Accueil Chevrolet Vocation mondiale pour le Chevrolet Equinox

Vocation mondiale pour le Chevrolet Equinox

213
5
PARTAGER
Chevrolet Equinox 2018

Chevrolet a profité de la journée de l’équinoxe pour dévoiler le nouvel opus de son SUV phare l’Equinox et en profite pour faire de ce SUV un modèle à vocation mondiale. Il deviendra Opel Antara sur le marché européen.

La restylage du modèle actuel survenu il y a deux ans ne justifiait pas un dessin totalement nouveau. Le nouvel Equinox est plus évolution qu’une révolution et ne déroutera pas les propriétaires de l’actuelle génération. Le style se veut un peu plus consensuel cependant. La face avant adopte les derniers canons stylistiques du constructeurs avec des phares effilés qui juxtaposent la calandre et devient un peu plus agressive. Pourtant cette agressivité est contre-balancée par la disparition des arches de roues proéminentes du modèle actuel. Bref, l’Equinox semble vouloir séduire la gent masculine avec sa poupe agressive et la gent féminine avec une ligne plus douce.

Comme sur les derniers modèles du constructeur américain, l’intérieur se veut plus premium avec le remplacement des plastiques par des revêtements imitant le cuir sur la planche de bord. L’écran LCD 7 pouces de série peut passer à 8 pouces en option. Le système d’infodivertissement offre la compatibilité avec Apple CarPlay and Android Auto.

Plus court que son prédécesseur, le nouvel Equinox perd dix centimètres en longueur et offre des dimensions similaires au Captiva avec 4,65 m. Cette longue amoindrie ne devrait pas avoir d’impact selon le constructeur américain. L’Equinoxe est par ailleurs doté d’un empattement de 2,86 m, soit 15 cm de plus que le Captiva. D’un volume de 846 litres en configuration 5 places, le coffre atteint 1 798 litres une fois la banquette arrière rabattue.

La palette des motorisations est composée de moteurs essence turbocompressés. Point de V6 au menu, mais des moteurs très européens avec un 1,5 litre de 170 ch et un 2 litres de 252 ch. La palette des motorisations apporte la preuve que Chevrolet veut faire de son nouvel Equinox un modèle « global » avec la disponibilité dans le futur d’une motorisation diesel. L’office sera assuré par un petit 4 cylindres 1,6 litre turbocompressé de 136 ch.

Cette motorisation diesel sera utile au géant américain sur le contient européen où l’Equinox sera rebaptisé Antara et commercialisé  par Opel. Ce SUV va permettre à GM de revenir sur le segment D abandonné depuis l’arrêt du Chevrolet Captiva.

 

 

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Vocation mondiale pour le Chevrolet Equinox"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Anonyme
Invité

Et toujours cette découpe de capot qui suit les optiques, comme sur les Talisman, Saab and co … est-ce une mode ou cela a t-il une utilité technique ?

https://www.leblogauto.com/wp-content/uploads/2016/09/Chevrolet-Equinox-2018-6.jpg

http://www.les-automobiles-de-cyril.fr/wp-content/uploads/2015/12/DSC03772.jpg

4aplat
Invité

Pas fan de la découpe de la custode à l’AR …

simomax
Invité

ça fait rajouetr par dessus et pas intégré.

Navigator84
Invité

Le dessin détonera dans la gamme Opel.
Le Buick Envision y aurait plus sa place.

Invité

Il est logique que ce sera le chevrolet equinox qui intégrera le badge opel afin de sauver l’usine sud coréene de GM. Depuis le retrait de chevrolet en Europe l’ex usine daewoo connait un ralentissement de sa production. L’equinox qui remplace le captiva sera fabriqué en corée et non le buick enclave qui reste cantoné dans les usine chinoises.

wpDiscuz