Accueil Chevrolet GM espère récupérer les déçus du dieselgate

GM espère récupérer les déçus du dieselgate

47
0
PARTAGER

Le dieselgate impacte salement l’image de VW et du groupe à l’échelon mondial. Sur un marché américain ou Volkswagen est à la traîne, les concurrents espèrent récupérer les déçus du scandale.

Déjà cet été un haut cadre du groupe américain confiait ses espoirs de séduire une clientèle amatrice de diesel mais plus en accord avec la marque allemande.

Dan Nicholson, responsable en charge des groupes motopropulseurs de General Motors, martelait alors que le dieselgate n’allait pas impacter le diesel dans l’absolu mais toucher VW et le groupe.

Le groupe américain entend continuer à séduire ces clients. Des clients lesquels, à l’heure de changer leur auto, pourraient changer de crèmerie. Et comme l’antenne américaine de VW va stopper les frais avec le diesel sur ce marché…

Ce n’est donc pas un hasard si, par exemple, le dernier Equinox vient d’hériter une mécanique du genre (certes aussi pour l’Antara européen par la suite). On évoque ici le quatre cylindres développant 136 ch pour 320 Nm. A l’heure de troquer son Tiguan TDI, le client pourrait se laisser convaincre par cette offre.

Cette mécanique diesel semble aussi programmée l’année prochaine sous le capot de la Cruze. Chevrolet disposera alors de plus d’arguments sous différentes silhouettes et segments pour attirer les propriétaires VW rebutés par le dieselgate.

Si la greffe prend chez Chevrolet il ne serait pas étonnant que l’ensemble du groupe suive aussi cette tendance. Pas de quoi cependant, et de loin, imposer le bloc diesel (encore peu répandu aux catalogues) sur un marché bien plus friand des moteurs essence.

Les brebis égarées du dieselgate se réfugieront-elles chez General Motors ?

Source : Autonews.

Crédit illustration : Chevrolet.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz