Accueil Formula E Formule E 2015 : Jérome d’Ambrosio sur le tapis vert à Berlin

Formule E 2015 : Jérome d’Ambrosio sur le tapis vert à Berlin

91
5
PARTAGER

Avec un déclassement surprise et controversé du vainqueur après le podium, la Formule E rejoint les rangs des autres séries du sport auto où ce type de coup de théâtre n’est pas si rare… C’est Lucas Di Grassi qui en fait les frais après une course dominatrice, laissant la victoire et les points qui vont avec à Jérome d’Ambrosio. Le pilote brésilien perd à trois courses de la fin de la saison une occasion de faire le break au classement désormais mené par Nelson Piquet Jr.

La course était disputée sur un tracé très « béton » tracé sur l’aéroport de Tempelhof, un circuit dessiné sur une immense dalle avec les ralentisseurs et les barrières pour seul paysage qui souffrait de la comparaison avec le cadre chargé d’histoire de Monaco, théâtre de l’e-Prix précédent.

FormulaE_1

Qualifications

Une hiérarchie se dessine désormais dans le peloton de la Formule E et on attend les mêmes noms aux essais comme en course à la fin de cette première saison. Toutefois, les essais qualificatifs produisaient une surprise avec la pole position pour Jarno Trulli. Le vétéran italien, qui s’est embarqué dans la série comme patron d’écurie et pilote, n’avait pas jusqu’à présent fait montre de son talent, mais le tour qualif réalisé samedi montre qu’il est toujours là. Derrière Trulli on retrouvait deux hommes forts du championnat, Lucas Di Grassi et Sébastien Buemi, devant les deux régionaux de l’étape, Nick Heidfeld et Daniel Abt. Quatre des cinq Français en lice réalisaient un tir groupé derrière Jérome d’Ambrosio entre la septième et la dixième position, dans l’ordre Prost-Duval-Sarrazin-Vergne, Charles Pic étant plus loin.

FormulaE_4

Course

Jarno Trulli ne profitait pas de sa pole et voyait Di Grassi jaillir devant lui et prendre un avantage certain alors que Jarno s’installait comme au bon vieux temps en tête du « Trulli train » qui se formait derrière lui. Buemi faisait le premier sauter le verrou mais Di Grassi était loin devant à ce stade. Contrairement à l’épreuve de Monaco, il ne se passait pas grand chose derrière en dehors d’un tête à queue éliminatoire pour Daniel Abt. Les pilotes ont tendance à être prudents dans la première partie de l’épreuve avec la consommation d’énergie et la course s’anime plus après le changement de voiture, à mesure que le drapeau à damiers se rapproche. C’était le cas samedi également avec une belle bagarre en fin de course entre Nelson Piquet Jr et Loïc Duval qui les amenaient tous deux au pied du podium.

FormulaE_5

Lucas Di Grassi passait sous le drapeau à damiers avec une confortable avance sur Jérome d’Ambrosio que sa belle course avait amené en seconde position devant Sébastien Buemi. Les trois hommes montaient sur le podium et Di Grassi fêtait sa victoire qui le mettait largement en tête du classement, un plaisir de courte durée puisque quelques heures après l’arrivée le pilote Audi était exclus, les commissaires techniques ayant trouvé un assemblage non autorisé dans son aileron avant. L’équipe arguait de sa bonne foi et d’une réparation temporaire suite aux essais mais décidait de ne pas faire appel de la décision. C’est donc Jérôme d’Ambrosio qui héritait de la victoire, une première pour le pilote du Dragon Racing, un excellent résultat pour l’équipe américaine complété par la troisième position pour son coéquipier Loïc Duval arrivé en cours de saison et qui n’a pas mis longtemps à trouver le mode d’emploi de sa voiture.

FormulaE_2

Au championnat le déclassement de Di Grassi resserre les position en tête et c’est Nelson Piquet Jr qui mène devant Sébastien Buemi de  deux petits points avec 103 contre 101, Di Grassi étant dorénavant à 10 points derrière. La mauvaise opération de la journée est pour Nicolas Prost qui, avec une dixième place à l’arrivée, a perdu le contact au classement où il est en quatrième position avec 78 points

La prochaine épreuve aura lieu à Moscou le 6 juin avant le grand final en deux courses à Londres les 27 et 28 juin.

Crédit photos : Formula E

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Formule E 2015 : Jérome d’Ambrosio sur le tapis vert à Berlin"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
jr
Invité

bravo a d’ambrosio merci la chance quand même mais il a su la saisir tout de même

Gallarton1O5
Invité

Il s’agit de quelques pilotes tous aussi talentueux aux volants de voitures strictement identiques, fatalement la chance vient parfois jouer le rôle d’arbitre…
Ceci dit ces quelques pilote en tête sont toujours les mêmes, leur talent surpasse incontestablement celui des autres, pas question de chance là dedans.
Je suis heureusement surpris de voir d’Ambrosio faire partie de ces pilotes, c’est un beau pied de nez à sa malheureuse carrière en F1!

Tibzzz
Invité

L’équipe Dragon racing n’est pas chinoise mais américaine. Elle appartient au fils de Roger Penske !

wpDiscuz