Accueil Rallye WRC – Finlande 2017 ES1-ES21 : Ogier sort, Toyota en force

WRC – Finlande 2017 ES1-ES21 : Ogier sort, Toyota en force

236
1
PARTAGER

A 4 spéciales de la fin de ce rallye de Finlande, 3 Finlandais sont en tête. Toyota est également bien placé pour l’emporter puisque la marque compte deux pilotes sur les trois, dont Lappi, en passe de remporter son premier rallye.

Ott Tänak sera le premier à ouvrir son compteur de temps scratch avec la super spéciale de 2,3 km. Mais, dès la première « vraie » spéciale, Suninen se montre. Puis ce sont d’autres pilotes Finlandais qui prennent le relais. Latvala, Lappi par 4 fois. Pendant ce temps, Ogier semble soucieux avec des ennuis moteur. Ennuis qui empireront dans l’ES4.

En effet, Ogier sort et arrache une roue de sa Fiesta. Paddon ne fait pas mieux avec la Hyundai, toujours dans l’ES4. Mais si Ogier s’arrête là, la suspension est irréparable. Paddon, lui, continue et perd 1 minute 34. Il abandonnera une fois passé la ligne. A la pause de midi, après l’ES7, Latvala est en tête devant son coéquipier Lappi, pour 1,6 seconde. Suivent Ostberg, Breen, Suninen et Hänninen à moins de 20 secondes. Meeke est juste à 20,2 secondes.

L’après-midi se passe presque sans encombre. Evidemment il y a ci et là des touchettes, des crevaisons, ou des ennuis mécaniques, mais dans l’ensemble pas de grosse sortie. On notera tout de même la Fiesta de Ostberg qui connait des ennuis de joint universel et ne le rend pas serein, pas plus que Meeke qui a faussé sa direction et pilote « volant tourné ». A la fin de cette première vraie journée, Lappi a pris la tête à Latvala pour 4,4 secondes. Suninen est sur le podium provisoire à 19 secondes. Derrière, les écarts s’étirent, Breen est à 33 secondes, Hänninen à 39, Ostberg à 45.

Ingrassia out pour 15 jours

Pour Ogier que l’on attendait au départ du samedi, c’est l’abandon définitif. Si Julien Ingrassia et lui semblaient s’en être sortis sans bobo, Ingrassia a été arrêté 15 jours par les médecins suite à ce choc pour commotion. Paddon, lui, est de retour et signe un top 5 pour la première spéciale du jour. Mais dans l’ES15, il tape de nouveau une pierre et casse, encore, sa suspension. C’est un nouveau retrait. Ostberg attendra l’ES16 pour sortir mais réussi à rejoindre l’arrivée et même l’assistance de la mi-journée. Latvala a repris la tête, mais, Lappi n’est qu’à 7,8 secondes. Hänninen et Suninen sont à plus de 57 secondes. L’écart semble fait.

Dans la 19ème spéciale, Latvala perd le rallye. La voiture ne semble pas avoir de dommage mais elle est soit à l’arrêt soit au ralenti. L’équipage tente de réparer mais c’est l’abandon. Voilà Lappi en tête du rallye devant Hänninen et Suninen. Meeke se fera une grosse frayeur. Mais il termine tout de même malgré une roue bien abîmée qui bien frotté la carrosserie.

Lappi est donc en tête avec 49 secondes d’avance sur Suninen et 53 sur Hänninen. A part une faute ou un incident technique, rien ne devrait empêcher le pilote de 26 ans de conquérir sa première victoire en WRC. A noter que Al Qassimi remplace Stéphane Lefebvre chez Citroën pour le rallye. Il est à plus de 13 minutes à la 17ème place.

Classement provisoire :

POS # PILOTE TEMPS DIFF PRÉC. DIFF 1ER
1. 12 E. LAPPI 2:13:02.7
2. 15 T. SUNINEN 2:13:51.8 +49.1 +49.1
3. 11 J. HÄNNINEN 2:13:56.1 +4.3 +53.4
4. 3 E. EVANS 2:13:57.4 +1.3 +54.7
5. 9 C. BREEN 2:14:19.6 +22.2 +1:16.9
6. 5 T. NEUVILLE 2:14:34.3 +14.7 +1:31.6
7. 2 O. TÄNAK 2:15:10.2 +35.9 +2:07.5
8. 7 K. MEEKE 2:16:01.8 +51.6 +2:59.1
9. 6 D. SORDO 2:16:56.7 +54.9 +3:54.0
10. 14 M. OSTBERG 2:17:26.3 +29.6 +4:23.6

Illustration : WRC

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "WRC – Finlande 2017 ES1-ES21 : Ogier sort, Toyota en force"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
labradaauto
Invité

….les 1000 lacs ! je continuerai à l’appeler ainsi : je n’ose pas dire le plus beau des rallyes …
Dommage pour Oggier, mais quiconque l’emportera, puisque c’est une folle poursuite contre la montre, malgré leurs bons jouets, ce sont des gars qui vont vite les 10 que l’article nomme ci-dessus. 2017: un bon cru !

wpDiscuz