Accueil Général WRC – Corse 2017 – ES1/ES6 : Meeke mène mais abandonne

WRC – Corse 2017 – ES1/ES6 : Meeke mène mais abandonne

227
5
PARTAGER

Le rallye de France est de retour en Corse depuis l’an dernier et reste toujours un morceau d’anthologie pour les pro de l’asphalte. A mi-chemin, Kris Meeke a du abandonner, plombé par des soucis moteur sur sa Citroën C3.

En Corse, l’armada Citroën est enfin au complet. En effet, une troisième Citroën C3 WRC rejoint le paddock et on a donc Meeke, Breen et Lefebvre sur la même monture. On a donc 3 Ford Fiesta M-Sport (Ogier, Tänak et Evans), 3 Hyundai i20 (Neuville, Sordo et Paddon) mais, que 2 Toyota Yaris (Latvala, Hänninen). Ostberg, non éligible est sur une Fiesta M-Sport. 11 équipages qui vont peiner sur ce parcours très sélectif.

En WRC2, on note le retour de Mikkelsen sur Skoda Fabia R5. Il sera face à Camilli sur Fiesta et plusieurs autres gros bras. Le WRC compte 15 concurrents. Delecour et Dumas reviennent respectivement en Abart 124 Rally et en Porsche 997 GT3 RS4.0.

Meeke montre tout le potentiel de la C3 WRC

D’entrée de jeu, Meeke passe à l’attaque, prouvant le potentiel de la Française sur le bitume. Sur les 31 premiers kilomètres, il met près de 6 secondes à Ogier et 11 à Neuville. Hänninen voit son rallye ruiné après un virage trop élargi et un des nombreux ponts tappé. Direction cassée, début d’incendie à l’arrière. Il finit quand même à plus de 13 minutes sur cette seule première spéciale.

Meeke remet le couvert en ES2 avec un nouveau scratch et 3,2 secondes sur Ogier et 6,2 sur Neuville. Evans de son côté a connu des soucis hydrauliques et sort du top 10. Il ne sont déjà plus que 9 WRC a pouvoir prétendre à la victoire après 2 spéciales. Et encore, Lefebvre est déjà au-delà de la minute de retard et sous la menace d’un Mikkelsen qui mène le WRC2.

La Corse impitoyable

La caravane du WRC va encore perdre un de ses membres avec Tänak qui glisse dans un fossé et ne peut en ressortir. C’est l’abandon pour l’Estonien qui était en 4ème position. Devant, Ogier signe son premier scratch pour moins d’une seconde sur Meeke. Neuville s’éloigne un peu plus et pointe à 22 secondes de la tête. Désormais, le 7ème est au-delà de la minute. Cela n’amuse pas la galerie devant. En WRC2, Camilli part à la faute et tape un mur. La Fiesta est bien endommagée et il perd 14 minutes.

Dans l’ES4, Meeke remet cela avec un nouveau meilleur temps. Ce ne sont que 2 secondes qu’il prend sur Ogier ou Neuville mais il accentue son avance. C’est désormais le 6ème, Latvala qui passe au-delà de la minute. Neuville se « réveille » enfin et signe le meilleur temps de l’ES5. Il devance un étonnant Hänninen qui place la Toyota à seulement 4,7 secondes. Meeke termine à 8,8 secondes et voit Neuville revenir à 17 petites secondes, sur les talons de Ogier qui pointe de mauvais réglages de sa voitures sur certains passages. Patatras pour Lefebvre qui touche un mur et abîme la roue arrière-droite. Il perd très gros.

Meeke laisse Neuville prendre la tête

Mais revenons à l’ES6. Neuville signe de nouveau le meilleur temps. Il devance son coéquipier Sordo, Hänninen, Paddon. Ogier n’est que 7ème à 8,8 secondes. Meeke de son côté termine à 15,5 secondes de Neuville. Au général, Meeke n’a plus que 1,5 secondes d’avance sur Neuville. Ogier glisse à la 3ème place à 9,7 secondes. Sordo est à près de 47 secondes quant à Breen il est à plus de 57 secondes.

Meeke se plaint de son moteur. Citroën regarde ce qu’il en est et confirme malheureusement que la Citroën C3 a un sérieux problème de ce côté. C’est le retrait pour Meeke. Neuville prend la tête de la course, 8,2 secondes devant Ogier et 45,3 sur Sordo qui grimpe sur le podium. En WRC2, Mikkelsen mène, à la 7ème place générale, mais, avec 20 secondes seulement sur Stéphane Sarazin et sa nouvelle écurie personnelle. Ils sont à plus de 4 minutes 30 de Neuville. Romain Dumas est 17ème à près de 13 minutes quand Delecour est 23ème à 18 minutes.

NB : Meeke est toujours pointé en tête car il a abandonné après la ligne de chronométrage.
1. MEEKE 2:00:29.1
2. NEUVILLE 2:00:30.6 +1.5
3. OGIER 2:00:38.8 +9.7
4. SORDO 2:01:15.9 +46.8
5. BREEN 2:01:26.7 +57.6
6. LATVALA 2:01:37.4 +1:08.3
7. PADDON 2:01:52.0 +1:22.9
8. MIKKELSEN 2:05:06.2 +4:37.1
9. SARRAZIN 2:05:26.1 +4:57.0
10. SUNINEN 2:06:11.5 +5:42.4

Illustration : Tour de Corse

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "WRC – Corse 2017 – ES1/ES6 : Meeke mène mais abandonne"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
4aplat
Invité

Dommage pour Meeke, il faisait un bon parcours ..
NEUVILLE prends le relais, pourvu que ca tienne

Labradaauto
Invité

Meeke est adroit et très rapide.ça fait quelques années qu’on le sait – Ogier a eu du mal à trouver peut-être les bons réglages , a eu lui aussi quelques soucis. Neuville a réussi à faire progresser son bolide aujourd’hui. Il a toujours la pointe de vitesse. Il mérite ! . Dommage vraiment pour citroën . Très belle course , pleine d’incertitude jusqu’à son terme, tant ces pilotes roulent comme des « kamikazes » . (second dégré pour kamikaze)

wpDiscuz