Accueil Salon de Shanghai Shanghai 2017 : Skoda Vision E

Shanghai 2017 : Skoda Vision E

244
4
PARTAGER
skoda vision E concept

Skoda a révélé les premières photos officielles de son concept-car Vision E qui annonce le futur SUV coupé électrique du constructeur.

Combien de fois cela vous est-il arrivé ? Vous allez dans un club, histoire de vous dégourdir les jambes sur le dance floor, vous commencez par prendre un siège et discutez le bout de gras avec vos amis quand la gent féminine décide de se refaire une beauté. Vous acquiescez et continuez à tailler une bavette jusqu’à leur retour qui vous plonge dans la confusion la plus totale. Vos yeux de lynx ne perçoivent aucun changement et vous vous demandez encore aujourd’hui l’intérêt de ce rite féminin. Quel est donc le lien avec le Skoda Vision E ? Eh bien, le temps d’une conversation entre filles devant le miroir est le temps qu’il a fallu aux designers de Mlada Boleslav pour retoucher le VW I.D. Crozz et en faire un concept-car badgé Skoda.

Bien entendu, c’est faire preuve de mauvaise foi, car les designers ont dû passer beaucoup de temps pour donner une personnalité propre à ce Skoda Vision E. Armés d’une règle et d’une équerre, ils ont dessiné un SUV, aux lignes marquées qui restent conformes aux préceptes de la marque, solidité, sérieux et sobriété.

Le Tchèque est un poil plus long que l’Allemand avec 4,69 m tandis que son empattement atteint 2,85 m laissant présager un habitacle légèrement plus spacieux que celui de l’I.D. Crozz. Dévoilé en partie par un teaser précédent, cet intérieur privilégie le bien-être avec la présence de quatre sièges individuels rotatifs afin de faciliter la montée et la descente dans le Vision E.

Le conducteur et le passager avant ont face à eux une planche de bord au dessin épuré, mais moins minimaliste que chez Volkswagen. À Mlada Boleslav, on semble encore réticent à l’idée d’abandonner le cerceau. Ce tableau de bord reçoit un bandeau d’aérateur et un écran d’infodivertissement flottant. Cependant chaque passager avant dispose chacun d’un second écran en retrait sur la planche de bord. Enfin, le conducteur dispose d’un petit écran positionné au-dessus du moyeu du volant qui indique l’autonomie restante.

Chaque passager dispose d’un écran tactile par l’entremise de leurs smartphones qui s’incrustent dans les contre-portes, sur les accoudoirs de portière. Ceux-ci intègrent un système de recharge par induction pour smartphone et peuvent afficher les données et informations de ce dernier sur l’écran tactile.

Comme son comparse allemand, le Vision E est propulsé par deux moteurs électriques à la puissance cumulée de 306 ch. Le premier développe une puissance de 102 ch et un couple de 140 Nm et le second une puissance de 204 ch et un couple de 310 Nm. Annoncé pour une autonomie de 500 km, on peut d’ores et déjà supposer qu’il reçoit une batterie de 83 kWh rechargeable à 80 % en moins de 30 minutes.

Avec ce Skoda Vision E, on reste un peu sur notre faim. On attendait un concept-car prometteur et Skoda nous ressort un concept-car VW retouché. Si l’électrification du groupe Volkswagen passe par une homogénéisation des marques à outrance, le géant allemand risque de donner raison plus tôt que prévu à Bob Lutz qui prévoit la disparition des marques automobiles à long terme.

 


Source : Skoda

Source photo : Skoda

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Shanghai 2017 : Skoda Vision E"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Tout cela est franchement prévisible, après des clones par dizaines d’autos thermiques au siens du groupe VW, nous avons donc droit aux clones électriques.
Bon… En attendant cela confirme l’offensive des VE toutes catégories pour l’après 2020.
…Pendant ce temps, Ford réduit la voilure en Europe sur la VE… Stratégie antagoniste, c’est le moins que l’on puisse dire ! 😯

Ozz
Invité

Cloner un modèle de série sur plusieurs marques, pour faire des économies d’échelle, c’est une chose. Mais cloner un concept car – qui est quand même censé symboliser les valeurs et les intentions futures d’une marque – là je comprend pas. En terme de communication je trouve ça complètement contre-productif, ça donne l’impression d’un jemenfoutisme complet.

SAM
Invité

l’attaque des clones… Eh bien ça montre que l’entreprise se sclérose!

SGL
Invité

Demain, la version de Seat ! 😉

wpDiscuz