Accueil Alpina Genève 2017 : Alpina B5 Biturbo

Genève 2017 : Alpina B5 Biturbo

1393
3
PARTAGER
Alpina B5 Biturbo (2017)

Aux impatients qui ne souhaitent pas attendre la prochaine M5, Alpina propose donc sa déclinaison sur la base de la nouvelle BMW Série 5. Cette Alpina B5 Biturbo affiche 608 ch. Soit 48 de plus que la précédente M5.

Partant de la base d’une BMW M550i xDrive, Alpina dope donc le V8 4.4 de 462 à 608 ch (447 kW). Et le couple n’est pas en reste en grimpant de 650 à 800 Nm. Dès 3000 tr/min. Le tout en conservant bien entendu la boîte de vitesse 8 rapports ZF et la transmission intégrale. Avec en option un différentiel arrière à glissement limité. Sans surprise, les performances annoncés sont détonantes : 0 à 100 km/h en 3″5, 0 à 200 en 11″4 et une vitesse maximale de 330 km/h (3″6, 11″9 et 325 km/h pour le break).

Pour accomplir ce résultat, le travail n’a pas uniquement porté sur la reprogrammation électronique. Le moteur est revu en profondeur : pistons, bougies, double turbo twinscroll, conduits d’admission d’air, collecteur, ligne d’échappement inox, ainsi que tout le réseau de refroidissement. Y compris pour l’huile de la boîte de vitesse très sollicitée. Alpina a homologué son véhicule pour une consommation de 10,3 l/100 km et des émissions de CO2 de 239 g/km (8,9 l/100 km et 204 g/km pour une M550i).

Alpina soigne toujours son travail dans le détail au niveau du châssis. La B5 Biturbo profite donc ici aussi d’une revue complète : ressorts plus courts et plus rigides, amortisseurs pilotés Bilstein, bras de suspension avant spécifique avec un carrossage négatif d’un degré… Les 4 roues directrices sont préservées, et les roues de 20 pouces sont en aluminium forgé, et chaussées de pneumatiques Pirelli (PZero) pour la première fois depuis 1985. Symbole d’un système de freinage revu, les étriers bleus (4 pistons à l’avant) pincent des disques Brembo de 395 mm à l’avant et 398 mm à l’arrière.

En berline comme en break, la B5 Biturbo reste fort discrète question style. Point de bouclier démesuré ou d’extensions d’ailes hypertrophiées. Pas de carbone à outrance. Le dessin du bouclier avant est très proche de celui d’une Série 5 classique, sans pack M. Et hormis les jantes, le meilleur moyen de la repérer sera la quadruple sorte d’échappement…

Source : Alpina

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Genève 2017 : Alpina B5 Biturbo"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
2sfh
Invité

Faux, elle n’est pas basée sur la M550i xDrive. Elle a un châssis de 540i xDrive G30 et un moteur dérivé de la 550i F10.

koko
Invité

Toujours de très belle préparation chez Alpina. Une version M fait presque roturière à coté !
Seul hic, le gros Alpina écrit en bas de la jupe avant, ils devraient plutôt virer l’hélice BM sur le capot et mettre leur logo à la place.

Khan
Invité

j’ai toujours adorer les lignes d’une Alpina mais je trouve ça dommage pour les jantes , on dirait des feu vert monté pour passer l’hiver sur une belle berline , ils devraient reprendre un dessin proche des BBS CH pour compléter leur superbe kit carrosserie

wpDiscuz