Accueil F1 F1 : beaucoup de monde intéressé par le rachat

F1 : beaucoup de monde intéressé par le rachat

103
6
PARTAGER

La semaine dernière c’était une association entre RSE Ventures et QSI (les propriétaires de BeIN et du PSG NDLA) qui semblait sur les rangs pour racheter l’une des disciplines automobiles les plus rentables (si ce n’est la plus rentable). Cette semaine c’est le diffuseur Sky (entre autres) à qui l’on prête des velléités de rachat.

Combat de diffuseurs ?

Sky est diffuseur de la F1 et sait tout l’attrait qu’a encore la discipline à travers le monde. Les revenus mondiaux dépassent chaque année le milliard de dollars et le Sunday Times indique que Sky évaluerait un rachat des parts restantes de CVC Capital Partners (35,5% de la Holding Delta Topco) pour plus de 7 milliards de dollars. Sky n’irait pas seul au combat puisque le groupe britannique s’allierait avec un autre diffuseur britannique, Liberty Global, propriété de John Malone. On se rappellera que Malone a déjà tenté de racheter les droits l’an passé, en vain.

Un autre larron serait également sur les rangs, le milliardaire canadien Lawrence Stroll, bien connu dans le milieu de la F1 (et amateur de Ferrari). Stroll a fait fortune en rendant mondialement célèbres des marques comme Tommy Hilfiger, Ralph Lauren ou Pepe Jeans par exemple et cherchait l’an dernier à racheter une écurie. On lui a prêté l’envie de rachat de l’un des moribonds de 2014 et même d’une part minoritaire des droits de la F1.

Bernie Ecclestone resterait aux manettes

Ces rachats potentiels devraient concerner surtout les 35,5% encore détenus par CVC Capital, mais également les 5% de Bernie Ecclestone. Pour les diffuseurs (Sky, BeIN, Liberty Global), ce rachat est stratégique car cela permet d’être aux commandes du programme qu’ils proposent à leur spectateurs payants. Même si la FIA fixe les règles, elle suit bien souvent les demandes de la FOM et donc du détenteur des droits ou de son représentant.

A ce propos, ceux qui se réjouiraient de voir Ecclestone partir à la suite de ce rachat en seront pour leur frais puisque Mister E. a visiblement les faveurs de tous les acheteurs potentiels. Il faut dire que si l’image de la F1 est écornée en Europe, les revenus générés n’ont de cesse de grimper chaque année.

Source : Sunday Times, illustration : F1

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "F1 : beaucoup de monde intéressé par le rachat"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
pcur
Invité

Sur stroll : il vend la marque Ralph Lauren dans différents pays mais il n’est absolument pas propriétaire de la marque, dont le PDG reste…Ralph Lauren (grand amateur de voiture lui aussi)

Raymond le barbu
Invité

Thibault, j’aimerais avoir ton avis sur la question: pourquoi la FIA ne rachèterait pas les droits d’un championnat qu’elle légifère?
En effet, il me semble que dans de nombreux sports, la fédération dirigeante gère aussi les droits (UCI, FIFA). Ainsi, cela évite les divergences d’intérêt et permettrait à la FIA d’avoir la main-mise sur la discipline, et ainsi pouvoir remettre en ordre la F1 (comme elle l’a très bien fait avec le WEC). Est-ce que mon idée est si stupide que cela? 🙂

wpDiscuz