Accueil Actualités Entreprise Des nouveautés pour la Tesla Model S

Des nouveautés pour la Tesla Model S

97
8
PARTAGER

Le constructeur américain de Palo Alto continue de faire évoluer la gamme de la Model S. Après l’introduction du modèle 70 kWh à 4 roues motrices prenant le relais de la version 60 kWh, trois nouveautés, et pas des moindres, sont annoncées.

Après la 70 kWh à 4 roues motrices, voici la S 70 sans les quatre roues motrices (RWD donc) qui se pose comme une nouvelle offre d’entrée de gamme. Le constructeur américain annonce en effet que celle-ci sera lancée à partir du mois d’août prochain à partir de 70 000 dollars (sans incitations fiscales) offrant une puissance de 319 ch, batterie de 70 kWh, autonome estimée à 230 miles (environ 370 km), un 0 à 60 mph (98 km/h) en 5,5 s pour une vitesse de pointe de 140 mph soit environ 225 km/h.

Tesla annonce aussi l’arrivée de la P90D (un cran au-dessus la P85D) et donc sa batterie de 90 kWh pour une autonomie en amélioration de 15 miles. Dotée de ce que Tesla appelle Ludicrous Mode, la berline électrique pousse plus fort encore dans le 0 à 60 mph, un  exercice alors croqué en 2,8 s, pour une vitesse de pointe portée à 155 mph soit environ 250 km/h. Comptez 10 000 dollars pour cette option (obligatoirement en batterie de 90 kWh, cette dernière étant accessible seule à 3 000 dollars).

A noter enfin que le constructeur américain profite de ces différentes annonces sur la Model S pour évoquer les deux prochaines autos au catalogue. Les premières livraisons du SUV Model X débuteront dans deux mois. La berline d’entrée de gamme Model 3 est annoncée d’ici deux ans.

Source : Tesla.

Crédit illustration : Tesla.

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Des nouveautés pour la Tesla Model S"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

C’est bien, bonne chose de peaufiner sa base, le Model S le pilier de la marque, car la concurrence risque de faire mal après 2020 et le succès sur le long terme ne pas garanti sur le SUV Model X ainsi que le Model 3 qu’on parle pour 2018.
Elon Musk estime que l’autonomie augmentera de 5% tous les ans ou tous les 2 ans et qu’il le proposera dans ses packs batteries mis à jour régulièrement.
Tesla semble bénéficié d’un certain attentisme des premiums Allemands.
Des nouvelles de la progression des ventes de l’i3 ?(ou de la régression !)

Illuminati
Invité
Lors de la création de Tesla, Elon Musk a affirmer que la création de Tesla ne servait qu’à accélérer l’offre des voitures électriques. Il veut créer de la concurrence. Pour ce faire il a même libéré tous ses brevets… une première dans l’industrie. Entre temps, son usine ne satisfait pas à la demande. Il y a une liste d’attente pour le modèle S, et plus de 24,000 réservations ($5,000) pour le modèle X… dont personne n’a encore vu la version finale. C’est un an de production qui a déjà trouvé preneur. L’arrivé du modèle 3, fin 2017 / début 2018,… Lire la suite >>
wizz
Membre
On en a déjà discuté. Si Elon a donné ses brevets, c’est tout sauf par humanisme. Il aura plus à perdre s’il conserve l’exclusivité de ses brevets. Une Porsche 911, une Clio, une moto Honda ou une Touran, c’est super, c’est la liberté….à condition qu’il y ait des stations service. Sinon, ce n’est pas très utile. C’est pareil pour la voiture électrique. Avec une voiture thermique, en moins de 5 minutes, on refait le plein et c’est parti pour 1000km. Mais avec une voiture électrique, non seulement l’autonomie est ridicule, mais en plus, le temps de recharge dure une éternité.… Lire la suite >>
SGL
Invité
Dommage que Renault (avec Nissan) ne se jette pas dans des VE de classe intermédiaire entre la Leaf et une Tesla Model 3, avec donc une batterie de 50 kWh (norme 2015) et au moins 90 kWh (norme 2019) de quoi assurer 250/350 km (norme 2015) à des autos d’une taille de Mégane, Laguna voire Talismans avec chargement rapide (le système Tesla à 135 kw) pour envisager des longs trajets sur autoroute. Tout en sachant que l’autonomie doublera presque lorsque de leurs restylages vers 2020. C’est certain qu’il manque encore de constructeurs pour lancer des VE crédibles sur une grosse… Lire la suite >>
SGL
Invité

Je disais « Dommage que Renault (avec Nissan) ne se jette… »
Parce qu’il me semble que l’alliance Renault/Nissan est relativement le mieux placé techniquement pour créer une vraie gamme de VE, suivie d’une encablure des groupes VAG et BMW.
Mais Carlos Tavares (qui s’inquiète pour Citroën et DS) serait bien inspiré de faire des avancées sur des modèles électriques sous le logo de ses deux marques, réputées pour être décalées, et à défaut aussi de pouvoir proposer des grosses motorisations thermiques du V6/ V8 etc.

wizz
Membre

Il y a le soucis du prix acceptable par le client…qui varie en fonction des marques
-une BMW serie 5 à 50k€, ça se vend bien, et ça se vend en France puisqu’on en voit dans les rue
-une Citroen C6 V6 hydractive 50k€, c’est bien comme véhicule, mais tu n’en vois pas dans les rues, parce que personne ne veut foutre 50k€ dans une voiture française

100k$, aux USA, ça se vend bien en Porsche, en Maserati, etc…
Mais 100k$ pour une Viper, les Américains ne l’acceptent pas d’y mettre ce prix.

Bref, le prix acceptable. A tenir compte…

SGL
Invité
Oui, effectivement @ wizz, je saisis bien. Les clients potentiels sont prêts à mettre en fonction des marques c’est le « pricing power » Certes Renault /Peugeot /Citroën ne l’ont pas (le pricing power). Mais justement peut-être DS ! Cela se travaille et il faut accepter d’investir à perte pendant 5 à 10 ans, PSA peut-il le faire ? Car PSA et donc DS sont trop dépassées en termes de grosses motorisations pourvoyeur d’image par rapport aux Allemandes. Et pire que la technique pure ! Les préjugés des gens sont plus forts que tout le reste. Donc autant qu’ils attaquent dans un… Lire la suite >>
juuhuu
Invité

@wizz, c’est plutôt une bonne chose finalement si cela permet de se retrouver plus facilement avec des supercharger partout plutot que chacun sa borne minable compatible qu’avec lui meme ?

wpDiscuz