Accueil Général Takata : certains des candidats à la reprise envisageraient le dépôt de...

Takata : certains des candidats à la reprise envisageraient le dépôt de bilan

65
0
PARTAGER

Du nouveau dans le dossier Takata. L’équipementier japonais en pleine crise a une partie de son avenir entre les mains de repreneurs et d’investisseurs.

A la fin du mois dernier des médias économiques, japonais en premier chef (et pour cause), se faisaient l’écho d’avancées dans la situation très délicate traversée par l’équipementier Takata.

On évoquait alors un tour de table et plusieurs pistes étudiées par les responsables et actionnaires entre repreneurs et investisseurs.

Selon différents médias un premier écrémage a eu lieu et une sélection plus affinée devrait être dévoilée d’ici la fin du mois d’octobre prochain.

Certains candidats opteraient pour la faillite et le dépôt de bilan. L’objectif unanimement partagé consisterait à contenir au maximum les risques financiers.

Carlyle et le fonds d’investissement américain KKR tout comme l’autre fond américain Bain Capital, ce dernier en association avec l’équipementier Daicel. On note aussi la présence de Key Safety Systems (filiale américaine de l’équipementier chinois Ningbo Joyson Electronic) dans la liste des candidats.

Tous les dossiers et les différentes scenarii vont maintenant être étudiés. On rappellera que les constructeurs japonais clients de Takata auront également leur mot à dire quant à la décision finale.

On en apprendra davantage suite aux prochaines avancées dont on attend des informations plus concrètes d’ici un mois. De quoi alors savoir si l’équipementier Takata, poids-lourd du secteur, se dirigera alors vers un profond plan de restructuration ou un dépôt de bilan.

Aucun représentant des parties évoquées n’a commenté ces informations.

Source : Autonews Europe.

Crédit illustration : Takata.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz