Accueil F1 F1 2016 : Les pilotes de Renault F1 restent à confirmer

F1 2016 : Les pilotes de Renault F1 restent à confirmer

118
6
PARTAGER

Les pilotes de Lotus F1 pour 2016, un contrat en poche, étaient jusqu’à cette fin de semaine Pastor Maldonado et Jolyon Palmer. Lotus (re)devenant Renault, la situation n’est plus si limpide, si l’on en croit la déclaration que Carlos Ghosn a donné au Figaro.

Le PDG de Renault, qui par ailleurs se donne trois ans pour revenir au meilleur niveau, a en effet indiqué que les nombreuses incertitudes qui restent à clarifier le seront le mois prochain et pas avant. Renault donnera alors la composition de l’équipe, les objectifs, la stratégie, et « les pilotes et les partenaires« .

La présence de deux pilotes payants était cruciale pour une écurie Lotus aux abois financièrement, indépendamment de la valeur intrinsèque des hommes en questions. On a désormais une bonne idée de ce qu’est capable de faire Pastor Maldonado… Quant à Jolyon Palmer, si son titre de champion GP2 en 2014 parle en sa faveur, il manque cruellement d’expérience. La paire n’a donc pas vraiment le lustre nécessaire pour assurer la résurrection d’une écurie du standing et des moyens de Renault. Que fera le constructeur français ? L’idéal serait de nommer capitaine de route un pilote expérimenté et reconnu, sans qu’il soit besoin de recruter une star dès maintenant. Il y en a quelques pilotes avec le profil adéquat sur le marché, comme Jean-Eric Vergne et Kevin Magnussen, remercié sans ménagement par McLaren. Pour le second baquet, un jeune pilote issu de la FR 3.5, si possible français, encore que cela n’ait jamais été une priorité pour Renault qui a toujours privilégié le potentiel à la nationalité, serait une évolution naturelle mais demande un peu de temps.

En tout état de cause, les avocats se frottent déjà les mains et se plongent dans la lecture des clauses les plus obscures des contrats des pilotes Lotus qui vont passer un Noël plus inconfortable que prévu.

Source : Le Figaro via BBC
C
rédit illustration : Renault

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "F1 2016 : Les pilotes de Renault F1 restent à confirmer"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
carlier
Invité

pourquoi pas vandoorne si Vasseur est au commande ?

gigi4lm
Invité

Parce qu’il faut un pilote expérimenté et reconnu. En deuxième pilote, pourquoi pas mais J. Palmer ferait aussi bien l’affaire avec l’avantage d’être déjà en place et d’avoir une saison de roulage le vendredi … merci R. Grojean.

4aplat
Invité

Depuis que l on entends parler du rachat de Lotus par Renault, il a toujours ete question du contrat des pilotes … ils ont signe avec Lotus mais pas avec Renault.
Quels sont les plans du Losange ? L avenir nous le dira !!!

Kamuikaz
Invité

J’ai du mal à croire que Renault se séparera de Maldonado ou Palmer vu les sommes colossales qu’apportent les deux, racheter leur contrat coûterait une fortune et en ont-ils vraiment le droit ? Je lis partout que Maldonado et Palmer ont signé un contrat avec Lotus et non avec Renault… mais et alors ?

Si hier quelqu’un travaillait en tant que conseiller à l’ANPE, je doute qu’il se fasse renvoyé le lendemain parce que l’entreprise a changer de nom pour Pôle Emploi, ça n’aurait pas de sens.

Er
Invité
Ben quand une boite se casse la gueule et qu’un repreneur éponge les dettes ca s’appel un plan social, donc dehors les pilotes! …. Il ne s’agit pas d’un simple changement de nom, l’écurie à tout simplement faillit être out pour 2016 et les discussions avec Bernie ont dû être primordiales avec Renault lorgnant vers les revenus des « grands » constructeurs (et oui, y a des primes qui n’ont rien à voir avec le resultat….) …. Donc le sous des 2 pilotes payants ne va pas peser lourd, si en plus Renault aura un sponsor titre sûrement plus riche que ce… Lire la suite >>
wizz
Membre

Lotus était en grande difficulté financière, mais n’avait jamais été en faillite officiellement, n’avait jamais eu à faire un plan social…

wpDiscuz