Accueil F1 F1 : Austin – 4 tours et puis s’en va ?

F1 : Austin – 4 tours et puis s’en va ?

78
3
PARTAGER

Le « Circuit des Amériques » ou COTA a fait son apparition dans le calendrier de la F1 en 2012. L’édition 2015 a été marquée par une pluie diluvienne et cela pourrait coûter la survie du GP des USA.

L’Etat du Texas sur lequel se trouve le circuit finançait à hauteur de 25 millions de dollars le GP de F1 sous condition de retombées économiques. L’accord portait sur 10 ans, mais après 3 saisons à ce montant, les aides devraient tomber à 19,5 millions pour 2015 selon une source officielle du bureau du Gouverneur. Le bureau indique que la simple baisse des spectateurs n’est pas la raison principale mais que le Texas a recalculé l’impact économique du GP de F1.

Pour Bobby Epstein, Président du COTA, c’est bien la baisse de fréquentation qui est pointée du doigt et cela va coûter la survie de l’épreuve. En effet, l’édition 2015 du GP a été « financièrement dévastatrice » et les 5,5 millions s’ajoute donc à ce trou. Il semble évident que Bernie Ecclestone ne fera pas de geste envers le COTA et avec son tact habituel, il a déclaré en marge du GP du Brésil : « Si cela (les aides NDLA) a changé, ce sera difficile de continuer de courir à Austin ».

Si cela devait arriver, ce serait dommage car le circuit est peut-être le seul vraiment intéressant dessiné par Tilke depuis des années. « Pour utiliser un terme technique, je pense que nous sommes foutus » déclare Epstein. Le GP des USA pourra-t-il se relever de l’édition 2015 ? Les autres événements prévus sur le COTA ne sont pas remis en cause (X Games, MotoGP, etc.).

Source : my Statesman, illustration : COTA

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "F1 : Austin – 4 tours et puis s’en va ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Frederic E
Invité
Le temps cette années est un élément, la baisse des aides en est un autre mais la cause n\’est-elle pas à chercher du coté d\’une F1 moribonde et inintéressante faite de pilotes, à deux ou trois exceptions près, sans charisme ni attrait ou charme, plus proche désormais d\’une formule monotype, d\’une FIA engoncées dans ses dorures et son immobilisme à la papy et un Bernie Ecclestone toujours aux commandes et qui a détruit au nom de l\’argent la formule \ »reine\ » du sport auto. Le plaisir en compétition existe mais il est ailleurs et loin du barnum actuel qui n\’interesse plus… Lire la suite >>
zak
Invité

Tout à fait d\’accord.

Firecracker
Invité

Ces organisateurs, bien content de retrouver un grand prix délaissé par une autre organisation en faillite se retrouve dans la même situation.
Organiser un grand prix de F1 avec Bernie, c\’est du pur mecenat, aucune logique économique à la signature.
Le jour ou les organisateurs s\’associeront Bernie fera bien la gueule, sinon quand Bernie aura tondu tout les riches organisateurs qui veulent satisfaire leur ego, on retrouvera peut être un championnat stable et des grand prix mythiques.

Même la mort négocie avec Bernie, vivement qu\’elle aies les fonds …

wpDiscuz