Accueil Alternatives Ouverture de la première station à hydrogène publique

Ouverture de la première station à hydrogène publique

267
13
PARTAGER

L’hydrogène et la pile à combustible sont des sujets à la mode depuis plusieurs mois, portés entre autre par Toyota et sa Mirai. La toute première station-service publique à hydrogène vient d’ouvrir dans la Manche, avec la livraison des premiers Kangoo ZE-H2.

C’est à Saint-Lô que cette première station publique a été inaugurée par le Conseil Général de la Manche. Le Président du Conseil Général, Jean-François Le Grand déclare à ce propos : « (…) nous sommes intimement persuadés que l’hydrogène va prendre de plus en plus de place. A terme, ce sera très certainement une énergie de substitution aux énergies fossiles » et de rajouter « Nous avons décidé d’être en avance ».

D’autres stations existent déjà, que ce soit sur le Territoire de Belfort, à Loges-en-Josas, ou à Sassenage, mais c’est la première ouverte au public. Cette station alimentera le parc de 5 voitures à hydrogène que le Conseil vient de recevoir. D’ici juin la flotte sera portée à 10 véhicules puis 40 à terme. Ces véhicules sont des Renault Kangoo modifiés par la société Symbio FCell. Les Kangoo ZE sont équipés d’une pile à combustible (PAC) qui agit comme un prolongateur d’autonomie.

Aux 200 km NEDC de la batterie s’ajoute près de 200 km grâce au plein de H2. En effet, si Symbio FCell annonce des Kangoo ZE-H2 a plus de 600 km d’autonomie, ceux livrés dans la Manche n’embarquent « que » 1,8 kg d’hydrogène soit environ 180 km. De quoi augmenter considérablement le rayon d’action des véhicules mais pour un coût pour le moment assez important. La transformation avoisine les 30 000 euros (sans le véhicule d’origine) et pour le moment le plein de H2 est sensiblement plus cher qu’un plein de gazole (environ 50 euros les 600 km selon Air Liquide). La station de son coté a coûté 400 000 euros.

hykangootk2-G

Air Liquide qui a installé cette première station doit en installer une seconde à l’horizon 2016 à Cherbourg. Cette station devra en outre alimenter 5 bus à hydrogènes qui sillonneront la ville. Contrairement à la Mirai qui ne roule qu’à l’hydrogène (ne pas oublier qu’au finale un véhicule à PAC est un véhicule électrique), les Kangoo ZE-H2 de Symbio FCell sont des hybrides électrique-électrique qui combinent deux formes de stockage, batterie et réservoir d’hydrogène. Du coté de chez Michelin on y croit puisque le Bibendum a récemment investi dans Symbio FCell.

Source : Air Liquide, Symbio FCell, Ouest France, illustration : Symbio FCell

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Ouverture de la première station à hydrogène publique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
John
Invité

Le Président du Conseil Général précise-t-il si son H2 est fait à partir de Méthane CH4 ou par électrolyse de l’eau? Bref sait-il au moins si son H2 se substitue ou non à de l’énergie fossile?

Je me permets de souligner que dans le genre « rendement énergétique négatif » la production industrielle d’hydrogène en tiens, selon les procédés principalement à l’oeuvre, une bonne couche

juuhuu
Invité

C’est comme je sais plus qui certifiait sa prod électrique produite à partir d’énergie exclusivement renouvelable…

fredditfre
Invité

1 station….ça sent quand même le réseau embryonnaire à terme… Un GNV bis question réseau ? La cocotte minute était elle pleine pour le crach test ? Et en choc arrière ça donne quoi ?

SGL
Invité

L’hydrogène !
C’est bien voire génial mais avec des infrastructures qui reste à créer !
En 2017 ils existeront ???
Car D’après LesEchos :
Les Renault et Nissan électriques rouleront deux fois plus loin en 2017 soit 300 km sans recharge. L’objectif : permettre enfin à la technologie de décoller.
http://www.lesechos.fr/industrie-services/automobile/0204107325852-les-renault-et-nissan-electriques-rouleront-deux-fois-plus-loin-en-2017-1086627.php
et pour les Voiture électrique en général : les progrès des batteries pourraient changer la donne
http://www.lesechos.fr/industrie-services/automobile/0204107326105-voiture-electrique-les-progres-des-batteries-pourraient-changer-la-donne-1086629.php

François
Invité

En gros un joli coup de pub qui ne coûte pas cher puisque c’est l’état qui paye 😉

beniot9888
Invité

Coup de pub pour qui, St Lô ?

Kaizer Sauzée
Invité

L’hydrogène c’est l’avenir. Il serait temps que les constructeurs français s’y mettent sérieusement.
L’électrique c’est une solution temporaire, notamment à cause des piles. Les matériaux pour les faire ne sont pas inépuisables et celles-ci sont extrêmement polluantes si mal retraitées. Et puis l’autonomie, entre-autres…

wizz
Membre

et l’hydrogène, tu l’obtiens comment?
Hocus Pocus….

wpDiscuz