Accueil Actualités Entreprise DRB-Hicom semble prêt à se séparer totalement de Proton

DRB-Hicom semble prêt à se séparer totalement de Proton

127
1
PARTAGER

Repris en main par le gouvernement malaisien, Proton pourrait finalement  chercher plus qu’un partenaire, mais un nouveau propriétaire. DRB-Hicom semblerait prêt à abandonner la partie.

Après avoir racheté Proton en 2012 au nez et à la barbe de Volkswagen, DRB-Hicom est à la peine pour transformer le constructeur malaisien en source de revenu plutôt qu’en charge. La déconfiture commerciale et financière a poussé le gouvernement à reprendre la main en juin dernier, via un nouveau prêt et une restructuration imposée de l’état-major.

Proton doit donc officiellement trouver un partenaire, et serait selon les sources en discussion avec 7 investisseurs potentiels. Le but serait de nouer un partenariat sur un modèle équivalent à celui entre Perodua et Daihatsu. Les médias locaux évoquent l’intérêt de Suzuki (déjà partenaire technique), Geely, PSA, Renault, Volkswagen ou encore General Motors. Hormis pour Suzuki déjà bien installé dans la région, un tel partenariat serait un moyen de mettre pied en ASEAN, pré carré des constructeurs japonais.

Et selon les dernières rumeurs, DRB-Hicom envisagerait désormais sérieusement de vendre la totalité de ses parts dans Proton, d’ici à la fin du premier trimestre 2017. Le groupe aurait ainsi déjà informé ses principaux actionnaires. Rappelons que le lot comprend également le constructeur anglais Lotus…

Source : The Star

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "DRB-Hicom semble prêt à se séparer totalement de Proton"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre

Renault Lotus.
Il ne manquerait plus que quelques performances en F1…

wpDiscuz