Accueil Constructeurs Genève 2017 Live : Jeep Compass

Genève 2017 Live : Jeep Compass

389
24
PARTAGER

Le SUV compact de la marque a traversé océan et montagnes pour son avant-première européenne au Palexpo suisse. Placé dans la gamme entre le Renegade et le Cherokee, le petit nouveau entend faire le trait d’union entre ces deux modèles et concilier les aptitudes au franchissement qui sont l’ADN de Jeep et les aspects pratiques d’un SUV.

Initialement présenté au Brésil et d’ores et déjà proposé en Chine, le Compass pose pour la première fois ses roues sous nos latitudes en terres helvètes. Sur un marché des SUV compact très disputé, il devra batailler en Europe avec les stars des ventes que sont les Nissan Qashqai, Peugeot 3008 ou encore Volkswagen Tiguan. Plusieurs versions sont au programme jusqu’à la version Trailhawk qui chapeaute la gamme, cette dernière s’adressant plus particulièrement à un public souhaitant utiliser sa nouvelle acquisition hors des sentiers battus…

Esthétiquement, le Compass reprend la célèbre calandre à sept ouvertures cerclée de chrome, et se dote de projecteurs avant cerclés de noirs et d’homologues arrières à LED. L’intérieur, quant à lui, intègre l’écran UConnect du groupe FCA, disponible en 5 ou 8,4 pouces, et permettant au conducteur comme aux passagers de bénéficier des fonctionnalités de leur smartphones via Apple Car Play ou Android Auto. Le combiné d’instrumentation, de son côté, intègre un écran LED monochrome de 3,5 pouces, pouvant être remplacé par un modèle couleur de 7 pouces sur les versions Limited et Trailhawk.

Niveau mécanique, l’offre commence en essence avec le 1.4 Multiair II turbocompressé de 140 chevaux associé à une boîte manuelle à six rapports et à une transmission à deux roues motrices. En haut du tableau, on retrouve la version 170 chevaux, accouplée quant à elle uniquement à la boîte automatique à neuf rapports. Côté diesel, on retrouve le 1.6 Multijet de 140 ou 170 chevaux selon le niveau de finition, ce dernier bloc se dotant de la transmission à quatre roues motrices uniquement.

Justement, s’agissant de la transmission quatre roues motrices, notons que deux systèmes, baptisés respectivement Jeep Active Drive et Jeep Active Drive Low adoptent un système de gestion de la motricité permettant dans des circonstances extrêmes de transférer 100% du couple disponible sur une seule roue, ou de déconnecter l’essieu arrière lorsque les conditions s’y prêtent. Le système Low, de son côté, offre un rapport de démultiplication de 20:1. Cinq modes de conduite différents peuvent être sélectionnés ; Auto, Snow, Sand, Mud, et enfin Rock, ce dernier mode étant uniquement disponible sur la finition Trailhawk, laquelle bénéficie également d’une garde au sol rehaussée de 2,5 centimètres supplémentaires.

Le Compass sera disponible chez les distributeurs de la marque au début de l’été prochain, à un tarif de 24 950 euros pour l’entrée de gamme en France. S’agissant de la version Opening Edition, proposée au lancement du modèle et qui disposera en série de l’affichage LED et de la tablette tactile de sept pouces, les prises de commande peuvent d’ores et déjà être effectuées dès à présent. Sans précisions toutefois sur la durée et/ou le nombre de modèles de cette édition limitée…

Illustrations : Le Blog Auto

Poster un Commentaire

24 Commentaires sur "Genève 2017 Live : Jeep Compass"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
greg
Invité

Moi perso, je trouve qu´elle ressemble beaucoup à l´ancien modèle, et la finition faisait assez legère.
Curieux que vous ne parliez pas de ce Point justement.

Denis
Invité

Ridicule……..

greg
Invité

Explicite, en quoi est-ce plus ridicule que tes propos? Je me contente de décrire ce que j´ai vu hier.

greg
Invité

Si je te suis bien, la voiture est super bien finie et le ressemble pas du tout à l´ancien modèle ? 🙂

Denis
Invité

Le site caradisiac nous dit  » la finition, l’assemblage et les matériaux ne souffre d’aucune critique »
De plus se compass s’inspire du grand cherokee, c’est évident. Rien a voir avec l’ancien compass.
« Curieux que vous ne …… » Tu penses que lba s’autocenrure pour ne pas froisser Fca?

Greg
Invité

Si tu cites caradisiac en référence hein , dans le genre crédibilité on peut pas faire pire😊❤.
Regarde l’ ancien compass:
Et ose dire qu’il n’y a pas de ressemblance https://www.netcarshow.com/jeep/2014-compass/

Denis
Invité

Caradisiac pas credible? parceque c’est un site populaire? Ok donne moi les sites crédibles et parmis eux ceux qui ont critiqué le compass.
Concernant la ressemblance l’ancien est moche et le nouveau est plutôt réussi. Il y a un aIr de famille comme n’importe quel voiture d’une même marque.
le nouveau compas s’inspire du grand cherokee.
A moi de tirer mes conclusions??
Assumes tes propos si tu es parano c’est ton problême. Tu penses que lba s’est vendu a fca?

Greg
Invité

Sinon oui curieux ce silence sur la qualité.
Pas un mot.
A toi d’ en tirer tes conclusions.

Membre

L’ancien modele etait juste une ignominie, je pense que c’est la pire voiture que j’ai pu conduire alors qu’elle etait encore en production.
J’espere que la qualite a l’interieur a ete amelioree car sur le modele actuel, c’est juste une honte.

Greg
Invité

Mieux que le modele actuel, mais cela reste très américain

grez
Invité

Geneve n’est pas la capitale de la Suisse.

samuel
Invité

La goegraphie est en Berne :-)Rejoindre la discussion

Ami204
Invité

Pourquoi des moteurs aussi petits ?
Pourquoi pas des 5 cylindres 2 l, 2,5 l voire 3 l ?

SGL
Invité

Pourquoi donc ? 😯
Pour faire 2 ou 3 % parts de marché 😀
Le modèle le plus vendu sera certainement le diesel de 140 ch.
170 ch commence par devenir confortable.

Ami204
Invité

Les ‘gros’ (moins petits) moteurs sont plus souples à bas régime.
Les petits moteurs sont plus complexes (turbos, etc..) et donc moins fiables.

Ami204
Invité

Des 5 cylindres « Pourquoi donc ? 😯 » :
Pour la sonorité et pour l’agrément.

Ami204
Invité

« Pour faire 2 ou 3 % parts de marché 😀 » :
Et alors ?
– Quand on aime, on ne compte pas.
– Ça construit une très bonne image. Cf., e.g., l’Alfa 4C.
– Les allemands font bien ça : des gros moteurs disponibles dans les gammes.

Fred21
Invité
« Les allemands font bien ça : des gros moteurs disponibles dans les gammes. » Oui car la marge brute sur une voiture est supérieure à la marge brute que font les généralistes genre Renault/PSA/FCA. Entre une BMW série 1 115 ch diesel et une Mégane du même genre, quelle est la marge brute de BMW et quelle est celle de Renault et le tout après remises, etc … Tu ajoutes les bonnes marges des séries premium, genre le suv à 70/100 k€ qui n’existent pas chez les généralistes. Au final, la différence est telle que l’un pourra cultiver son image et… Lire la suite >>
Pilote
Invité

Donc la 4C a un gros moteur ? Pas sûr ! il s’agit d’un 4 cylindres (d’où 4C) de seulement 1750 cm3.

Ami204
Invité

Il s’agissait simplement d’un e.g. d’un modèle réalisant une toute petite part dans les ventes d’un constructeur.
SGL disait :
 » Pourquoi donc ? 😯
Pour faire 2 ou 3 % parts de marché 😀 »

SGL
Invité

Faut-il encore que Jeep soit considéré comme une vrai premium… Et là y a du chemin à faire encore !
Pour la sonorité et pour l’agrément. Un 1.6l THP 270 chde la 308 GTi répond comme un bon gros 2.5l dans le temps.
Grosse cylindrée ne veut pas dire forcément bon moteur ! 😉

rickyspanish
Invité

Un modèle essentiel pour Jeep qui va rendre la marque moins dépendante de la Renegade qui fait à elle seule le gros des ventes actuellement.

Nicolas
Invité

Une sobriété de la ligne qui n’est pas déplaisante. ça change du Qashqai !

wpDiscuz