Accueil Audi Techno Classica 2016 : des Audi rares

Techno Classica 2016 : des Audi rares

163
1
PARTAGER

A écouter les constructeurs, tous leurs modèles sont « intéressants », « spectaculaires » et « exceptionnels ». Mais pour le coup, les voitures présentées par Audi au prochain Techno Classica d’Essen sont hors du commun.

La plus connu, c’est l’Avus du salon de Tokyo 1991. Ce concept-car, tout d’aluminium vêtu, annonçait la première A8, tout en faisant un clin d’œil aux Auto-Union de Grand Prix. Son W12 est en fait une maquette en bois.
L’orange est la Spyder du salon de Francfort 1991. 16 ans avant la R8, Audi songe à un coupé à moteur central. Trop chère et impossible à rentabiliser, elle disparait après le salon.
La blanche est la Groupe S, qui devait disputer le championnat du monde de rallye 1987. Mais en 1986, la FIA saborde le Groupe B et annule le Groupe S. Elle ne connaitra donc pas la course.
La verte est une Slaby-Beringer de 1924. Elle est présente car elle possède un moteur deux-temps DKW.

Ensuite, Audi vient avec des véhicules si rares qu’il n’en a même pas de photos !
La DKW F9 est un modèle ultra-profilé, planifié pou 1941. La guerre l’empêche d’être produit.
Il y a également deux motos. L’ORe 250 domine les Grand Prix motos en 1930. Quant à l’Audi Z02 de 1976, c’est une étonnante réflexion autour d’une moto à moteur d’Audi 50.

Source :
Audi

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Techno Classica 2016 : des Audi rares"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
greg
Invité

J’adore l’Avus, c’est la première fois que je regrette de ne pas pouvoir me rendre à la Techno Classica.

wpDiscuz