Accueil F1 F1 – essais privés de Barcelone : nouveautés à valider

F1 – essais privés de Barcelone : nouveautés à valider

98
2
PARTAGER

Les écuries de Formule 1 sont restées en Espagne (à part Sauber), après le GP du weekend dernier, pour tester (et valider) de nouvelles pièces, de nouveaux réglages ou pour Renault une nouvelle version du Power Unit.

Les essais privés au milieu de la saison sont au nombre de 4 jours répartis en 2×2 journées. Les premiers se passent à Barcelone, les autres se passeront après le GP d’Angleterre à Silverstone. Sauber a décidé (faute de budget) de ne pas faire ces essais espagnols. Sur les 4 jours d’essais, au moins 2 doivent être effectués avec un « jeune pilote ». On citera parmi eux Ocon, Gasly, Celis Jr. Fuoco, Vandoorne ou Jordan King. Esteban Ocon devait faire une journée pour Renault puis une journée pour Mercedes, mais cette dernière a préféré appeler Pascal Wehrlein pour le deuxième jour.

Cipsu5AXAAAkK8V

Mercedes a ainsi utilisé ses deux journées sans « jeune pilote » avec Wehrlein et Rosberg. A Silverstone, Hamilton ne pourra prendre le volant comme c’était prévu. Certains veulent y voir un signe, du côté de Mercedes on indique juste qu’il fallait un pilote un peu plus expérimenté pour valider de nouvelles pièces. Ocon se consolera en apprenant qu’il devrait faire d’autre essais libres 1 durant la saison pour le compte de Renault. Du côte de RedBull aussi on a utilisé les deux titulaires mais c’était pour valider l’évolution moteur, tellement importante pour le reste de la saison. Haas a également utilisé ses deux titulaires.

CipgEDPU4AEkZ8_

Parmi les nouveautés, beaucoup concernaient des ailerons avant complexes (pour créer des vortex pour passer au mieux l’obstacle des pneus avant), ou des dérives latérales et même des capots moteur. Pour cela les écuries montent des grilles de sondes Pitot (cf. image de tête ou la Manor ci-après), regardent si les résultats (pression de l’air, vitesse, etc.) sont conformes aux simulations et si cela donne un gain à la voiture, tant en performance pure qu’en comportement. L’essai le plus radical fut sans doute celui de Williams (ci-dessus) qui a sorti un aileron digne des années 1980. Pas franchement légal à première vue, il a permis à l’écurie d’explorer des voies de développement pour sa voiture, pour cette année et pour l’an prochain. En effet, la Williams manque cette saison cruellement d’appui selon l’écurie et ils ont voulu voir si avec plus d’appui elle se comportait vraiment mieux.

Mais une des nouveautés très attendues ne se voyait pas. Il s’agit de la nouvelle version du moteur Renault qui équipait la Renault R.S.16 et la RedBull RB12. Cette évolution majeure qui doit entrer en scène au Canada vaut sur le papier plusieurs dixièmes au tour. Dans la pratique, on n’avait plus vu cela depuis 2 ans ! RedBull s’est déclaré satisfait de cette évolution et même Ricciardo (pourtant pas avare en critiques acerbes l’an passé) s’est montré enthousiaste. Tellement que RedBull souhaite carrément le nouveau moteur pour Monaco. Non pas que cela ferait une réelle différence sur ce circuit, mais ce serait surtout le bon moment pour changer les moteurs. Renault va faire de son mieux pour amener les nouveaux blocs qui ont montré une fiabilité en parcourant 433 tours.

image7.img.640.medium

Le vainqueur du GP de dimanche dernier, Max Verstappen, s’est même permis de signer un temps similaire à la Mercedes de Rosberg et à la Ferrari de Vettel en 1 minute 23 secondes 267 millièmes. Va-t-on vers un combat à 3 écuries avec toujours un avantage à Mercedes ? C’est probable. Du côté de Haas on essayait un nouveau châssis pour Romain Grosjean. En proie à de graves soucis de réglages de sa monoplace, le Français soupçonne le châssis d’en être la cause. En tout cas, il a tourné mardi 6 dixièmes plus vite qu’en qualifications. Réponse dans 10 jours à Monaco pour savoir si le châssis était bien en cause.

Jour #1
PosPiloteÉquipeTempsTours
1S. VettelFerrari 1:23.220103
2N. RosbergMercedes 1:23.337116
3J. ButtonMcLaren 1:23.75386
4R. GrosjeanHaas 1:23.88296
5P. WehrleinManor 1:24.29786
6D. RicciardoRed Bull 1:24.30789
7P. GaslyToro Rosso 1:24.82178
8A. Celis JrForce India 1:25.46799
9A. LynnWilliams 1:26.07186
10E. OconRenault Sport 1:26.530104
Jour #2
1M. VerstappenRed Bull 1:23.267118
2S. VandoorneMcLaren 1:24.006108
3P. WehrleinMercedes 1:24.145133
4E. GutiérrezHaas 1:24.592105
5A. FuocoFerrari 1:24.720118
6D. KvyatToro Rosso 1:24.737116
7A. Celis JrForce India 1:25.016103
8K. MagnussenRenault Sport 1:25.133122
9F. MassaWilliams 1:27.16794
10J. KingManor 1:27.61591

Illustration : 1 et 4-F1, 2-Renault, 3-Williams

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "F1 – essais privés de Barcelone : nouveautés à valider"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
gianni
Invité
Je me marre…. la victoire de boissons volantes est entachée de triche. Mac Laren a écris une lettre pour dénoncer que certaines écuries roulaient en pneus degonflés pendant les grands prix. La Fia n’a pas communiqué de noms, mais on parle d’un grand team et d’un team de milieu de tableau. J’aimerai savoir pourquoi la Red Bull de Ricciardo a eu un pneu explosé alors qu’il avait changé ses pneus 5 tours après Vettel. Pour quelle raison, la Fia et Pirelli vont activer le processus pour contrôler la pression des pneus obligatoires en temps réel et ce à compter de… Lire la suite >>
gabriel
Invité

et rouler avec des pneus dégonflés permet d’aller plus vite? étonnant. plus d’appui en virage? plus d’adhérence pour faire passer la puissance?
l’amélioration des performances de Renault fait plaisir!

wpDiscuz