Accueil Général Absence de licence et problème avec la signalisation : Uber ne cède...

Absence de licence et problème avec la signalisation : Uber ne cède pas en Californie

107
2
PARTAGER

Sous pression en Californie, Uber ne cède pas. Pour le moment ?

Il y a quelques jours seulement Uber lançait à San Francisco une nouvelle flotte.

Quelques Volvo XC90 autonomes prenaient alors d’assaut les routes de la mégapole américaine.

Comme précisé à ce moment, une absence de licence autorisant cette mise sur la route pouvait déjà contraindre un arrêt de l’expérimentation.

Uber, dans son communiqué, expliquait ne pas avoir besoin de ce précieux sésame. Les raisons ? La firme exposait alors les retours positifs après un programme identique de taxis sans chauffeur à à Pittsburgh.

En clair ? Pourquoi s’encombrer d’une autorisation administrative formelle quand ailleurs tout se passe parfaitement. Uber avançait aussi alors l’argument de la sécurité routière et une machine toujours sécurisante que le conducteur.

Depuis au moins une vidéo circule (ci-dessous) et des images tirées d’une dashcam. Un XC90 est pris en flagrant délit de non respect d’un feu tricolore. Ce même SUV autonome (un technicien demeure au volant mais ne doit interagir qu’en cas de nécessité ultime…) a grillé un autre feu rouge avant de bloquer les conditions de circulation comme perdu… Il semble bien que le bas blesse quelque part en tout cas.

La société de VTC pointe un dysfonctionnement du technicien et annonce l’ouverture d’une enquête pour éclaircir les choses. Parallèlement le chef du département des transports de Californie demande à Uber de stopper tout de suite ce programme d’essais. Depuis les XC90 autonomes continuent de circuler.

Source : Autonews.

Crédit vidéo : Charles Rotter.

Crédit illustration : Uber.

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Absence de licence et problème avec la signalisation : Uber ne cède pas en Californie"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fred21
Invité

« Il semble bien que le bas blesse » => bât

Fred21
Invité

Uber est coutumier du passage en force. Pour eux, c’est un peu la loi qui doit s’adapter à Uber, à l’usure, au fait accompli ou par force.

wpDiscuz