Accueil Audi Véhicule électrique, bisbille en vue dans le groupe Volkswagen?

Véhicule électrique, bisbille en vue dans le groupe Volkswagen?

161
9
PARTAGER

Le grand plan de Volkswagen pour conquérir le marché du véhicule électrique ne se fera pas sans quelques grincements de dents. En particulier avec une véritable lutte interne entre Porsche et Audi.

Pour l’heure, seule la marque Volkswagen a décliné les objectifs du groupe dans ses propres plans officiels. Les autres suivront. Mais le plan général ne fait pas que des heureux. En particulier chez Audi et Porsche, déjà en concurrence sur certains segments.

Pour l’heure, le SUV Audi eTron comme la Porsche Mission E sont en cours de développement, sur des technologies séparées : plateforme, moteur, batteries ne seront ainsi pas nécessairement partagées. Une situation qui ne saurait perdurer. Surtout chez le champion de la standardisation et du partage de pièces tous azimuts.

Ainsi, les deux marques haut de gamme veulent tirer à elles la couverture. Et prendre le leadership en matière de conception ou de production des composants nécessaires à ce basculement vers l’électrique du groupe. Ceci à la fois pour des raisons de prestige que de maintien du niveau d’emploi dans leurs usines de mécanique. D’autant plus que la situation économique du groupe lui impose des coupes drastiques auxquelles ces marques sont peu habituées.

Une rivalité encouragée

La rivalité entre marques n’est pas nouvelle au sein du groupe. Elle a même été plus que largement encouragée jusqu’à présent. Attendu qu’elle menait les marques à chercher à toujours faire mieux. Question technologie ou volume de ventes. Mais l’équilibre était alors assuré par Ferdinand Piëch, meneur de cette stratégie. Piëch parti, l’équilibre est rompu, et Matthias Müller doit parvenir à le rétablir.

Bien entendu, toute rivalité entre marques ou directeurs est réfutée par les porte-paroles de l’entreprise. Malgré tout Audi est coincé entre la montée en puissance de Volkswagen qui veut redorer son blason via l’électrique, et Porsche qui a depuis depuis son entrée dans le groupe ravi à Audi certaines de ses compétences. Sur les moteurs essence ou la plateforme MSB par exemple. Un positionnement rendu fort complexe avec la mise en cause successive de ses dirigeants dans l’affaire du dieselgate. La nomination d‘un nouveau directeur technique, issu de l’extérieur, pourrait aider à stabiliser la situation.

Source : Automotive News

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Véhicule électrique, bisbille en vue dans le groupe Volkswagen?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre

un nouveau directeur, issu de l’extérieur

Carlos Ghosn?
Expert es PDG « moulti-postes »

Michel
Invité

Carlos GHOSN directeur technique ??? Lui son domaine c’est plutot la finance

XXX
Invité

Carlos Ghosn en patron de l’alliance Renault Nissan c’est du Premium.
VW group n’a que du patron généraliste, générique.

wizz
Membre

il fera comme maintenant, en déléguant…
(voir les nouvelles concernant l’absorption de Mitsubishi)

bref, « moulti postes »

SAM
Invité

C’est toujours Porsche qui gagne face à Audi!

Louis
Invité

Moi qui voyait des problèmes de placement entre Skoda et Seat juste sous Vw, voila que la même chose se produit juste au dessus.

Bilan : Trop de marque et pas assez de marchés.

Solution :
– 1/ « A la GM » –> supprimer Seat et vendre Audi (ou Porsche),
– 2/ « Nous avons pris le juste poids du Dieselgate » –> Disparition de Vw et rebadgeage au fur et à mesure des modèles le plus courant en Skoda en ne renouvelant pas les modèles les plus HdG (pour faire redescendre Audi d’un cran).

Top stratégie
Invité

De la stratégie de haute voltige, sur le zinc du comptoir !
Désolé…

Anonyme
Invité

Et pendant ce temps là, l’Alliance Renault Nissan vient d’accueilli un énième « partenaire » en la personne de Mitsubishi, se qui fait que le groupe c’est maintenant 9 marques (Renault, Dacia, Nissan, Samsung Motors, Alpine, AvtoVAZ, Mercedes, Infinity et Mitsubishi) et cela ne pose quasiment aucun problème à cette entité gargantuesque

SGL
Invité

La prochaine génération de VE de l’Alliance Renault Nissan, devrait être particulièrement remarquable avec l’expérience cumulée de Renault Nissan Mitsubishi.

wpDiscuz