Accueil Actualités Entreprise Valmet se lance dans l’électrique, avec un investisseur chinois

Valmet se lance dans l’électrique, avec un investisseur chinois

202
3
PARTAGER
Valmet

Acteur constant de l’industrie automobile européenne, le finlandais Valmet prendra le virage de l’électrique. Avec l’aide de son nouvel actionnaire, le producteur chinois de batteries CATL.

Les buts de Valmet et de CATL se combinent donc dans une nouvelle association. Le constructeur finlandais cherche à diversifier son offre, aux côtés de ses services d’ingénierie, de production (Mercedes GLC) ou de fourniture de mécanismes de toit pour cabriolets. Quant à CATL (Contemporary Amperex Technology Limited), il souhaite faire son entrée sur le marché européen.

CATL vient donc de prendre 22% de Valmet, via une augmentation de capital. Et compte devenir un investisseur actif. Valmet devrait ainsi produire prochainement des batteries et systèmes de propulsion électrique. Et les proposer aux constructeurs européens.

Source : Valmet

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Valmet se lance dans l’électrique, avec un investisseur chinois"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bizaro
Invité

Valmet, avait déjà largement collaboré à la constrution de la th!nk city, une petite électrique louée un temps par Norauto.

SGL
Invité

Les pays nordiques vont finir par avoir une belle avance sur leur parc de VE.
Exemple à suivre pour la France.

amiral_sub
Invité

C’est une rupture technologique en cours sous nos yeux, les cartes des constructeurs automobiles sont en train d’etre remaniées. Ca va secouer

wpDiscuz