Accueil Citroën Citroën dévoile sa nouvelle e-Méhari

Citroën dévoile sa nouvelle e-Méhari

282
26
PARTAGER

Après une campagne de teasing qui aura duré plusieurs jours, Citroën dévoile comme prévu sa nouvelle E-MEHARI, entièrement électrique.

Citroën réinvente la Méhari et lançant une E-MEHARI 100 % électrique qui reprend quelques éléments stylistiques introduits sur le dernier concept car Cactus-M mais également la base de la Bolloré Bluesummer, ce qui se voit.

La E-MEHARI, qui repose sur un châssis surélevé, dispose des fameuses batteries sèches LMP (lithium métal polymère) insensibles aux variations climatiques développées par le groupe Bolloré. La nouvelle venue est capable de rouler à 110 km/h maximum et bénéficie d’une autonomie de 200 km en cycle urbain comme sa jumelle la Bluesummer.

Ses batteries se rechargent complètement en 8 heures en 16A sur les installations le permettant (bornes domestiques ou bornes publiques type Autolib)  ou en 13 heures sur les prises domestiques en 10A. Pas de recharge rapide pour la E-MEHARI mais ce genre de véhicule ne se prête guère aux longs trajets et aux recharges en 30 minutes qui vont avec.

Les batteries LMP de Bolloré nécessitent une température de fonctionnement de 70°. Lors d’un stationnement prolongé, la batterie se décharge de 1,5% par heure pour maintenir cette température et pour pouvoir servir à tout instant. Citroën propose également un mode hivernage qui fait tomber l’auto-décharge en-dessous de 1% par mois mais qui nécessite une phase de sortie d’hivernage d’environ 5 heures pour remonter la batterie à sa température de fonctionnement.

Méhari2_1

Dotée de 4 vraies places – dont une banquette rabattable – revêtues de tissu lavable, sa carrosserie thermo-formée ne souffre pas de la corrosion, ne nécessite pas d’entretien de peinture et peut résister aux petits accrochages grâce à son élasticité. Elle permet aussi d’être lavée toute entière, intérieur et extérieur, d’un coup de jet d’eau.

Le constructeur aux chevrons détaille également, au niveau du couvre-chef, une capote amovible avec une fermeture au moyen d’un système d’occlusion latérale escamotable. De quoi couper le vent frais qui pourrait en gêner certains, un rappel de son ancêtre la Méhari.

Colorée, la E-MEHARI jouera aussi la carte de la personnalisation offrant par exemple le choix entre quatre livrées de carrosserie (beige, jaune, bleu et orange), deux couleurs de toile (noir et rouge-orangé) ainsi que deux garnissages et harmonies intérieures (beige et rouge-orangé). L’association bleu pour l’extérieur et orange pour la sellerie fait immanquablement penser au concept ca Cactus-M, en revanche certains pourront regretter l’absence du blanc et bleu de la Méhari Azur.

La E-MEHARI sera produite, comme l’était la Bluesummer (sa production s’arrête pour laisser place à celle de la nouvelle venue), à l’usine PSA Peugeot Citroën de La Janais (Rennes) et commercialisée en France au printemps 2016. Pour le moment les cadences sont de 5 véhicules/jour avec une équipe de 35 personnes et à l’usine on espère un petit carton commercial. Le tarif n’a pas été officiellement communiqué mais devrait osciller autour de 24 000 euros (hors bonus) comme le montant pratiqué pour une certaine Bluesummer. A noter que la batterie reste en location avec là aussi un tarif à découvrir.

Source et photos : Citroën

Poster un Commentaire

26 Commentaires sur "Citroën dévoile sa nouvelle e-Méhari"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thibaut Emme
Admin

La e-Mehari utilise les batteries Lithium-métal polymère qui sont très bien pour un service d’auto-partage mais qui sont limites pour un véhicule particulier.

Il faut rappeler que les batteries perdent environ 1,5% de leur charge par heure pour maintenir leur température de fonctionnement.

Il y a un mode « hivernage » qui fait tomber à 0,5% par mois ce qui évite de maintenir branchée, mais cela demande de réveiller la voiture sur 5 heures environ.
Point noir ce l’hivernage, le loyer de la batterie qui court toujours sauf erreur.

SGL
Invité

Sa bouille est tellement sympathique qu’il en serait presque dommage qu’une version thermique n’existe pas en 3 cylindres essence.
Même si cela pourrait être considéré comme contre-productif vis-à-vis de l’écologie, cela aura le mérite d’amortir les composants autres que la chaîne de traction électrique de l’auto.
Une version thermique pourrait être sensiblement moins chère que sa cousine électrique.

forever young
Invité
Esthétiquement, on va dire qu’ils ont fait le boulot chez Citroën car sans être un prix de beauté, elle passe mieux que l’abjecte blue summer. Mais bon, déjà quand on la verra en vrai avec ses jeux de carrosserie dignes d’une voiture pour enfant, ça ne sera plus la même chose… Il ne faut pas oublier non plus que la base technique est absolument identique à la Bolloré. Ce qui donne une voiture du siècle dernier pour les qualités dynamiques, pour la sécurité et pour le freinage. Et puis surtout, la technologie de batterie Bolloré impose de la charger en… Lire la suite >>
wizz
Membre
J’ai déjà tartiné en long et en large sur le sujet. La batterie LMP n’a pas ces tares. Sa pseudo-décharge est imputable à la manière dont la batterie est utilisée: c’est à dire en tant que voiture en libre service, voiture de location On a tous une voiture diesel, turbo, injection haute pression, etc…. Lorsqu’on prend SA voiture, spécialement en hiver, on roule doucement au début, en laissant le moteur monter en température, en laissant l’huile devenir fluide et bien pouvoir lubrifier les composants mécaniques. Enfin, devenir chaud, on se permet d’appuyer plus fort sur l’accélérateur. Certains laissent même leur… Lire la suite >>
forever young
Invité
A croire que tu bosses pour bolloré? Je connais le mode de fonctionnement de cette batterie, et je dis qu’elle n’est pas du tout adaptée à ce que devrait être une Méhari. En l’occurence une voiture de plage ou de résidence secondaire que les gens peuvent garder dans leur garage toute l’année quand ils sont absents, sans avoir besoin de la laisser branchée. Donc peu importe les qualités et les défauts de cette technologie et pourquoi elle est conçue comme ça, c’est une ineptie de mettre une cette batterie sur cette voiture car ça la condamne à être une voiture… Lire la suite >>
wizz
Membre

Si tu connaissais le mode de fonctionnement d’une batterie LMP, alors pourquoi affirmais tu qu’elle doit être constamment être sous charge sous peine d’être déchargée immédiatement?

Les batteries polymère, il y a dans les appareils nomades ultra plat, que sont les PC ultra portable (on ne déclipse plus la batterie), les tablettes, ou encore le très célèbre téléphone à la pomme

http://www.cdiscount.com/telephonie/batteries-telephone/batterie-pour-iphone-6/f-14487-auc2009942998770.html

Li-ion Polymer Battery
et à la dernière nouvelle, ce ne sont pas des téléphones fixes, fixés à une prise électrique, devant être en charge permanente…

forever young
Invité

Je me suis juste mal exprimé, je voulais dire qu’elle commençait à se décharger si on ne les laissait pas branchées. Elles ne seront pas immédiatement à plat bien sûr…
Mais elles doivent être maintenues à 80 degrés, pour ne pas s’auto-consommer c’est un fait.

wizz
Membre
C’est un fait!!! mais tu n’es pas capable de citer une seule source documentation. Son maintien à 80°C, ce n’est pas pour éviter sa auto-consommation C’est pour que cette batterie puisse fournir beaucoup de kW, immédiatement Une Bluecar, c’est une puissance max de 50kW, que l’automobiliste peut très bien solliciter immédiatement, juste après la prise en main. On peut très bien démarrer une Bluecar, et devoir s’insérer sur une autoroute au bout de 200m. Une puissance de 50kW, 68ch ne sont pas de trop pour pouvoir s’insérer en toute sécurité. Pour cela, elle doit être constamment à la bonne température,… Lire la suite >>
ludger
Invité

Dire qu’ils nous avaient présentés une voiture qui était super sympa, la Cactus M.

Pourquoi ne pas l’avoir « électrifier »… Car perso, cette nouvelle version de la Mehari, je la trouve vraiment décevante…

La Cactus M pouvait également être lavée facilement, intérieur compris par exemple…
Le style aussi rappelait la Mehari…

Bref, vraiment déçu par cette nouvelle venue… Autant la Cactus M j’étais persuadé de la croiser souvent sur le bord des plages l’été, autant celle-ci je suis septique.

L’avenir me donnera tort ou raison…

Pat
Invité

J’aime bien et pour une fois que PSA nous montre une vrai voiture qui sera produite et pas une enième promesse ou un enième projet ou prototype qui n’aboutira jamais à rien à court terme, je dis : « Bravo » !!!!

Pat
Invité

A t-on une idée du prix ?

Louis
Invité

Autour de 24 k€ (dans l’article) avec les batteries en location.

Aille !

wpDiscuz