dan Ticktum ?

557
3
PARTAGER

Le Grand Prix de Macao 2017 est un bon cru avec un poleman, un vainqueur de la manche qualificative, un pilote ayant mené le plus de tours et un vainqueur final qui sont autant de pilotes différents ! Dan Ticktum (Motopark) est un vainqueur chanceux. Mais comme disait Walter Benjamin : « History is written by the victors. »F3

Avec une vingtaine d’inscrits, ce Grand Prix de F3 est l’un des moins bien garnis. Néanmoins, à défaut de quantité, il y a la qualité. Entre les pilotes de « junior team » qui comptent faire plaisir à leur parrain, ceux qui souhaitent marquer le coup pour leur dernier meeting de F3 ou sauver une saison passable, cela fait pas mal de concurrents motivés ! On attendait Lando Norris (Carlin), mais c’est Joel Eriksson (Motopark), qui décroche la pole.

Le samedi, Norris loupe complètement son départ. Callum Ilott (Prema) est de ceux qui passent et il se colle au leader Eriksson. Maximilian Günther (Prema) est 3e. C’était sans compter sur Sergio Sette Camara (Motpark), qui s’offre coup sur coup « Ferdinand Habsburg » (Carlin) et Günther. En tête, Ilott tente une attaque osée et il passe devant. Eriksson a alors Camara dans ses rétroviseurs. Habsburg joue un temps les chicanes mobiles. Dan Ticktum (Motopark) en profite. Mick Schumacher (Prema) voit un top 5 se profiler. Hélas, il est victime d’une panne de cerveau, sanctionnée par un rail. C’est d’ailleurs le seul carton de la session.

Ilott s’impose ainsi devant Eriksson et Camara.

Le dimanche est fou, fou, fou ! Au feu vert, Ilott faire du sur-place et Eriksson prend les commandes. Camara reste 3e. Marino Sato (Motopark) tape et le safety-car intervient.
Au restart, Ilott et Eriksson s’accrochent et c’est le double-abandon. Camara se retrouve en tête, devant Günther et Habsburg. Avant que le safety-car ne sorte, Sho Tsuboi (Tom’s) finit dans le rail et Schumacher abandonne.
Norris profite du regroupement pour se coller à Habsburg. L’Austro-Hongrois réussit à passer Günther. Ticktum et Ralf Aron (Van Amersfoort) font la jonction. Après un passage à quatre (!) de front, Ticktum passe 3e, devant Norris, Günther et Aron. En tête, Camara, maudit en 2016, pense avoir fait le plus dur. Mais dans l’ultime virage, Habsburg plonge… Et les deux monoplaces sont dans le rail. Ticktum, Norris et Günther passent.

Victoire improbable de Ticktum, qui fera sans aucun doute plaisir à Red Bull. Parti 7e, Norris a le dilmemne du vide à moitié vide ou à moitié plein. Günther est 3e.
Le Français Sacha Fenestraz (Carlin) finit 7e.

FIA GT World Cup

Comme chaque année, les constructeurs sont présents en force. Edoardo Mortara est passé chez Mercedes. « Mr Macau », fidèle à son surnom, décroche la pole.

Le Grand Prix de Macao fut d’abord une course de GT. Les riches gentlemen-drivers locaux s’affrontant au volant de voitures quasiment de série. Puis les voitures ex-GT-FIA ont débarqué. Depuis une dizaine d’années, face à l’émergence du marché Asiatique, les constructeurs ont débarqué, en se cachant plus ou moins derrière des structures privées. Cela posait la question de lancer des gentlemen-drivers au volant de voitures surpuissantes, sur un circuit dangereux. D’où, cette année, une épreuve réservée aux professionnels… Pourtant, la course qualificative fut marquée par un big one digne de Jacques Tati !

Mortara s’est envolé au feu vert. Daniel Juncadella (AMG GT) perd le contrôle dans un virage sinueux. Raffaelle Marciello (AMG GT) passe in extremis. Laurens Vanthoor (R8 LMS), lui, ne peut rien faire. Les voitures s’empilent bêtement sur les deux épaves.

Après 20 minutes d’interruption pour évacuer 12 GT meurtries, Mortara est déclaré vainqueur devant Augusto Farfus (M6 GT3) et Marciello.

Le dimanche est à peine plus calme. Après le départ lancé, Mortara se paye le muret des stands. Heureusement pour lui, Marciello et Farfus se sont neutralisés. Peu après, Lucas di Grassi (R8 LMS) tape et le safety-car intervient.
A la reprise, c’est Darryl O’Young (911 GT3R) qui part à la faute.
Robin Frijns (R8 LMS) et Maro Engel (AMG GT) sont respectivement 2e et 3e. Alors que Mortara pensait avoir fait le break, Frijns accélère et rattrape le leader. Malgré tout, il est trop loin pour tenter une attaque…

Pour la quatrième fois, Mortara remporte la course de GT (auxquels il faut additionner deux succès en F3.) Frijns est 2e et Engel, 3e.

CTM

Cette année, le CTM regroupe à la fois les berlines tunées du Road Sport et les ex-voitures de coupe du CTM. Ces vieilles coupes sont un peu les dommages collatéraux de la professionnalisation du sport auto dans la région.

Leong Ian Veng (Evo 9) s’impose devant Matsuhiro Kinoshita (GT-R) et l’ex-champion de F4 China, Julio Acosta (Evora.)

Chinese Cup Racing

Les Senova D50 (dérivée des Saab 9-5 !) de la Chinese Cup Series ont été remodelées en TCR. Quelques Leon TCR ont été invitées pour faire le nombre.

Assuncao Helder s’impose devant « David » Zhu et Lee Brian.

Crédits photos : Macau Grand, sauf photos 1 et 4 (Red Bull) et photo 3 (Theodore.)

 

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "GP de Macao 2017 : et le vainqueur est… Dan Ticktum ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Admin

« Mais dans l’ultime virage, Habsburg plonge… Et les deux monoplaces sont dans le rail.  »

Décrit comme ça, ça a l’air de l’incident classique, mais en fait ça mérite un peu plus de détails, car le moment était extraordinaire. Habsburg plonge et passe par l’extérieur effectivement, mais les deux se mettent dans le rail *séparement* et simultanément, dans un glorieux exemple de « le premier qui freine est une mauviette ». Habsburg finit quatrième en se traînant sur 3 roues sur les 200 derniers mètres.
Bravo les jeunes, c’est le métier qui rentre !

Thibaut Emme
Admin

Habsburg est peut-être le moins veinard avec une touchette qui, se passant 2m plus loin, aurait peut-être fait moins de dégâts.
Sa réaction de vouloir finir coûte que coûte était très belle aussi 🙂

regamey
Invité

Le « coup » de Schumacher a une panne de cerveau est du plus mauvais goût!
A part ça, article baclé, mal relu (le « vide à moitié vide » au lieu du verre etc…)

wpDiscuz