Accueil Formula E Formula e 2016-2017 : bugs à Las Vegas

Formula e 2016-2017 : bugs à Las Vegas

144
2
PARTAGER

La première grande épreuve de monoplace de l’année est l’ePrix de Formule e de Las Vegas. La course est au championnat, mais les pilotes ne marquent pas de points et surtout, ils s’affrontent dans le virtuel. Ce qui n’a pas manqué de créer un cafouillage bien réel…

Ce ePrix est l’attraction du CES de Las Vegas. Depuis les années 50, il y a eu de nombreuses tentatives de courses dans la ville du jeu (Indycar, F5000, F1…), aussi bien avec des circuits permanents qu’avec des tracés urbains. Cette fois, pas besoin d’autorisations, d’où un circuit de rêve. Cela change d’ailleurs des pistes rectangulaires vues d’ordinaire en Formula E…

En matière de simulation, le temps d’Out Run est bien loin ! Les jeux vidéos font preuve de plus en plus de réalisme. Les maitriser demandent un talent certain. La Gran Turismo Academy a permis de révéler des vrais pilotes comme Jann Mardenborough ou le Français Lucas Ordonez. Plus récemment, chez Mazda, c’est Glenn McGee qui est passé des pelotons virtuels à la réalité. Depuis peu, l’eSport est en plein essor. Des joueurs professionnels qui s’affrontent devant des milliers de spectateurs. Un public jeune, toujours plus nombreux. De quoi intéresser la FIA…

A Las Vegas, 20 pilotes de Formula e affrontent 10 sim-racers. Graham Carroll (DS Virgin) est la coqueluche des joueurs virtuels. Bono Huis (Faraday Future) est parrainé par Lando Norris. Olli Pahkala (Mahindra) bénéficie du fan-boost. Aux essais, Huis est le plus rapide. 2e temps, Felix Rosenqvist (Mahindra) est le seul à s’immiscer parmi les sim-racers.

Au feu vert, Huis s’envole et Rosenqvist suit plus ou moins. Le Suédois finit par céder au forcing de Pahkala. Après les arrêts aux stands, le Finlandais peut profiter de son fan boost. Surprise : le bonus ne s’interrompt pas ; la faute à un bug. Le Finlandais peut remonter à grandes enjambées sur le leader Néerlandais et s’imposer.

A l’arrivée, Pahkala a une tête digne de son compatriote Kimi Raïkkönen. Il est bien conscient d’avoir été suravantagé. Il est finalement déclassé de 12 secondes. Huis est déclaré vainqueur, devant Rosenqvist et Pahkala. Sacré Norris, même absent, il s’impose ! Entre la pole et la victoire, le Néerlandais empoche 225 000$ (214 000€) et ça, ça n’est pas du virtuel…

Alejandro Agag s’autofélicite du succès de cet ePrix virtuel. On a tout de même frôlé l’eFlop…

Source :
Formula e

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Formula e 2016-2017 : bugs à Las Vegas"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Raymond Boncoin
Invité

C’est triste. Éminemment triste. Plusieurs erreurs ont été commises, à commencer par utiliser rFactor 2 qui est daté techniquement et d’une stabilité douteuse (chez moi par exemple il n’a jamais fonctionné correctement).

D’ailleurs si vous voulez un résumé de cette journée, qui ne se résume pas hélas qu’au cafouillage de la remise des prix, lisez ce compte-rendu (en anglais) très acerbe comme très juste de la situation.

Franchement la Formule E et le SimRacing méritaient amplement mieux…

https://pretendracecars.net/2017/01/07/visa-vegas-erace-descends-into-chaos/

starter
Invité

Ah le « fan boost », quelle triste époque nous vivons…
Le gosse le plus populaire de l’école devrait aussi avoir des points en plus sur ses copies, ce serait logique.

wpDiscuz