Accueil F1 F1 2017 : Michelin est candidat, Pirelli est circonspect

F1 2017 : Michelin est candidat, Pirelli est circonspect

120
9
PARTAGER

La FIA a ouvert un appel à candidature pour la fourniture des pneumatiques en Formule 1 de 2017 à 2019. Outre Pirelli, actuel fournisseur, Michelin a déposé officiellement sa candidature mais entend imposer sa vision pour ce sport.

Michelin s’est toujours montré en faveur de la concurrence entre manufacturiers de pneumatiques mais faute d’un règlement intéressant, le Bibendum a déserté la F1 fin 2006 après l’adoption de la règle du manufacturier unique. Près de 10 ans après avoir laissé la place, Michelin se montre très critique envers la technologies des gommes de F1.

Pour sa candidature, déposée très près de la date limite, Michelin compte imposer sa vue et revient à sa marotte des 18 pouces plus proche des voitures de monsieur Toutlemonde. D’ailleurs Michelin en fait une condition sine qua non pour son retour dans la catégorie dite reine. Si Michelin était choisi mais si les pneus de 13 pouces actuels était conservé, alors le Bib’ renoncerait assure Pascal Couasnon patron de Michelin Motorsport.

Du côté de Pirelli, évidemment on joue le détachement. Paul Hembery déclare ne pas s’intéresser à la candidature de Michelin même s’il en connait le contenu dans les grandes lignes. Pirelli se défend d’offrir une technologie pneumatique en retrait et affirme simplement répondre au cahier des charges de la F1. Concernant le 18 pouces (testé par Pirelli) le groupe italien ne comprend pas la position de Michelin puisque pour le moment les règlements en discussion ne parlent pas d’un passage au 18 pouces.

On a donc un manufacturier qui suit scrupuleusement les desiderata de la F1, et de l’autre un manufacturier qui souhaite que les choses bougent et est force de propositions (même certaines qui peuvent sembler farfelues). Qui gagnera ? La FIA devrait trancher au cours de l’été et si Pirelli semble avoir les faveurs de Ecclestone, rien n’est encore joué. En tout cas l’espère Michelin.

Source : Michelin via Motorsport.com, illustration : T. Emme/le blog auto

 

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "F1 2017 : Michelin est candidat, Pirelli est circonspect"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Dcomdim
Invité

Ce n’est pas Ecclestone qui fait la FIA…

Carlos Ghost
Invité
Pirennemi a les faveurs de Bernard Picsou car il accepte, pour donner un piment artificiel aux courses, de faire des pneus aussi résistants que la vertu de Zahia. Michelin refuse cette compromission. Refuse de faire des pneus sur jante de 13 qui ressemblent aux soutifs de Lolo Ferrari. Entre la « taille basse » des voitures tunées qui transforme les jantes en roues de tombereaux (voir le énième concept Alpine) et les pneus de monster truck en réduction des F1, il doit y avoir une juste mesure, non ? PS Thibaud, comme vous passez par là, pouvez-vous me dire pourquoi le blog ne… Lire la suite >>
Admin

Je vous invite à prendre avantage du service de connexion par un des trois réseaux sociaux que nous avons mis en place. Cela vous permet de rester connecté, et au site de se souvenir de vous. Au cas où vous vous posiez la question, il n’y a pas de notre part d’intention louche ou pire, bassement mercantile, derrière ce système, c’est simplement que Google, Facebook et Twitter sont bien meilleurs que nous à détecter et filtrer les robots spammeurs.

zak
Invité

Google, Facebook et Twitter sont des services complètement inutiles et peu représentatifs de toute façon : le meilleur choix pour être espionné par Big Brother…

wpDiscuz