Accueil Hyundai Genesis et le défi de s’imposer comme une marque de luxe

Genesis et le défi de s’imposer comme une marque de luxe

71
5
PARTAGER

La nouvelle marque à vocation premium du généraliste coréen a tout à construire. Si chez Genesis on ne manque ni d’ambition ni de projets, ou de modèles dans les cartons pour densifier le catalogue sur les différents segments, on s’attend aussi à ce que le temps fasse son œuvre. La réussite, si réussite il y a, ne se fera pas du jour au lendemain…

C’est un entretien assez intéressant que vient d’accorder le responsable de Genesis au Canada, un entretien à découvrir dans son intégralité via ce lien.

Alors que la marque Genesis débute réellement sa phase de lancement sur le large continent nord-américain le dirigeant salue les premiers retours (positifs selon lui, l’inverse aurait été étonnant) entourant la statutaire G90.

Il va surtout plus loin. Conformation de la claire différenciation avec les Hyundai. Les modèles commercialisés par le généraliste coréen ne seront pas distribués précisément à côté des autos flanquées de leur badge Genesis distinctif. Les premium Genesis seront distribuées dans un environnement spécifique. Ne pas mélanger le haut de gamme et le tout venant pour résumer un peu trivialement.

Une donnée qui sera effective au Canada et sans nul doute également sur le plus important marché américain. A voir si, ultérieurement, un réseau de concessionnaires  100 % Genesis ne pourrait pas voir le jour.

Le marché du luxe et de l’auto premium étant concentré très largement dans les mégapoles du pays, les responsables locaux de Genesis ont précisément ciblé huit villes (Halifax, Québec, Montréal, Ottawa, Toronto, Calgary, Edmonton et Vancouver).

Enfin Michael Ricciuto a rappelé que la gamme naissante Genesis allait demander autant de temps à s’installer que l’image à construire. Chiper des clients premium à leur marque traditionnelle (BMW, Audi, Mercedes, Lincoln, Acura, Infiniti, Jaguar, etc, etc) ne sera pas une sinécure et il faudra réussir à les fidéliser entre nouveautés, services complémentaires, etc.

Le plus grand défi auquel est désormais confronté la marque Genesis ? Réussir, à terme, à s’imposer comme un authentique « produit de luxe » (en filigrane pas simplement une Hyundai « premium-isée »), une véritable marque premium. L’histoire Genesis ne fait que commencer…

Source : Autoguide.

Crédit illustration : Hyundai.

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Genesis et le défi de s’imposer comme une marque de luxe"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
greg
Invité

L’article mélange allègrement les mots luxe et premium.
Pourtant ils sont différents.
Le luxe c’est beaucoup plus exclusif , et il y a très peu de marques, en gros cela se limite à Bentley et Rolls-Royce.
Le premium ce sont les autres marques que vous évoquez, et qui dépassent largement les 100000 unités.

amiral_sub
Invité

je suis certain du succès en Amérique du nord, beaucoup moins sur le vieux continent

wpDiscuz