Accueil Aston Martin Aston Martin DBX : différentes pistes pour sa localisation industrielle

Aston Martin DBX : différentes pistes pour sa localisation industrielle

72
3
PARTAGER

Alors qu’un plan de suppressions d’emplois est dans les cartons du côté du constructeur britannique, la marque travaille aussi sur un nouveau projet industriel visant à assurer la production du prochain DBX de série.

On le sait depuis plusieurs semaines. Andy Palmer et les dirigeants du constructeur britannique planchent sur un dossier d’importance : l’implantation d’un nouveau complexe industriel devant assurer l’assemblage de son premier SUV de série, SUV dérivé du concept DBX.

Alors que les finances de la marque anglaise ne sont pas florissantes, il faudra aller plus loin que Gaydon pour le DBX. Différentes options se dégagent. Le choix n’a pas encore été tranché.

Aux dernières informations, les dirigeants d’Aston Martin ont réduit la liste des lieux potentiels. On retrouve le territoire américain et l’Alabama, le Pays de Galles ou encore le sol anglais (Coventry ou Birmingham) ou même une nouvelle usine en Europe de l’Est.

En choisissant le sol anglais ou le Pays de Galles par exemple, Aston Martin bénéficierait incontestablement de soutiens financiers et autres avantages fiscaux divers pour la sortie de terre du complexe et la création d’emplois. La piste américaine pour se rapprocher de son partenaire Daimler (Tuscaloosa) et du tissu des fournisseurs locaux revient cependant avec insistance.

Source : Automotive News Europe.

Crédit illustration : Aston Martin.

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Aston Martin DBX : différentes pistes pour sa localisation industrielle"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
CaptainBigleux
Invité

L’info est intéressante. Mais que de lourdeur dans l’écriture.
Premier paragraphe : « un nouveau projet industriel visant à assurer la production du prochain DBX de série »
Deuxième paragraphe : « un nouveau complexe industriel devant assurer l’assemblage de son premier SUV de série »
un peu redondant non ?

greg
Invité

Pourquoi ne pas proposer l’affaire à Magna? Ils produisent aussi la Rapide non?

Captain Haddock
Invité

La Turquie le Maroc l’inde ?

Aston Martin a annoncé vendredi que ses pertes avaient pratiquement triplé en 2014 avec le rappel de milliers de voitures et un recul de ses ventes en Chine.

Le constructeur de voitures de sport haut de gamme a fait état d’une perte de 71,8 millions de livres (97 millions d’euros) l’an dernier après 24,5 millions l’année précédente, accumulant ainsi quatre années consécutives dans le rouge.

wpDiscuz